Accueil / Actualités / Logiciels / Chrome 71 débarque et s’attaque aux sites peu respectueux des internautes
Navigateur Chrome de Google
Navigateur Chrome de Google

Chrome 71 débarque et s’attaque aux sites peu respectueux des internautes

Google vient de mettre en ligne une nouvelle version de son navigateur Chrome, Chrome 71.  Au programme plusieurs nouveautés, des corrections de sécurités et un important focus contre la mauvaise publicité.

Chrome 71 est désormais disponible en téléchargement. Avec cette nouvelle version Google renforce la pertinence du bloqueur de publicité de son navigateur. Le géant souhaite le rendre plus intelligent afin de mieux protéger l’utilisateur des sites malveillants ou peu respectueux.

Il est important de noter que nous sommes sur un terrain délicat car la publicité est le modèle économique dominant chez le géant de la recherche. Le bloqueur de publicité de Chrome ne vise donc pas toute la publicité mais uniquement celle jugée de mauvaise qualité par la Coalition for Better Ads. Son action est de plus ciblée car les pénalités sont appliquées aux sites à l’origine de cette mauvaise publicité.

Publicité, Mozilla dénonce le « faux » bloqueur de publicité de Chrome

Chrome 71, un bloqueur de publicité plus intelligent ?

Avec Chrome 71, Google souhaite bloquer la publicité des sites cherchant délibérément à duper les internautes au travers de faux boutons et icones. Très présente sur les sites de téléchargement illégal, cette technique fait croire à une action pour en déclencher une autre sans aucune autorisation de la part de l’internaute.

L’adblocker va s’attaquer aux faux messages, aux zones de clic inattendues, aux pages de phishing, aux redirections automatiques, aux faux pointeurs de souris et aux éléments de page liés à des logiciels indésirables.

Vivek Sekhar, Product Manager chez Google explique

« Ces publicités incitent les utilisateurs à cliquer dessus en faisant semblant d’être des avertissements du système ou des boutons de ‘fermeture’ qui ne ferment pas réellement la publicité. En outre, certaines de ces expériences publicitaires abusives sont utilisées par des fraudeurs et des méthodes de phishing pour voler des informations personnelles ».

Les propriétaires de site disposeront d’un délai de 30 jours pour corriger le tir avant que Chrome ne supprime les annonces. Le navigateur propose une option permettant de désactiver cette fonctionnalité de protection si l’utilisateur le souhaite.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. « Chrome 71 débarque et s’attaque aux sites peu respectueux des internautes… »
    qu’est ce qui faut pas lire sur le net… …

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Qwant vs Google

Qwant donne une leçon à Google en matière de consommation d’énergie ?

C’est la conclusion d’une étude menée par la startup Greenspector. Spécialisée dans ...

Navigateur Firefox Quantum de Mozilla

Mozilla n’est pas heureux que Microsoft développe un Google Chrome

L’abandon de Microsoft Edge a été une grande surprise car Redmont a ...

Réseau social Google+ de Google

Google+, Google jette l’éponge et dévoile l’existence d’une faille critique

Le réseau social Google+ a été victime d’une importante faille de sécurité. ...