Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Processeur EPYC 7543 d’AMD, la puissance de deux Xeon Platinum 8280 28C/56T
Processeur serveur EPYC d’AMD
Processeur serveur EPYC d’AMD

Processeur EPYC 7543 d’AMD, la puissance de deux Xeon Platinum 8280 28C/56T

Le prochain processeur serveur EPYC 7543 d’AMD fait son apparition dans la base de données d’un benchmark. Nous avons une première idée de ses performances face à l’imposant Xeon Platinum 8280 d’Intel.

AMD a prévu de faire évoluer sa gamme de processeur serveur EPYC. L’offre actuelle EPYC « Rome » va être remplacée par la famille des EPYC « Milan ». Au programme l’adoption de l’architecture Zen 3, une hausse des fréquences, plus de cœurs de calcul et une gravure à 7 nm+. L’une des grandes questions concerne les performances. Que faut-il attendre de ces nouveautés ?

Un début de réponde a eu lieu. La base de données du benchmark GeekBench 4 s’est enrichie d’une nouvelle référence, l’EPYC 7543. Ce processeur dispose de 32 cœurs physiques et 64 cœurs logiques le tout propulsé à 2.8 GHz. De son coté la fréquence boost est calée à 3.7 GHz. Sa mécanique propose un cache L1 de 2048 Ko (32 x 32 Ko pour le cache d’instruction et 32 x 32 Ko pour le cache de données), un cache L2 de 16 Mo et un cache L3 de 256 Mo.

Processeur AMD EPYC 7543, premiers scores de performance

Performance du processeur serveur EPYC 7543 d’AMD sous Geekbench 4

Performance du processeur serveur EPYC 7543 d’AMD sous Geekbench 4

L’engin décroche un score de 6065 points dans les tests mono-cœur et 111 379 points dans les épreuves multicœurs. Pour le positionner face à l’offre d’Intel, nous avons affaire à un petit monstre capable de combattre à lui tout seul deux Xeon Platinum 8280 « Cascade Lake » à 28 cœurs physiques.

En mono-cœur AMD prend la main avec une belle avance de 20%. En multicœurs il se rapproche des 117171 points décrochés par une configuration équipée de deux deux Xeon Platinum 8280. La différence est de seulement 5% entre un environnement à 32 cœurs physiques contre un environnement à 56 cœurs physiques.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Bob Swan - Actuel PDG d'Intel

Intel, son PDG Bob Swan annonce sa démission

Le big boss d’Intel, Bob Swan va partir vers de nouvelles aventures ...

Boitier Corsair 5000D Airflow

5000D Airflow, le test complet

Le 5000D AirFlow fait partie de la nouvelle gamme de boitiers 5000 ...

iCUE 5000X RGB de Corsair

iCUE 5000X RGB, le test complet

Corsair complète son catalogue boitiers avec l’annonce de la série 5000 D/X ...