Stockage

Clé USB JetFlash 200 : Transcend sécurise par de l’AES 256-bit

Transcend complète sa gamme de clés USB “Sécurité” JetFlash avec la JetFlash 200. Les choix de protection proposés par le constructeur se multiplient avec, selon les besoins, un cryptage matériel AES 256bit (JetFlash 200), une reconnaissance d’empreinte digitale (JetFlash 220) ou encore la protection par mot de passe via le programme JetFlash SecureDrive (JetFlash 620).

La clé USB JetFlash 200 se présente comme une solution professionnelle avec un cryptage matériel AES 256‐bit qui répond aux critères du FIPS (Federal Information Processing Standards). Ce cryptage assure que les clés de cryptage ne sortent jamais de l’appareil. Elle est disponible en version 4, 8 et 16 Go. Ses dimensions sont de 70.0 x 21.0 x 8.1 mm  pour un poids de 7 grammes.

Clé USB 2.0 sécurisée JetFlash 200 de Transcend

Au format USB 2.0, elle propose des débits se situant aux alentours de 17 Mo/s en lecture et 5 Mo/s en écriture. La JetFlash 200 est annoncée à 15 euros environ en  4 Go contre 25 euros en 8 Go et 40 euros en 16 Go.

Elle complète une gamme “Sécurité” du constructeur représentée par les JetFlash 220, dont la nouvelle mouture dispose d’une reconnaissance d’empreinte digitale et d’un cryptage matériel en 256‐bit AES, et les JetFlash 620 livrées avec le programme Transcend JetFlash SecureDrive afin de protéger des données en créant dans la mémoire de la clé une partition privée uniquement accessible après introduction d’un mot de passe.

Gamme de Clés USB 2.0 sécurisées JetFlash de Transcend

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 commentaires

  1. L’auteur de l’article semble être un gros noob qui dit “cryptage “…
    Chiffrement comme mot ça ne vous dit rien ?

  2. “L’auteur de l’article semble être un gros noob qui dit « cryptage «”

    Cryptage : moyen par lequel un message est rendu inéligible en l’absence d’un décodeur approprié (un clé par exemple)

    Chiffrement -> codage : production d’un message selon un code

    Qui est vraiment le nood ? l’auteur je pense pas. Par contre courtoisie, tu connais comme mot ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page