Accueil / Actualités / Logiciels / Linux / Noyau Linux 5.16, les performances des APU AMD s’envolent
Processeur APU Ryzen d'AMD
Processeur APU Ryzen d'AMD

Noyau Linux 5.16, les performances des APU AMD s’envolent

Le noyau Linux 5.16 semble bénéfique aux processeurs AMD Ryzen, du moins aux APU. Des tests dévoilent des gains de performance frôlant avec les 30%.

C’est du moins ce qu’une récente étude signée Phoronix annonce. Les tests menés se sont concentrés sur les performances des APU Ryzen dans un environnement Linux. La conclusion est prometteuse avec le noyau 5.16. Face au noyau 5.15 nous avons une hausse des performances titillant avec les 28%.

Performance sous Xonotic d’un Ryzen 7 Pro 5850U – LINUX 5.16

Performance sous Xonotic d’un Ryzen 7 Pro 5850U – LINUX 5.16

Ce boost a été observé avec le jeu Xonotic et une définition 4K et un paramétrage de base. D’autres jeux et benchmarks confirment des améliorations de performance. Nous sommes par contre sur des gains un peu moins optimistes. Ils se situent entre 10 et 20% en moyenne.

Performance d’un Ryzen 7 Pro 5850U – LINUX 5.16 Vs LINUX 5.15

Performance d’un Ryzen 7 Pro 5850U – LINUX 5.16 Vs LINUX 5.15

Noyau Linux 5.16 et les performances des APU AMD

Les tests ont été mené avec un ordinateur portable Lenovo ThinkPad T14s Gen2 équipé d’un APU Cezanne Ryzen 7 PRO 5850U. Cette puce propose huit cœurs physiques et 16 cœurs logiques.   La même tendance est observée avec un APU de génération précédente comme le Ryzen 5 5500U (également mis à l’épreuve). Ce dernier fait également partie des APU mobiles de série 5000 mais exploite l’architecture Zen 2 et non Zen 3.

Pour le moment il n’y a pas d’explication claire concernant cette hausse des performances. Nous pouvons spéculer qu’il s’agit probablement des conséquences d’une combinaison d’optimisations spécifiques. Le rapport indique

“Cette amélioration constatée avec le noyau Linux 5.16 était fascinante et inattendue. Linux 5.16 a de nombreuses nouvelles fonctionnalités, y compris des améliorations du pilote du noyau AMDGPU, mais ce boost graphique Radeon Vega a été une surprise car il n’y avait pas d’optimisation annoncée et le support graphique Vega à ce stade est assez mature. Il peut également s’agir d’une combinaison d’améliorations liées au processeur.”

Il sera intéressant de s’avoir si le même bilan est à prévoir avec les prochains APU Rembrandt.

2 plusieurs commentaires

  1. Pour obtenir un tel gain de performance, il y a fort à parier que cela
    concerne spécifiquement des optimisations graphiques dont il reste à
    vérifier l’impact visuel.

  2. Le truc “rigolo” dans tout cela c’est la différence entre Windows 11 et Linux : Win 11 bride les processeurs AMD, qu’ils soient APU ou non (cf. problème lié au TPM), et le noyau Linux 5.16 va optimiser les APU AMD.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*