Accueil / Actualités / Logiciels / Linux / Ubuntu / Ubuntu 22.04 LTS « tue » des applications sans aucun avertissement
Ubuntu 22.04 LTS
Ubuntu 22.04 LTS

Ubuntu 22.04 LTS « tue » des applications sans aucun avertissement

La dernière version LTS de la distribution linux Ubuntu, Ubuntu 22.04 pose quelques problèmes. Le système d’exploitation « tue » des applications sans aucun avertissement préalable.

Il ne s’agit apparemment pas d’un bug mais d’une gestion trop agressive de la mémoire de la part d’Ubuntu. Sur le Forum de la distribution des utilisateurs mettent en évidence des problèmes. À l’improviste, sans aucune indication que quelque chose ne va pas, des applications comme Firefox, Chrome ou encore Visual Studio Code sont « tuées ».

Le coupable est connu puisqu’il s’agit de « systemd-oomd ». La fonction de cet utilitaire est de faire le ménage en prenant « des mesures correctives avant qu’un OOM ne se produise dans l’espace du noyau ». Lorsqu’il détecte que la mémoire de l’appareil atteint ses limites, il intervient pour s’assurer que le système reste opérationnel et que la majorité des tâches se poursuivent sans plantage.

Ubuntu 22.04 LTS et systemd-oomd

Malheureusement « systemd-oomd » se déclenche trop fréquemment, tuant des applications même si la mémoire n’est pas dans une situation « critique ». De plus il n’y a aucun avertissement préalable informant que tel logiciel va être fermé. Il n’est donc pas possible de sauvegarder son travail en amont.

Pour certains la situation est même critique car elle peut avoir un impact considérable sur la productivité de la machine.

Plusieurs solutions de contournement sont déjà proposées. Elles vont de la modification des valeurs mémoire déclenchant des actions de systemd-oomd à sa désactivation complète. Une autre approche consiste à augmenter la taille du fichier d’échange par défaut d’Ubuntu. Sur la plupart des installations, sa taille est de 1 Go.

Pour le moment il n’y a pas de solution définitive à ce problème. Il est possible que Cananical travaille de son coté sur un correctif.

Ubuntu 22.04 LTS Desktop est disponible, quoi de neuf ?

8 plusieurs commentaires

  1. Solution par desactivation :
    systemctl stop systemd-oomd
    systemctl disable systemd-oomd

  2. Toujours une sucess story le Systemd OS by Red Hat…

    • En l’occurence Systemd fonctionne parfaitement, c’est l’application qui est lancée qui est “fautive”.

      Etre constructif, c’est tout un art.

      • Je ne sais pas ce que tu consommes comme substance mais cela semble
        produire son petit effet…

        “Malheureusement *systemd-oomd* se déclenche trop fréquemment, tuant
        des applications même si la mémoire n’est pas dans une situation *critique*.”

        • systemd-oomd c’est le nom du servince lancé pae systemd, visiblement tu n’y connais rien à linux (en plus de te ridiculiser) 😉

          Exemple :
          systemd-journald-audit.socket
          systemd-journald-dev-log.socket
          systemd-journald.socket
          systemd-networkd.socket
          systemd-rfkill.socket
          systemd-udevd-control.socket
          systemd-udevd-kernel.socket

          • Arrête la drogue mec!

            Ce n’est pas parce que ton gourou Lennart Poettering de chez Red Hat
            avait promis de simplifier le démarrage des distributions Linux que
            Systemd s’est limité à ce domaine.

            En effet, si je parle du Systemd OS c’est bien pour mettre en avant
            le fait que c’est devenu une grosse usine à gaz au développement tout
            azimut pour le meilleur… et surtout pour le pire.

  3. J’utilise Ubuntu 22.04 lts tous les jours ,RAS chez moi,merci a Technick pour l’astuce ,cela peux sans doute servir , c’est constructif…!
    + rapide,+ stable,+ personalisable,+ communautaire,+s éthique…..bon j’arrète on vas encore me traiter d’ayatolah…!

    • De rien 😉

      Idem, Ubuntu (serveur) @home et au travail, facile a installer, stable, sécurisé sans être une usine a gaz… Tout ce qu’on (ce que je) demande à un serveur.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*