Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Ryzen 9 7900X sous CPU-Z, la puissance monocœur du Core i5-12600K
Ryzen 9 7900X - Utilitaire CPU-Z
Ryzen 9 7900X - Utilitaire CPU-Z

Ryzen 9 7900X sous CPU-Z, la puissance monocœur du Core i5-12600K

Le Ryzen 9 7900X fait son apparition dans l’utilitaire CPU-Z et plus particulièrement son module d’évaluation des performances. Nous avons des scores en simple cœur et multicœurs.

Ryzen 9 7900X - Utilitaire CPU-Z

Ce processeur fait partie de la gamme des Ryzen 7000 series dévoilée il y a peu par AMD. Il dispose de 12 cœurs physiques et 24 cœurs logiques. Sous le benchmark de CPU-Z sa fréquence grimpe jusqu’à 5.2 GHz et sa température atteint les 86°C.

Sur la question de ses performances, il décroche un score de 766 points en simple cœurs et 11 882 points en multicœurs. Ce bilan est mitigé puisqu’avec 766 points il se positionne derrière (-3%) l’actuel Core i7-12700K. En multicœurs ses 11822 points annoncent une puissance supérieure aux prochain Core i7-13700K (8P + 8E) d’Intel. Ce dernier a été repéré sous le même benchmark avec un score de 11 877 points mais au travers d’un overclocking à 6,20 GHz.

Ryzen 9 7900X - Utilitaire CPU-Z

Au final cette indiscrétion laisse supposer que le Ryzen 9 7900X sera plus puissant que le prochain Core i7-13700K d’Intel en productivité et en création. Les deux puces seront probablement quasiment équivalentes en jeu vidéo.

4 plusieurs commentaires

  1. Apparemment le procédé de gravure 5 nm du fondeur chinois TSMC semble
    moins efficace que le procédé de gravure 10 nm du fondeur américain
    Intel au regard du TDP et du score single thread proposé.

    Ceci indiquerait que la course à la miniaturisation est futile et que
    les concepteurs de puces devraient enfin se mettre au travail en
    proposant des architectures complètement repensées que ce soit par une
    approche hybride (cf. fat/light cores) ou de l’exécution parallèle
    (cf. front/backend) possiblement mixte.

    A noter que l’inflation de la quantité de coeurs et de cache tend
    à augmenter les performances de manière logarithmique donc ce n’est
    probablement pas la recette miracle pour gagner en efficacité
    énergétique.

  2. Quid de l’impact de la faille d’exécution spéculative SQUIP?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*