Accueil / Actualités / Composants / Stockage / L’HAMR, Seagate prévoit des disques durs de 20 To avant 2020

L’HAMR, Seagate prévoit des disques durs de 20 To avant 2020

Face à la technologie SSD, les disques durs classiques n’ont que leurs capacités pour se différencier et justifier les existences. Les constructeurs doivent donc trouver un moyen de garantir sur le long terme cet atout. Seagate est désormais dans la dernière ligne droite pour assurer le passage à la technologie nommée HAMR permettant d’entrevoir des disques durs de 20 To à l’horizon de 2020.


Un disque dur utilise des plateaux en rotation pour enregistrer des « bits » d’information. Depuis 2006, la technologie d’enregistrement PMR, contraction de Perpendicular Magnetic Recording, est utilisée mais ses limitent commencent à se faire ressentir.

HAMR : une solution pour accroitre la capacité des disques durs.

Seagate travaille au passage à l’HAMR afin de continuer à accroitre le stockage de bits d’information par pouce carré. L’HAMR est la contraction de l’Heat Assisted Magnetic Recording soit en français l’enregistrement magnétique assisté thermiquement. Cette technologie s’appuie sur des matrices magnétiques composées de particules en alliage fer et platine afin de dépasser la limite de l’enregistrement magnétique.

Le résultat serait très prometteur avec un facteur multiplicateur de 100 afin de disposer d’une densité de stockage de l’ordre de 50 térabits par pouce carré. De façon plus parlante, elle permettrait de stocker la totalité du contenu imprimé de la bibliothèque du congrès américain sur un seul disque dur d’un notebook tandis que 20 disques durs HAMR pourraient, en théorie, stocker l’ensemble de tous les livres du monde soit environ 400 TB.

Les premiers essais ont déjà eu lieu au travers par exemple d’une unité de 2,5 pouces disposant d’une vitesse de rotation à 10K. L’arrivée de disques durs 3,5 pouces exploitant 4 ou 5 plateaux devraient s’accompagner d’une capacité de 20 To d’ici 2020. Mark Re, directeur technologique chez Seagate souligne «Nous approchons des limites de la technologie d’enregistrement d’aujourd’hui et avec la technologie HAMR, Seagate est sur la bonne voie pour continuer à augmenter la densité surfacique tout en abaissant le coût au gigaoctet et d’atteindre des capacités de 20TB en 2020.

De façon simple , l’HAMR augmente la capacité de stockage en chauffant le milieu où les bits de données sont en cours d’enregistrement avec un faisceau laser ce qui rend, la zone du plateau utilisée, plus facile à écrire. Les données sont ensuite stabilisées par un refroidissement rapide.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Aorus NVMe SSD Gen 4 500 Go

Un SDD est 21 fois plus fiable qu’un disque dur selon Backblaze

Une étude dévoile que les unités SSD proposent aujourd’hui une meilleure fiabilité ...

Disque dur 3,5 pouces

2020, les ventes de SSD dépassent celles des bons vieux disques durs !

L’année 2020 a été marqué par un petit évènement dans le monde ...

Disque dur HAMR de Seagate

Disque dur HAMR, Seagate annonce du 50 To d’ici 2026

Seagate prévoit au travers de ses prochaines générations de disque dur de ...