Accueil / Actualités / Composants / Stockage / Disque dur pour PC, les ventes devraient s’effondrer de 50% en 2019
Disque dur d'entreprise MG05ACA800 de Toshiba
Disque dur d'entreprise MG05ACA800 de Toshiba

Disque dur pour PC, les ventes devraient s’effondrer de 50% en 2019

L’ère des disques durs pour PC s’achève lentement mais surement. D’année en année cette technologie cède sa place à de nouvelles solutions. La transition est cependant lente.

Ce n’est pas vraiment une surprise. Le bon vieux disque dur perd de l’intérêt. Il représente l’un des derniers goulots d’étranglement pour les PC de dernière génération. Il est cependant utilisé dans d’autres domaines comme les serveurs, qui couvrent probablement la majorité des besoins. Pour le moment les disques SSD ne sont pas encore des solutions viables pour les remplacer massivement. Ils doivent améliorer leurs capacités et leurs prix.

Cette réalité se confirme dans les dernières prévisions de Nidec , société à l’origine de 85% des moteurs « spindle » pour disque dur.

Disque dur, la demande est toujours là

Selon Nidec, les ventes unitaires de disque dur ont diminué d’environ 43% entre 2010 et 2018. Les livraisons se sont effondrées de 650 millions d’unités à 375 millions d’unités. Ce ralentissement devrait se poursuivre dans les années à venir. A ce sujet la firme a révisé à la baisse ses prévisions pour 2019. Elles ont été ajustées de 356 millions à 309 millions et 290 millions pour 2020.

Les livraisons de disque dur pour PC ont été les plus touchées. Les raisons sont à chercher du côté d’un marché morose et d’une adoption des SSD par les ordinateurs portables. Nidec annonce que ce marché a dégringolé de 289 millions de disques durs en 2013 à 124 millions en 2018. Les ventes devraient cependant fortement diminuer cette année, passant de 124 millions à 65 millions d’unités !

Dans le même temps les demandes en disque dur externe et en HDD pour les centres de données sont solides. Les livraisons resteront stables. Concernant les centres de données il n’y a pas d’alternative aux HDD. De plus la demande d’espace ne cesse de progresser. Ces deux facteurs indiquent que l’abandon de HDD n’est pas envisageable dans les années à venir.

Le bon vieux disque dur a encore de beaux jours devant lui.

 

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Seagate

Disque dur PMR de 20 To, Seagate donnez rendez-vous au second semestre

Les bons vieux disques durs vont franchir une nouvelle étape. Seagate promet ...

Disque dur Exos 2x14 de Seagate

Disque dur Exos 2×14, Seagate annonce du 14 To à 524 Mo/s

Seagate dévoile une nouvelle génération de disque dur avec l’annonce de l’Exos ...

Aorus NVMe SSD Gen 4 500 Go

Un SDD est 21 fois plus fiable qu’un disque dur selon Backblaze

Une étude dévoile que les unités SSD proposent aujourd’hui une meilleure fiabilité ...