Accueil / Actualités / Divers / PureGo PD100 d’Asus, pour des fruits et légumes sans pesticide
PureGo PD100
PureGo PD100

PureGo PD100 d’Asus, pour des fruits et légumes sans pesticide

Asus élargie son catalogue produit avec un périphérique dédié à la cuisine, l’engin se nomme le PureGo PD100. Disponible depuis peu sur le marché américain l’appareil communique en mode sans fil. De quoi s’agit-il ?

Le constructeur Asus s’attaque à un nouveau marché au travers d’un appareil dit Iot. Nommé PureGo PD100 cet appareil prend place dans une cuisine. Il communique à l’aide d’une connexion Bluetooth et s’accompagne d’une application. Nous retrouvons également un rechargement sans fil.

Vous demandez probablement ce que c’est. Asus parle d’un « détecteur de propreté des fruits et légumes ».

PureGo PD100, explication

Ce PureGo PD100 est un appareil capable de détecte les pesticides et autres polluants « nocifs » présent sur les fruits et les légumes. Son fonctionnement est assez simple. Il faut récupérer l’eau ayant servie à laver les fruits et les légumes afin de l’analyser avec ce PureGo PD100. Ainsi tant que l’eau est sale, les fruits et légume sont encore imprégnées de polluants.  Asus explique

« Cet appareil élégant et facile à utiliser vous indique rapidement si vos fruits et légumes sont propres et sûrs. Il détecte avec précision toutes les impuretés dans l’eau de lavage, y compris les pesticides. »

PureGo PD100

La procédure est la suivante

1 – Nettoyez la saleté de la surface des feuilles et des racines des fruits et légumes avec de l’eau ou des outils.

2 – Faire tremper les fruits et légumes dans de l’eau propre pendant 2-3 minutes pour permettre aux pesticides ou autres résidus sur les légumes à feuilles, comme la poussière, de se dissoudre dans l’eau.

3 – Placez ASUS PureGo dans l’eau pour commencer la détection, en utilisant l’eau courante pour éliminer les pesticides ou les résidus sur les surfaces des fruits et légumes. L’indicateur annulaire de PureGo détecte en permanence la qualité de l’eau.

La qualité de l’eau est indiquée par un anneau : Lorsque ce dernier est rouge ou orange, cela signifie qu’il y a encore des impuretés dans l’eau et que vous devez continuer à laver en répétant les étapes 2 et 3. Si la couleur devient verte, cela signifie que la qualité de l’eau de lavage est proche d’un niveau sans polluant.

Gadget ou pas ?

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 plusieurs commentaires

  1. “Gadget ou pas ?”

    Cet appareil peut être utile, dans la mesure où il n’est pas possible de détecter la plupart des polluants à l’œil nu. Cependant, rien n’affirme combien de polluants l’appareil détecte, et la niveau de fiabilité des détections.

    À mon sens, le principal problème (comme souvent actuellement avec ce genre d’objet) se trouve ici :

    “Il communique à l’aide d’une connexion Bluetooth et s’accompagne d’une application.”

    Je ne vois pas en quoi un détecteur de polluants doit techniquement se connecter à un smartphone pour pouvoir fonctionner (donc si la connexion et obligatoire, c’est abusif). De plus, il est probable que l’application se connecte obligatoirement à internet (non précisé dans l’article) ; si c’est le cas, c’est encore plus abusif (car techniquement injustifié).

    Enfin, je remercie l’auteur de l’article de n’avoir pas effectué de confusion entre les termes “objet intelligent” et “objet connecté”, car cette confusion entraine une croyance qu’un objet muni d’un processeur doit toujours ce connecté à internet, alors que cela n’a techniquement RIEN A VOIR.

  2. Pas convaincu que ce type de gadget puisse détecter le césium 137
    présent dans les champignons suite aux catastrophes nucléaires de
    Tchernobyl et/ou Fukushima.

    Par ailleurs, son fonctionnement semble se focaliser sur l’analyse
    de l’eau en supposant que les aliments immergés se comportent comme
    des éponges ce qui ne me semble pas si évident selon si les fruits
    et/ou légumes disposent de leur peau où sont concentrés les polluants.

    De plus, je doute le principe de détection à priori non chimique puisse
    être fiable et pourrait être source de faux positifs selon la turbidité
    de l’eau (cf. calcaire).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

CES 2022 Asus - nouveaux ordinateurs portables

CES 2022 : ASUS dévoile le 1er PC Pliable 17 pouces OLED au monde

ASUS a dévoilé ses dernières innovations en matière d’ordinateurs portables lors de son événement irtuel Incredible Unfolds.

Adaptateur ROG DDR5 To DDR4

La DDR5 est trop chère ? Asus a une solution pour passer à la DDR4 !

Asus dispose d’un adaptateur pour installer de la DDR4 sur une carte mère ROG Z690 DDR5 LGA 1700 dédiée aux processeurs Intel Alder Lake-S.

Prime B660-Plus D4 d’Asus

Carte mère B660, pas de prise en charge du PCIe 5.0 ?

Une étiquette de la boite d’emballage de la Prime B660-Plus D4 d’Asus n’évoque que du PCIe 4.0 et pas de PCIe 5.0.