Linux

Le noyau Linux 6.0 est disponible, les faits les plus marquants

Une toute nouvelle version du noyau Linux est désormais disponible. Linux 6.0 débarque avec beaucoup de choses. Nous avons des améliorations de performances, de nouvelles prises en charge matérielles, des correctifs de sécurité et tout un tas de petites choses ici et là.

Si Linus Torvalds n’évoque pas de révolution, il s’agit tout de même d’une version majeure. Pourquoi ? Le passage à la version 6 traduit un ajout massif de divers changements. Linux 6 est le fruit de plus de 15K commits !  Un record depuis un certain temps maintenant.

Les premiers retours évoquent des améliorations de performance avec les processeurs Intel Xeon Ice Lake, les puces AMD Ryzen Threadripper et EPYC. Les optimisations autour des planifications de tâches et des besoins énergétiques se traduisent par plus de puissance tout en utilisant moins d’énergie.

Linux 6.0, un support des prochaines nouveautés GPU et CPU

Nous retrouvons la prise en charge de nouveaux matériels comme les puces serveur Xeon de quatrième génération (Sapphire Rapid) et les tous prochains Core de 13ième génération alias « Raptor Lake ». AMD propose de son côté un pilote graphique pour sa architecture GPU RDNA 3. Nous avons aussi un nouveau pilote audio pour les plates-formes AMD « Raphael ». En parallèle des améliorations du support audio pour les systèmes AMD « Jadeite » sont promises.

Du coté des correctifs nous avons la résolution d’un souci de clavier avec les ordinateurs portables équipés d’un Ryzen 6000 series. De même les problèmes avec les pavés tactiles et le clavier lors d’une sortie de veille avec les ordinateurs TUXEDO et Clevo sont corrigés.

Les architectures OpenRISC et LoongArch prennent en charge les bus PCI, tandis que RISC-V améliore ses capacités de gestion des blocs de cache à l’aide de nouvelles extensions.

Le portable Lenovo ThinkPad X13s équipé de puce Qualcomm Snapdragon 8cx Gen3 est pris en charge partiellement. Nous retrouvons un support de la tablette de dessin XP-PEN Deco L, la prise en charge de nouveaux capteurs sur les cartes mères AMD dont le Sensor Fusion Hub présent sur les nouveaux ordinateurs portables Ryzen. Le Thunderbolt est de son coté fonctionnel avec les prochaine puce Intel Raptor Lake.

A tout ceci s’ajoute l’authentification intrabande NVMe, un pilote de noyau Raspberry Pi 4 V3D, la prise en charge du protocole d’envoi V2 pour Btrfs et le passage au titre « stable » des API H.265/HEVC .

Linux 6.0 est disponible en téléchargement en tant que code source. Il est dans ce cas nécessaire de la compiler manuellement sur la distribution de votre choix. Vous pouvez également attendre son adoption par votre distribution. L’attente dans ce cas peut être plus au moins longue.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page