GamingJeux video

Unreal Engine 5.4 est disponible avec la promesse du 60 fps

L'attente est forte

Le moteur Unreal Engine 5 est aujourd’hui sollicité par de nombreux développeurs pour la création de jeux vidéo. Epic ne cesse de le faire évoluer avec comme nouvelle étape l’arrivée de la version 5.4. Elle n’est pas une surprise puisque les présentations officielles ont eu lieu le mois dernier à l’occasion de la GDC 2024.

Les nouveautés sont nombreuses et concernent de nombreux domaines. Sur le segment du gaming, l’un des faits marquants est la promesse d’une amélioration des performances. Il y a une forte attente dans ce domaine car le moteur souffre de reproche. Il se montre gourmand en ressource et en calculs si bien que sur PC des configurations haut de gamme et onéreuses sont nécessaire tandis que de nombreux jeux construits avec ce moteur rencontrent des difficultés sur les consoles actuelles.

Unreal Engine 5.4, l’objectif est les performances

Il est promis que cette version 5.4 vise à rendre un framerate de 60 images par seconde plus atteignable avec le matériel actuel. Epic indique que des améliorations sont aussi apportées à la compilation des shaders. Allons-nous voir disparaitre les « bégaiements » dont sont victimes certaines titres ?

Epic explique

Pour répondre aux souhaits de nombreux développeurs ciblant des expériences à 60 Hz, nous avons investi des efforts considérables dans l’amélioration des performances de rendu dans UE 5.4. Cela inclut la refactorisation des systèmes pour permettre un plus grand degré de parallélisation, ainsi que l’ajout de l’élimination des instances GPU au Ray Tracing matériel, qui bénéficie également désormais de types primitifs supplémentaires et d’un Path Tracer optimisé. D’autres optimisations ont été apportées à la compilation des shaders, ce qui a permis d’améliorer considérablement les temps de compilation des projets.

Le moteur s’enrichit aussi de nouvelles fonctionnalités autour de la fidélité visuelle comme la « tessellation adaptative » et les « volumes hétérogènes », qui peuvent produire de la fumée et des nuages réalistes et dynamiques. La mise à l’échelle de la Super Résolution Temporelle a également été améliorée. Enfin les développeurs ont plus d’options pour connecter leurs outils d’IA et d’apprentissage automatique au moteur.

Jerome G

Issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page