Accueil / Actualités / Composants / Refroidissement / Ventilateur Noctua ANC : Le bruit n’est plus combattu mais détruit

Ventilateur Noctua ANC : Le bruit n’est plus combattu mais détruit

Noctua a profité du Computex 2013 pour présenter un prototype de ventirad exploitant  une nouvelle technologie pour combattre les nuisances sonores. Nommée ANC, contraction de Active Noise Reduction, elle vise à abaisser significativement le bruit par un procédé d’annulation de phase.

Dans sa quête d’abaisser le bruit de ses solution de refroidissement, Noctua a fait la démonstration d’un nouveau type de ventirad exploitant la technologie ANC. La technique utilisée exploite une propriété physique du son qui s’atténue de lui-même dans certains circonstance. Pour cela il faut être dans un contexte dit d’annulation de phases ou encroe d’interférence destructive.

Le son n’est pas combattu mais détruit.

Pour faire simple, un son se déplace selon une courbe disposant d’une amplitude et d’une périodicité qui caractérisent ses propriétés.

Technologie ANC

Noctua cherche avec sa technologie NCA à reproduire de façon artificielle un anti-son disposant des mêmes propriétés mais inverses si bien qu’avec la rencontre des deux signaux il y a une annulation de phase et donc une réduction significative du bruit.

Technologie ANC

Le ventilateur produit ainsi un son original, lié à son fonctionnement normal, mais également un anti-son à l’aide d’une bobine placée dans son cadre et des aimants dissimulés dans ses pâles. Cette solution à l’avantage de s’émanciper de l’environnement d’exploitation pour produire une interférence destructive.

Voici une vidéo assez explicite.

Un premier ventilateur 140 mm ANC d’ici la fin de la l’année.

Pour le moment  Noctua souligne que le développement de ventilateurs 120 mm ANC est encore précoce. Par contre l’arrivée d’une solution de 140 mm ANC est pour bientôt. Ce ventilateur ANC s’appuie sur la charpente du NH-D14. La mise en production est annoncée pour le deuxième ou le troisième trimestre de cette année.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*