Accueil / Actualités / Composants / Refroidissement / SilentWings USC : des ventilateurs haut de gamme signés Be Quiet

SilentWings USC : des ventilateurs haut de gamme signés Be Quiet

C’est avec un peu d’avance que Be Quiet officialise sa nouvelle gamme de ventilateurs : les SilentWings USC.  Le constructeur ne cache pas son ambition de devenir une référence dans domaine du refroidissement silencieux .

Résolument axé vers le haut de gamme les SilentWings introduisent plusieurs innovations technologiques dont certaines sont brevetées.

Au programme, trois modèles de 80, 92 et 120 mm. Ils disposent d’une architecture très particulière avec la disparition du cadre traditionnel de fixation qui laisse place à quatre fixations en caoutchouc anti-vibrations.

SilentWings : quatre fixations en caoutchouc anti-vibration

Le ventilateur prend désormais appui sur un cadre arrondi entièrement recouvert du couche de caoutchouc.

Le silentWings  USC prend désormais appui sur un cadre arrondie entièrement recouvert du couche de caoutchoux

Les 7 pales profitent d’un design ondulé sur leur deux faces afin d’améliorer l’aérodynamisme tandis que le moteur de rotation est piloté par un circuit intégré. Il veille à une rotation constante et à une réduction des bruits parasites (électrique et magnétique).

SilentWings USC 120 mm

 

Be Quiet inaugure un système de rotation à palier lisse en cuivre pour limiter les nuisances sonores dues aux frottements. Le ventilateur gagne en confort de fonctionnement et en espérance de vie (300 000 heures).

Enfin, une fonction de redémarrage automatique fait son apparition. Suite à un problème de fonctionnement, le SilentWings USC sera capable de se réinitialiser. Les problèmes de surchauffe sont ainsi évités selon le constructeur.

Ces trois nouvelles références, les SilentsWings USC 80mm, 92 mm et 120 mm sont annoncés à 13,5 €, 14,5 € et 15,90 €.

Nous avons depuis quelques jours reçu la version 120 mm. Un duel face à une des grandes références du marché est au programme : le Noctua NF-S12B Flex. Be Quiet à la conquête de Noctua, une réalité ? Réponse très bientôt sur GinjFo…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*