Accueil / Actualités / Logiciels / Android-x86 6.0 RC1 débarque, Android 6.0.1 Marshmallow pour son PC
Système d'exploitation Android-x86

Android-x86 6.0 RC1 débarque, Android 6.0.1 Marshmallow pour son PC

Le projet Android-x86 vient de mettre en ligne la Release Candidate (RC) du prochain système d’exploitation Android-x86 6.0.

Système d'exploitation Android-x86

Android-x86 est un système d’exploitation « ouvert » et distribué librement. Il propose aux « PCtistes » la dernière version de l’OS mobile Android de Google normalement élaborée pour les terminaux nomades comme les smartphones et les tablettes. Il s’adresse aux ordinateurs x86 cela comprend les PC portables mais aussi les PC de bureau.

Le système d’exploitation Android-x86 pour PC

Android-x86 permet d’exécuter Android sur un PC. Cette nouvelle déclinaison, Android-x86 6.0 est en développement depuis quelques mois. Elle se base sur Android 6.0.1 Marshmallow.

Propulsé par le noyau Linux 4.5.12 LTS,  Android-x86 6.0 RC1 comprend de nombreuses fonctionnalités intéressantes comme la prise en charge du noyau 64 bits et 32 ​​bits, l’accélération OpenGL ES pour les puces Intel ou encore le SecureBoot (UEFI) pour les solutions Nvidia et AMD.

La version finale promet d’apporter le support multi-touch, le Wi-Fi, le Bluetooth, le soutien d’un appareil photo (Webcam), de l’audio et d’une solution réseau Ethernet (seulement DHCP sera pris en charge). En outre, il sera possible d’exploiter du stockage sur cartes SD et des lecteurs USB externes. Le système d’exploitation peut s’installer sur des systèmes de fichiers EXT4, FAT32 et NTFS.

L’annonce stipule que le processus de mise à niveau à partir d’une version précédente d’Android-x86 a été amélioré avec par exemple une conversion automatique des partitions ext2 ou ext3 au format EXT4.

Android-x86 6.0 RC1 est disponible en téléchargement ici – ReleaseNote 6.0-rc1

Android-x86 6.0-rc1- ReleaseNote

Android-x86 6.0-rc1- ReleaseNote

Key Features

The 6.0-rc1 release is based on the latest Android Marshmallow-MR2 release (6.0.1_r46). The key features include

  • Supports both 32-bit and 64-bit kernel and userspace.
  • Update kernel to 4.4.12.
  • Support OpenGL ES 3.x hardware acceleration for Intel/AMD(radeon/radeonsi)/Nvidia(nouveau) chipsets, as well as VMware and QEMU(virgl).
  • Support OpenGL ES 3.0 via software rendering for other GPUs or no GPU devices.
  • Support secure booting from UEFI and installing to UEFI disk.
  • Be able to install to ext4/ntfs/fat32 filesystems via a text based GUI installer.
  • Upgrading from older android-x86 release is improved. Older release using ext2/ext3 filesystem will be converted to ext4 for better reliability.
  • Support Multi-touch, Audio, Wifi, Bluetooth, Sensors, Camera and Ethernet (DHCP only).
  • Auto-mount external usb drive and sdcard.
  • Support foreign archs (arm / arm64) via the native bridge mechanism. (Settings -> Apps Compatibility)

Released Files

We create universal images for most x86 platforms. This release contains two files. One is the 32-bit x86 ISO and the other is the 64-bit x86_64 ISO. Both can be boot from legacy BIOS and newer UEFI firmware. You can choose one of them depends on your devices. In doubt, try the 32-bit ISO for legacy BIOS devices and 64-bit ISO for UEFI devices.

  • 32-bit:  android-x86-6.0-rc1.iso

sha1sum: 74ef1b507a348df878a8ca1046b548e5ac5d63da

  • 64-bit:  android-x86_64-6.0-rc1.iso

sha1sum: 5938bfd258c3fcf3b745f5aa6dec8cb016988fd1

Both files can be dumped into a usb drive to create a bootable usb stick like

$ dd if=android-x86-6.0-rc1.iso of=/dev/sdX

where /dev/sdX is the device name of your usb drive.

Windows’s users can use the tool UNetbootin to create a bootable usb stick.

Please read this page for how to install it to the device.

Known issues

  • Google Play service crashes sometimes on Intel Gen8+ GPUs.
  • Google Play service and built-in Browser crash on a software rendering device.
  • Suspend and resume doesn’t work on some devices.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. Quel enf**é ce Chih-Wei Huang, dire que la languette sur le côté c’est moi qui le lui est fourni avec le code source vers les années 2010-2011 qui faisait comme si cela n’avait aucun intérêt, et maintenant il le ressort comme si cela était sa création…

    C’est même moi qui ai sorti également la première version réellement multitouch de Android-x86 sous Eclair, puis sous Froyo, sinon il serait toujours en monotouch à ce jour, et je n’ai même pas droit à une simple mention sur le site alors que si on cherche bien dans le groupe de discussion on y trouve bien la trace de mes contributions.

    Je possède même des archives de mes échanges par mail entre lui et moi pour le prouver. 😉

  2. Ou les screen ne sont pas ceux de la dernière version, soit c’est vraiment TRES TRES moche visuellement, à côté de RemixOS, c’est vraiment assez triste….

  3. @Maxou,

    Sauf erreur de ma part il me semble qu’on se connait puisqu’il me semble qu’on avait communiqué ensemble pour ce qui concerne l’Acer 1825PTZ ou une de ses variantes… :p

    Sinon, il est clair que si Chih-Wei Huang ne conduisait pas son projet avec les freins serrés à fond, ce projet aurait été bien plus évolué aussi bien pour l’interface graphique que pour une meilleure gestion de l’ethernet et afin de le rendre plus ou moins “universel”…

    La moitié, sinon les trois quarts des fonctionnalités actuelles ont été piqué au projet Android-IA et donc à Intel (entre autre 64 bits, UEFI, Support foreign archs, etc…) et quand on connait les différences polémiques que ce gars a généré alors qu’il n’a jamais rien crée par lui-même mais uniquement en s’accaparant les travaux des autres et en y apposant sa signature simplement pour satisfaire sa mégalomanie !

    C’est clair que le projet Remix OS a bien plus d’avenir que Android-x86 qui reste à l’état larvaire et je ne serais pas étonné que Chih-Wei Huang se soit impliqué dans le projet Remix OS pour en tiré profit…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*