Processeurs

Ryzen, Intel passe à la vitesse supérieure en évoquant Ice Lake en 10 nm+, bilan

La feuille de route d’Intel a subi d’importants changements depuis l’arrivée de Ryzen. Le géant risque de surprendre lundi prochain (21 aout). Il est normalement prévu la présentation de sa 8 ième génération de processeur Core, Coffee Lake. Une petite remarque sur son site Internet laisse entendre que la 9ième génération sera peut-étre abordée. Elle mettra en vedette l’adoption de 10 nm+ avec l’arrivée d’Ice Lake.

La phrase en question est courte. Il est ainsi possible de lire

« The Ice Lake processor family is a successor to the 8th generation Intel Core processor family. These processors utilize Intel’s industry-leading 10 nm+ process technology. »

Intel rappelle que la génération Ice Lake va introduire la 9ième génération de processeur Core. Elle mettra en vedette une gravure en 10 nm et des améliorations architecturales.

Tick Tock ou PAO, Intel a besoin de temps.

Durant plusieurs année, Intel s’est appuyé sur sa stratégie Tick Tock pour entretenir sa course vers l’infiniment petit.  Ces deux étapes ont permis au fil du temps l’adoption d’une nouvelle finesse de gravure.

Le Tick-Tock d'Intel
La stratégie Tick-Tock d’Intel

A chaque  « maitrise d’une gravure » deux générations de processeur ont vu le jour. L’une se nomme le Tick avec l’adoption d’une cette nouvelle finesse de gravure. Elle a permis de proposer d’avantage d’efficacité énergétique et quelques optimisations mineures. L’autre, le Tock est plus conséquent en termes de développement. Sans changement de gravure, l’objectif a été d’apporter des changements « majeurs » afin de poursuivre l’accroissement des performances.

Cette cadence “Tick Tock” a cependant fait les frais de difficultés toujours croissantes pour maitriser chaque « process » de fabrication de plus en plus exigeants. Du coup Intel a du corriger le tir en délaissant le “Tick-Tock” au profit du “PAO“.

Stratégie PAO d'Intel
Stratégie PAO d’Intel

Ce dernier est la contraction de Process, Architecture et Optimization.  En clair il permet à Intel de disposer d’un peu plus de temps en introduisant une troisième phase d’exploitation d’une finesse de gravure.

Cette nouvelle feuille de route n’a cependant pas été suffisante car le 14 nm va s’accompagner non pas de trois générations de processeurs 14 nm mais de quatre. Nous avons eu Broadwell suivi de Skylake puis Kaby Lake et enfin de Coffee Lake. Cette dernière devrait se dévoiler la semaine prochaine, lundi 21 aout.

Ryzen met sous pression Intel, le géant évoque Ice Lake et son 10 nm+

Le côté « embêtant » de ce frein autour de l’innovation est pris au sérieux surtout depuis l’arrivée de Ryzen. AMD a rappelé ici que la concurrence est toujours là avec de beaux arguments.

Du coup, il n’est pas surprenant qu’Intel parle déjà du 10 nm sur son site. Nous parlons ici de la génération « Ice Lake » donnant naissance à la 9ième génération Core. L’utilisation par la firme de l’expression 10 nm+ fait référence à un passage à une nouvelle finesse de gravure mais pas seulement. Des améliorations architecturales seront également mises en œuvre.

Au final, le programme pour l’avenir semble s’articuler autour de Coffee Lake en 14 nm (8ième génération Core dont l’annonce est prévue pour le 21 aout), Cannon Lake dévoilé au CES avec un passage au 10 nm et désormais Ice Lake pour l’adoption du 10 nm+…

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page