Accueil / Actualités / Logiciels / Linux / Ordinateurs de bureau, Windows continue de reculer au profit de Linux !
La part de marché de Windows est en baisse sur le marché des ordinateurs de bureau
La part de marché de Windows est en baisse sur le marché des ordinateurs de bureau

Ordinateurs de bureau, Windows continue de reculer au profit de Linux !

Les derniers chiffres de NetMarketShare confirment une tendance inquiétante pour Microsoft. Windows recule sur le marché des ordinateurs de bureau.

Pour certains c’est une tendance « historique ». Le système d’exploitation Windows est en perte de vitesse sur le marché des ordinateurs de bureau. Depuis quelques mois sa popularité baisse. Il reste toujours la choix numéro un mais la concurrence devient de plus en plus présente. Elle est incarnée par macOS considéré comme une alternative solide mais coûteuse (d’un point de vue matériel) et différents distributions Linux.

Linux progresse et Windows recule sur le marché des ordinateurs de bureau !

Linux a longtemps été annoncé comme une alternative à Windows. Son adoption n’a cependant jamais vraiment décollé si bien que Microsoft a toujours dominé le marché.  Les choses semblent changées cette année. 2020 est partie par être l’année « Linux ». Ce système d’exploitation ne cesse de progresser et rien ne semble l’empêcher d’atteindre de nouveaux records d’adoption dans les prochains mois.

Windows, 2020 va devenir l’année “Linux” ?

Parts de marché des différents systèmes d’exploitions en juin 2020 - Source NetMarketShare

Parts de marché des différents systèmes d’exploitions en juin 2020 – Source NetMarketShare

La grande erreur de Microsoft est d’avoir « tuer » Windows 7 en janvier 2020. Ce choix stratégique pour dynamiser l’adoption de Windows 10 a été un tournant majeur pour Linux. De nombreux appareils Windows 7 abandonnés par faute de maintenance ont décidé d’abandonner le monde « Microsoft » en donnant une chance à des OS comme les distributions Linux Ubuntu, Mint et bien d’autres.

Les chiffres de NetMarketShare sont parlant. Linux a débuté 2020 avec une part de marché de 1,47% contre 88,14 % pour Windows. Nous parlons ici du marché des ordinateurs de bureau. L’abandon de Windows 7 a profité aux deux environnements qui ont progressé en février à 1,81 et 88,21%. Linux a cependant dégringolé en mars à 1,36% tandis que Windows a continué sa progression pour atteindre les 89,21%.

Le mois d’avril 2020 a été un choc. Linux s’est envolé à 2,87% au détriment de l’OS de Microsoft qui a chuté à 86,92%. Depuis sa croissance ne s’est plus arrêtée. En mai il a atteint les 3,17% puis les 3,61% et juin. En clair depuis six mois, sa popularité sur le marché des ordinateurs de bureau a bondi de 2.14% tandis que celle de Windows a chuté de 2.5%.  L’écart entre les deux environnements s’est donc réduit de presque 5 points.

D’un point de vue « menace » Linux a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir faire vaciller la suprématie de Windows. A court terme Microsoft n’a donc aucune raison de s’inquiéter. Par contre une part de marché en constante progression dévoile que l’écosystème Linux tout entier est en croissance. En clair, de plus en plus d’utilisateurs, de joueurs, de créateurs, de développeurs et des entreprises travaillent avec Linux. Le système d’exploitation évolue pour s’adapter et devenir le choix numéro 1 pour de plus en plus d’applications et d’appareils.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

28 plusieurs commentaires

  1. -ça c’est un article qui fait plaisir à lire-MS avec son W10 qui recule (toutes proportions gardées bien sûr,mais il recule,les chiffres sont là) c’est le signe que leur OS n’est pas du tout apprécié des utilisateurs et consommateurs objectifs
    -effectivement 2020 pourrait être une bonne année pour linux-et pourrait être même encore meilleure en 2021
    -et même apple qui se positionne en outsider…

    • salut,

      – c’est pas vraiment Windows 10 qui recule, mais Windows 7 qui n’a pas été upgradé en 10. Donc du matériel vieillissant (7-10 ans) qui lorsqu’il sera changé reviendra certainement sur un OS Windows (couple nouvelle machine + OS).
      A moins que les utilisateurs soient de vrais “bricoleurs” et décident de monter une nouvelle machine sans OS ou de le remplacer à réceptation de l’équipement.

      – Linux s’est vraiment amélioré avec le temps, à l’époque de Vista, l’alternative était pour le moins galère et sans grand intérêt, hormi pour améliorer les performances d’une machine un peu juste sous Windaube.
      de gros efforts au niveau GUI, au niveau intégration des drivers, au niveau “app store”. Il parait qu’on peut jouer à des jeux récents nickel, cependant il manque encore MS Office … mais le débat reste entier (les alternatives existent, les habitudes sont encore bien ancrées).

      – Apple, l’OS est bien, j’y étais moi-même passé à cause de Windows Vista, mais j’en suis repartit avec les flambée des prix des machines sur l’entrée de gamme, si on peut appeler ça comme ça.

      J’ajoute que Windows 10 c’est top, même sur d’anciennes config, ça tourne super bien. Et le prix du passage de Win x à Win 10 ces dernières années étaient très incitatif (gratuit).
      J’ai expérimenté les upgrades auprès d’un panel utilisateurs assez large, et finalement les anciens en profitent le plus, toutes les applications du quotidien sont disponibles, sans avoir une usine à gaz de 30 logiciels supplémentaires, tout se met à jour tout seul, ils adorent et moi aussi ! C’est la philosophie de MacOS et tant mieux.

      A+,

      • beaucoup de remarques dans votre commentaire-qui vous sont personnelles et pour certaines justifiées:
        -le linux d’avant n’est pas celui d’aujourd’hui (et fort heureusement)
        -apple:c’est apple……trop d’apple
        -quant à dire que W10 est top,par contre c’est trop -les MàJ qui suppriment TOUS les paramètres et réglages personnels,les logiciels (inutiles) livrés d’office et la quasi impossibilité de les supprimer,l’intrusion de MS réelle et avérée avec cet OS,cortana,bing,edge,et le trop fameux onedrive,etc,etc..)

        • Ahhh les pros linux se rejouissenst mais ne réfléchissent pas beaucoup…D’après les spécialistes, la montée de deux points est surtout à mettre au crédit du Covid (Les gens ne sont pas au boulot, donc forcément…). Il n’est pas sérieux de penser que ses chiffres vont être péreine. D’ailleurs à l’heure ou je parle, la tendance baissière arrive… Non, 2020 ne sera pas “l’année Linux” pour un paquet de raisons…
          – Mint impose son propre moteur de recherche.. Yahoo.. Impossible de changer sans aller trifouiller
          – Beaucoup de distribution Linux ne supportent que les montées de version par la ligne de commande (super en 2020)
          – Ubuntu qui impose ses snaps de marde…
          – Ubuntu qui se fait chopper à capter des données.
          – Les deux milliards de distributions, de bureau et j’en passe.
          – Les gestionnaires de paquets qui sont pour beaucoup super bancales.
          – Le manque de gros logiciels (adobe….)

          Oui, Linux est une belle alternative à n’en pas douter, mais sachant qu’il n’ya aucun modèle qui se pose en patron et qu’il ny’a aucune cohésion dans toute cette salade, ça n’attire pas vraiment le chalant.

          Windows a évidemment ses défauts, et tout comme Linux en aura toujours, mais forcé de constater que Ms n’est pas près de perdre de sa superbe…
          A noter que la plupart des boites qui tournait avec 7 sont en train de basculer sur 10 (Les chiffres ne mentent pas.) A part quelques exceptions, personne n’a envie de payer pour changer ses logiciels métier, et personne n’a envie de se tartiner l’admin de poste Linux.. (parole d’admin système).

          • On est en 2020, c’est Pop!_OS qu’on utilise avec Mint plus Ubuntu (même si Pop!_OS est basé dessus).

            C’est devenu une alternative suffisamment viable que je tourne dessus depuis 8 mois maintenant sur mon fixe et portable gaming.

          • Parole d’admin système? Quand je lis “Beaucoup de distribution Linux ne supportent que les montées de version par la ligne de commande (super en 2020)” je n’y crois pas une seule seconde.

            Quand on voit le succès de Docker ( bon OK il y a Portainer pour les débutants ) et surtout Powershell de… Microsoft on voit bien que la ligne de commande pour les pros devient la norme.

            Parole d’admin système… sous Linux ( et Windows aussi )

  2. Les distributions “grand-public” de GNU/Linux (Ubuntu, Mint, Debian OpenSuSE, OpenMandriva…) n’ont plus grand chose à envier à Windows…

    Les différentes interfaces permettent une “conversion” en une dizaine de jour…

    Oui, je ne doute pas que Windows perdent encore plus au profit de ses challengers…

    Et c’est une bonne chose…

    • on est d’accord-et que windows 10 (cet OS merd…..) perde du terrain le plus vite possible

      • Le problème de M$, c’est qu’ils veulent les données de tous les PCs qui font tourner Windows.

        Leur OS devient donc une usine à gaz, dont les utilisateurs sont devenus les testeurs et dont la stabilité n’est plus garantie du fait des MàJ incessantes et erratiques.

        Par ailleurs, M$ apporte des “nouveautés” trop souvent, ce qui gène les utilisateurs quotidiens qui n’ont pas forcément le temps de faire le tour des menus avant de trouver ce qu’ils avaient en un clic…

        Bref, entre codage limite et politique limite, il est temps de passer à autre chose, selon moi.

        D’aileurs, M$ l’a bien compris en intégrant GNU/linux en sous-système… D’ici à ce que Windows devienne une distribution, il n’y a pas loin….

        • -windows devienne une distribution-pas mal celle-là…
          -ils ont surtout pour eux les habitudes qu’ont prises les utilisateurs depuis leurs débuts (95-XP et l’excellent W7) et ils ont peur de passer à autre chose,alors ils font avec avec cette m…e de W10
          -par contre MS a racheté GitHub-et là alerte,la bête peut frapper et tué l’open source-il faut d’ailleurs que linux fasse attention en étant intégré à windows;un beau jour hop,plus de linux !!!!!!

  3. La plupart des commentaires ici semble ignorer que Microsoft est l un des plus gros contributeur au noyau Linux

  4. Trois ou quatre fautes d’orthographe ou de grammaire par paragraphe ça pique les yeux ! Vous devriez vous faire relire.

  5. Pour moi Linux est beaucoup trop instable dans un certains sens et l’obligation de passez au moins une fois par un terminale est une honte alors que Windows depuis 95 à revue toute son interface graphique pour que personne n’ait besoin d’apprendre du DOS. Par exemple les écrans noirs, les problèmes de drivers vidéos ou autre et le manque d’aide montrant souvent des problèmes inconnu demendant la réinstallation du système même si ça reste plus rare et je trouve fantastique le fait que du code source arrive à faire un système d’exploitation viable. Quand installé et utiliser un hackintosh arrive à être plus stable qu’une distribution Linux il y a certains problèmes que Linux aura à revoir.

    • C’est de la mauvaise foi ou un manque cruel de connaissance sur Linux qui vous fait dire ça. Il y a bien longtemps que le terminal n’est plus indispensable à l’utilisation d’un ordi sous Linux.

    • Là je lis une réaction d’un “pur consommateur” qui ne semble pas vraiment s’intéresser à l’outil qu’il utilise. En passant, je ne vois pas en quoi il est honteux de devoir utiliser un terminal pour lancer 3 commandes (c’est souvent plus rapide, d’ailleurs). Quant aux soucis de pilotes et autres écrans noirs, il est vrai que ça arrive parfois mais il faut savoir qu’un bon nombre de constructeurs ne donnent même pas les specs de leurs matériels aux développeurs du noyau Linux (secret industriel !), alors que, d’un autre côté, ils fournissent et maintiennent les pilotes pour les systèmes propriétaires. L’idée est donc de prendre un matériel compatible (voire ouvert quand ça existe) avant d’y installer une distribution GNU/Linux.

  6. Je n’achète plus de licence windows.
    Linux Mageia me convient parfaitement. Ce centre de contrôle permet de tout paramétrer le matériel.
    Fiable, réactive, que demander de plus

Average
5 Based On 28

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ordinateur portable Linux Librem 14 de Purism

Ordinateur portable Linux Librem 14, Purism n’est pas d’accord avec Apple

Avec l’annonce du Librem 14, Purism adopte une position différente de celle ...

Ordinateur portable Pinebook Pro (Linux)

Ordinateur portable Pinebook Pro (Linux), un prix plancher de 199,99 $ !

Le marché propose de plus en plus d’ordinateur portable sous Linux. Avec ...

GitLab

KDE et l’adoption de GitLab, la phase une est terminée

En novembre 2019, KDE a annoncé une migration vers GitLab. La firme ...