DoomJeux video

Doom a 30 ans, le sixième épisode non officiel débarque

John Romero annonce la sortie de SIGIL II

L’un des titres les plus marquants de l’histoire de jeu vidéo, Doom, fête ses 30 ans. Lancé en 1993, ce jeu a permis au FPS de s’imposer. Il a été à l’origine d’une révolution.

Sorti en 1993 et signé id Software, Doom a pris la forme d’un shareware en proposant gratuitement aux joueurs PCs de découvrir ses premières missions. Cette approche a permis un succès immédiat et une très large distribution. Sa popularité est si importante que sa version complète payante continue de se vendre aujourd’hui sur Steam. A noter que cela est aussi possible car Bethesda a assuré le développement d’un exécutable « moderne » du titre. DOOM est aussi l’une des franchises les plus populaires de la scène gaming.

L’équipe à l’origine de DOOM dont les designers John Romero et Tom Hall ou encore Adrian Carmack, ont félicité les joueurs d’avoir fait de DOOM une « pièce indispensable de l’histoire du jeu vidéo ». DOOM fait partie d’une très courte liste de jeux ayant permis aux PC de devenir une plate-forme de jeu à part entière à une époque où il était comme une simple machine de travail.

A l’occasion de ce 30e anniversaire, John Romero annonce la sortie de SIGIL II, le sixième épisode non officiel du DOOM original. En raison de restrictions commerciales, les fichiers WAD sont gratuits, mais vous pouvez soutenir ce travail en achetant la bande-son, les boîtes de collection et autres goodies.

Romeo Games
Romeo Games

Joyeux anniversaire Doom !

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

6 commentaires

    1. Bonjour.
      Adrian Carmack est un des quatre membres fondateurs de id Software. Il y a travaillé en tant qu’artiste. De son coté John Carmack est un programmeur. C’est deux personnes n’ont aucun lien de parenté 🙂

    2. Adrian Carmack = Level Designer je crois
      John Carmack = le GOAT incontesté, un développeur de génie qui à beaucoup participé au mouvement open-source

  1. John, pas Adrien. Merci de corriger.

    mais épisode non officiel, donc ne compte pas.
    en attendant, cette merde de GTA en est à son 15eme, ou presque.

  2. sans compter que Romero, dans l’histoire, a quitté id software, parce que le mec avait un melon énorme, mais aucun talent. il n’a fait que de la merde, après.

    1. faut dire que seul ceux qui on vraiment connu daikatana savent vraiment à quel point son ego lui a fait se vautrer en beauté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page