Processeurs

Xeon Clearwater Forest, jusqu’à 288 E-Cores “Crestmont optimisé”

Plus de cache et un IPS en hausse

Selon une récente fuite, les processeurs Xeon ClearWater Forest d’Intel seront équipés au maximum de 288 E-Cores. L’architecture sous-jacente sera mise à jour afin de booster l’IPC.

L’information est signée Bionic_Squash. Elle concerne les Xeon de 2e génération d’Intel et plus particulièrement l’architecture des E-Core. Ces puces ne sont pas prévues pour tout de suite sachant que la première famille E-Core uniquement, nom de code Sierra Forest, n’a pas encore été lancée par Intel. Ce rendez-vous est normalement prévu pour la mi-2024. Du coup ces puces Xeon « Clearwater Forest » ne sont pas attendues avant 2025. Nous avons encore du temps et Intel peut apporter des changements. Prudence donc.

Le rapport explique que « Clearwater Forest » s’appuiera sur une version mise à jour de l’architecture Crestmont exploitée par les E-Core. Il s’agira de la quatrième génération de l’architecture E-Core. En effet nous avons eu Gracemonth au travers de l’offre Alder Lake, Raptor Lake et Raptor Lake Refresh, Crestmonth qui fera ses premiers pas avec l’offre Meteor Lake et Sierra Glen avec Sierra Forest.

Il est rapporté que Clearwater Forest mettra en vedette une version optimisée et légèrement modifiée des noyaux Crestmont tandis que la famille de puce Xeon «  Clearwater Forest » offrira jusqu’à 288 cœurs physiques.  L’une des priorités d’Intel est naturellement d’améliorer les performances de ses solutions au travers d’une augmentation de l’IPC. Sur ce point les rumeurs parlent d’une amélioration majeure pour Clearwater Forest (cache L3 beaucoup plus grand similaires à l’approche utilisée par Intel pour sa famille P-Core d’Emerald Rapids de 5e génération).

Les processeurs Intel Xeon Clearwater Forest feront leurs débuts en 2025 et utiliseront un procédé de gravure 18A.

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page