Logiciels

Mac OS finalement vulnérable aux hackers

Un préjugé courant circule selon lequel, Mac OS serait imperméable aux virus. Apple reconnaît maintenant que c’est faux, et recommande à tous ses clients d’installer un logiciel antivirus.

Non les Mac ne sont pas immunisés contre les virus. C’est le constat amer que la compagnie de Steve Jobs est forcé d’admettre. D’après Daily Tech, Mac OS est en réalité plus ou moins aussi sûr que Windows Vista. Selon un responsable de Symantec, Kevin Haley, les Mac ont été épargnés du fait d’un nombre relativement faible d’utilisateurs (7,4% du marché américain), en comparaison de la mainmise de Windows sur le parc informatique mondial : “Les voyous s’attaquent d’abord à la plus grande cible, c’est bien plus rentable pour eux.

En effet, le premier virus troyen s’attaquant à Mac OS a été découvert, il s’appelle “iBotnet”. Plusieurs milliers de Macs ont déjà été infectés. A noter que ce virus a été spécifiquement codé pour les machines d’Apple, et n’affecte pas du tout les pc.

Il faut s’attendre à ce que les virus pour Mac soient plus nombreux, et plus agressifs, dans un futur proche.

Source : Daily Tech.

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 commentaires

  1. iBotNet nécéssite un mot de passe root. C’est pas un virus, c’est
    une faille entre le clavier et la chaise! Pour le moment il n’y à pas
    de virus à proprement parler.

    Peut-on appeler un rm -rf / un virus ??

  2. Tonio a écrit :
    iBotNet nécéssite un mot de passe root. C’est pas un virus, c’est
    une faille entre le clavier et la chaise! Pour le moment il n’y à pas
    de virus à proprement parler.

    Peut-on appeler un rm -rf / un virus ??

     

    “People believe that Macs are immune to the malware, viruses, and worms that have wrought havoc on PCs.”

    Si on était sur Wikipédia je dirais qu’il s’agit de contenu évasif. “People believe…”, en français on dirait “selon certains,” mais c’est qui exactement ?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Contenu_%C3%A9vasif

    Personne, en tout cas personne de sérieux, ne prétend que Mac OS X est imperméable aux virus. Il n’y a pas d’OS imperméable, ça voudrait dire que le code est 100% parfait et ne comporte aucune faille exploitable. Or il y a régulièrement des mises à jour de sécurité pour Mac OS X ainsi que pour Windows et Linux, qui comblent les failles découvertes. Sans parler des logiciels qui tournent sur les différents OS, en particulier les navigateurs, qui comportent eux aussi des failles de sécurité que les éditeurs corrigent au fur et à mesure de leur découverte. Elles sont plus ou moins nombreuses, plus ou moins graves, et corrigées plus ou moins vite, mais le code n’est jamais parfait et donc il y a toujours des failles que les auteurs de malware cherchent à exploiter.

    Les pubs d’Apple mettent l’accent sur le fait que l’immense majorité des virus et autres “malwares” visent l’OS de Microsoft, qui est de loin le plus utilisé et qui représente donc la cible la plus importante. C’est vrai, mais il n’y a pas non plus de quoi se réjouir. J’ai utilisé Windows, et je ne souhaite pas que ses utilisateurs soient victimes de virus, etc. Et encore une fois ça ne veut pas dire que Mac OS X est imperméable.

    http://movies.apple.com/movies/us/apple/getamac_ads1/viruses_480x376.mov

    iBotnet est surtout un surnom utilisé dans la presse, comme dans cet article de Daily Tech. Le cheval de troie en question a été baptisé OSX.Iservice par la société Symantec, d’autres éditeurs lui ont donné un autre nom (par exemple F-Secure l’appelle iWorkServ). D’après Symantec, le risque est de niveau 1, soit très faible.

    http://www.symantec.com/business/security_response/writeup.jsp?docid=2009-012216-4245-99

    Ce n’est pas le premier cheval de troie s’attaquant à Mac OS X (plutôt aux utilisateurs, vu qu’il faut lui donner un mot de passe), il y en a un qui apparaît de temps en temps. Par exemple, avant la sortie de Mac OS X 10.5, quelqu’un a caché un troyen dans une archive zip en faisant croire qu’elle contenait des captures d’écran du futur OS. Il a posté le fichier sur un forum et quelques personnes l’ont téléchargé sans réfléchir avant que le lien vers l’archive soit retiré par les modérateurs du forum.

    Les éditeurs d’anti-virus aimeraient beaucoup vendre leurs logiciels aux Mac users, qui jusqu’à présent n’en utilisent pas. Lorsqu’ils s’expriment dans la presse, ils font tout pour qu’on prenne peur en disant que c’est une grande première, que ça va se multiplier, etc. Les années passent et c’est toujours le même discours : “cette fois ça y est, il vous faut un anti-virus”. En attendant, le niveau de risque reste beaucoup plus faible que sous Windows, l’utilisateur doit télécharger une copie piratée et infectée d’iWork pour en être victime. Il faut rester attentif et s’informer pour voir si de nouvelles menaces apparaissent. La presse ne facilite pas toujours les choses, quand elle relaie des messages alarmistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page