Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Ryzen et Epyc, Intel avoue ses craintes et annonce vouloir stopper AMD
EPYC, processeur pour serveur d'AMD
EPYC, processeur pour serveur d'AMD

Ryzen et Epyc, Intel avoue ses craintes et annonce vouloir stopper AMD

Dans une interview accordée à la société de courtage Instinet, le PDG d’Intel a exprimé sans le vouloir, les inquiétudes de la firme face à la concurrence féroce d’AMD. Le géant a désormais un impératif, stopper son concurrent en particulier sur le segment professionnel.

Le segment du processeur a vécu un important changement lors de l’introduction de l’architecture Zen d’AMD. En l’espace de quelques mois, l’offre Ryzen a fait voler en éclat les standards imposés par Intel depuis quasiment une décennie. Ceci a été particulièrement vrai sur le segment grand public ou l’offre quatre cœurs physiques est passée en quelques jours du statut haut de gamme à celui de l’entrée de gamme.

Depuis AMD ne relâche pas la pression. Le rythme de l’innovation est tenu avec récemment l’introduction de Zen+ et des Ryzen de deuxième génération. Finesse de gravure améliorée, optimisations de toutes sortes et multiplication du nombre de cœurs pour l’offre HEDT sont les clés de l’offensive. Elles se retrouvent naturellement aussi sur le segment professionnel (Ryzen Pro, EPYC).

Intel, AMD ne doit pas décrocher 15 à 20 % de part de marché.

Face à cette situation, Intel a été malmené, cela ne fait aucun doute. Dans une récente interview accordée à Instinet, Brian Krzanich (CEO Intel), le confirme.

Ses différentes déclarations mettent en lumière trois points essentiels. Intel doit faire face à une concurrence dite « acharnée » de la part d’AMD. Durant le second semestre 2018, Intel s’attend à perdre des parts de marché sur le segment des serveurs.

Enfin nous apprenons que l’objectif du géant est de tout faire pour stopper la progression de son concurrent. Il y a même un objectif précis celui d’empêcher qu’AMD décroche 15 à 20% de part de marché dans le domaine des serveurs.

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. La même côté cartes graphiques avec en prime un remplaçant crédible à winshit10 et le marché du pc sera relancé 🙂

  2. Rien a reprocher a win 10 perso, il est plus fluide , moins gourmand et plus efficace que Win 7. 2 ans que je l’ai et jamais eut de soucis.
    C’est aux gens de faire attention a toute les merdes qu’ils chopent sur le net.
    Même mon anti virus c’est le windows defender et j’ai aucun soucis avec. Si ça plait pas, faut aller du coté de linux ou IOS, mais bon c’est l’excuse facile des gens, ils sont responsable mais préfère accuser Windows.

    Bref pour les GPU, un pti infinity fabric GPU pour relancer tout ça et ce sera tout bon ! =)

  3. Intel sans être méchant avais casiment le monopole jusqu’à l’heure d’aujourd’hui Intel question de machines professionnelles ras !!! Mais AMD question gaming rien à voir je préfère honnêtement AMD à Intel ils ce prenaient pour des dieux ils sont vite redescendu de leurs nuage 😂

  4. Normalement quant on est un vrai business man on utilise une partie de ses bénéfices pour le R & D afin de préserver son avance sur la concurrence dans un marché bénéfique en terme de synergie (c’est cela qui fait l’innovation pas le marketing). Or nos capitaliste néo libérale sont des comptables, dès qu’ils ont la main mise sur un marché ils l’étouffent pour créer un monopole afin d’augmenter les prix.

    Intel est un pur produit de cette philosophie! Le budget marketeur est largement supérieur a celui du R&D dans cette firme (incapable de lutter contre des failles critiques (spectre)). Un appauvrissement technologique, une surqualification de produit obsolète et une tarification délirante les ont mis en situation de fragilité. Se mettre les clients a dos en les prennent pour des vaches a lait a été leurs pire erreurs. Les gens achètent aussi du AMD par soutient et vengeance.

    Notez qu’historiquement c’est la deuxième fois qu’Intel se retrouve dans cette situation, si le consommateur a la mémoire courte, l’investisseur lui la extrêmement longue.

  5. J’utilise windows 10 depuis deux ans aussi, aucung bug, fluide, très rapide et mon antivirus c’est defender également et jamais aucun problème, c’est le meilleur os aujourd’hui en multi task, si les gens ont des problèmes avec c’est de leur faute et de leur matériels, c’est pas la faute à Microsoft s’ils ne savent pas utiliser internet sans se chopper des virus.

  6. KAOS: c’est exactement sa, mais malheureusement sa vas mettre longtemps, mais t’inquiète sa vas bien dans cette voix.

    Akamanto et Math: Windows c’est de la merde, il me prendre les 250GO de mon SSD, mon bureau est pleins à cracker, il m’installe des programme n’importe où, tu es obliger de faire des images disque à foison.
    Sur Gnu/Linux tout ce que j’ai dit plus haut, ce n’est pas le cas, et en plus le système est bien plus simple.

    RUSH: Merci tu as parfaitement résumer Intel et ce que fait un lobby, mais malheureusement plus c’est gros et plus sa passe.

    • Oui un sacré lobby comme le corpo de microsof qui des que l’ont dit du mal du pire concepts en matière d’O.S montrent les dents sur la rubrique Actualités / Composants / Processeurs. xD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Carte mère X470 Aorus Gaming 7 WIFI de Gigabyte

Ryzen 3000 series, Gigabyte publie de nouveaux BIOS pour ses cartes mère X470 et B450

Gigabyte annonce la mise en ligne de nouveaux BIOS pour ses cartes ...

Processeur AM4 Ryzen d'AMD

Ryzen 3000 series 12C/24T, des performances très encourageantes, bilan

Une nouvelle fuite concernant les Ryzen 3000 series évoque les performances d’un ...

Ryzen de 3ème génération

Ryzen 3000 et Navi, AMD confirme un lancement au troisième trimestre

AMD vient de confirmer le lancement de plusieurs nouveautés au troisième trimestre ...