Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Ryzen Threadripper 5000 series, AMD repousse le lancement à l’année prochaine ?
Processeur AMD Ryzen Threadripper
Processeur AMD Ryzen Threadripper

Ryzen Threadripper 5000 series, AMD repousse le lancement à l’année prochaine ?

AMD aurait pris la décision de repousser à 2022 le lancement de sa prochaine génération de processeur Ryzen Threadripper. Cette offre nommée « Chagall » est censée s’exploiter sur les actuelles cartes mère sTRX4 et sWRX8 basées sur les chipsets TRX40 et WRX80.

Visant les station de travail, cette nouvelle génération de puces va profiter de l’architecture Zen 3. Nous n’avons pas d’explication autour de ce retard. Il peut se justifier par les difficultés d’approvisionnement affectant le marché du semi-conducteur ou d’un choix de dernières minutes d’AMD. En effet AMD a peut-être pris la décision de proposer l’architecture Zen 3 accompagnée de la technologie 3D Vertical Cache. La manœuvre permettrait d’augmenter encore un peu les performances de quoi améliorer le positionnement face à Intel qui enchaine les nouveautés.

Ryzen Threadripper 5000 series

Si ce retard se vérifie cette série Threadripper 5000 sera lancée après l’arrivée chez Intel des plates-formes de bureau introduisant la prise en charge de la DDR5 et du PCIe 5.0. Ces puces Threadripper 5000 exploiteront de la DDR4 sur quatre canaux (Quad Channel) soit de quoi offrir une bande passante mémoire de même calibre que celle Alder Lake-S avec de la DDR5 overclockée. Du coup il n’est pas impossible qu’AMD donne la priorité à a prochaine offre entreprise au travers de ses processeurs EPYC « Genoa ».

À propos Pascal P.

Geek et passionné, aime la high tech, le hardware et le partage.

Un commentaire

  1. Le poker menteur de la croissance infinie de l’industrie des
    semi-conducteurs devient de plus en plus grossier…

    Pénurie de matériaux, main d’oeuvre, … mais pas de compétences?

    Pour rappel, les ingénieurs de l’industrie des semi-conducteurs tels
    que Jim Keller ont pratiquement tous l’âge de la retraite et l’actuel
    dirigeant chez Intel (Pat Gelsinger) est sorti de sa retraite pour la
    bagatelle de 116 millions de dollars US.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*