Accueil / Actualités / Composants / Réseaux / Souhait pour l’avenir : la convergence au sein d’un réseau unique

Souhait pour l’avenir : la convergence au sein d’un réseau unique

Accenture a mené une enquête sur Internet en Europe, au Brésil, en Chine, en Inde, au Japon et aux États-Unis auprès de 600 consommateurs de technologies afin d’appréhender leurs besoins et leurs attentes.

L’avenir : l’union des communications.

Intitulée “Telecommunications Competitive Future Research: A Consumer Perspective“, elle dévoile que pour 87 % des interrogés, l’avenir sera la convergence au sein d’un réseau unique de la plupart des appareils numériques personnels, tandis que 81 % « apprécieraient une centralisation des fonctions de commande ». 

Contrôle centralisé grâce à un unique interlocuteur, un unique site Web ou application.

53 % estiment que passer par un fournisseur unique serait la manière la plus simple d’obtenir des fonctions de contrôle centralisées et le choix de ce fournisseur unique se ferait sur la qualité de son service client pour 85 %. Toutefois pour 49% la gestion de ces dispositifs interconnectés seraient idéale au travers d’un site ou d’une interface logiciel unique.

L’union des communications pour faciliter le quotidien.

Ce souhait de centraliser la communication serait un bon procéder afin de faciliter le quotidien avec par exemple une prise contrôle et de gestion de leurs habitations (66 % des personnes interrogées), l’entretien et la gestion de leur automobile (59 %) et la gestion des moyens d’information et de communication (59 %).

L’étude montre également, qu’une très large majorité (93 %) des usagers estime que dans l’avenir les outils de maîtrise d’énergie (éclairage, chauffage ou encore de climatisation) seront mis en réseau ainsi que les automobiles (84 %), les gros appareils électroménagers (81 %) et l’ouverture des portes et fenêtres (79 %).

Pour 90% des interrogés au Brésil et en chine, cette mise en réseau commune serait une source d’opportunités commerciales et professionnelles.

“Notre étude montre que les consommateurs sont habitués à jongler avec de nombreux produits et services numériques, mais qu’ils aspirent aujourd’hui à un contrôle centralisé de leurs équipements personnels” explique Axel Adida, un des responsables du secteur des télécommunications d’Accenture en France.

La réalité pour l’instant est différente car “Pour l’heure, aucune entreprise ne se démarque clairement par son avance dans la commande centralisée des appareils numériques personnels” souligne Axel Adida.

Données personnelles contre compensation financière, Pourquoi pas ?

Enfin 66 % se disent prêts à donner leur accord pour la communication de leurs données personnelles à des agences de marketing en échange d’une contrepartie financière et sous réserve que leur identité ne soit pas entièrement divulguée. 87% des sondés estiment même que les entreprises devraient être contraintes d’obtenir l’autorisation préalable des intéressés avant d’utiliser les données personnelles à des fins publicitaires et 91 % avancent l’obligation de préciser quelle utilisation sera faite de ces informations.  

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*