Accueil / Actualités / Divers / Payer pour envoyer un message : Facebook dépasse-t-il les bornes ?

Payer pour envoyer un message : Facebook dépasse-t-il les bornes ?

Toujours en quête de trouver un moyen de monétiser au maximum son audience, Facebook essaie différentes techniques. La dernière en date, en phase d’expérimentation, vaut le détour, du mois à nos yeux.

FaceBookFacebook aimerait bien, dans un futur proche, établir de nouvelles règles en matière de lutte contre le spam. L’idée avancée et de ne permettre que d’envoyer des messages à sa liste d’amis.

En soit cela serait de bons augures pour lutter activement contre le spam. Cependant, il serait tout de même toujours possible d’envoyer un message à d’autres personnes en échange d’argent. Les sommes demandées varient entre 1$ et 100$, pour ce dernier montant il est même possible d’écrire à Mark Zuckerberg ?!

Selon Gizmodo « Certains utilisateurs ont effectivement vu poindre un “Envoyer dans la boîte de réception pour 100$” »

Une telle démarche nous semble bien discutable puisqu’elle souhaite monétiser la correspondance sous Facebook et de l’autre ne lutte pas vraiment contre le spam puisqu’il s’agit en réalité d’un nouveau service de publicité payante.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Réseau social Facebook

Facebook et les contenus racistes, Microsoft suspend ses campagnes publicitaires

Microsoft vient de prendre la décision de suspendre ses publicités sur Facebook ...

Réseau social Facebook

Facebook, des informations personnelles de 267 millions d’utilisateurs ont été publiées sur des forums de hackeurs

Selon une récente découverte, des informations appartenant à 267 millions d’utilisateurs de ...

Facebook

Comment protéger ses données sous Facebook ? Il suffit de ne pas les partager

Facebook est une nouvelle fois au cœur d’un scandale autour des données ...