Accueil / Actualités / Logiciels / Mozilla n’est pas heureux que Microsoft développe un Google Chrome
Navigateur Firefox Quantum de Mozilla
Navigateur Firefox Quantum de Mozilla

Mozilla n’est pas heureux que Microsoft développe un Google Chrome

L’abandon de Microsoft Edge a été une grande surprise car Redmont a énormément investi dans le moteur EdgeHTML. Le géant a décidé de tourner la page et d’adopter Chromium. Si certains se réjouissent de cette décision d’autres non. Mozilla par exemple n’est pas vraiment heureux de ce changement.

L’annonce de Microsoft n’est en fait pas vraiment une surprise à la vue du bilan de Microsoft Edge. Ce navigateur n’est pas parvenu à trouver sa place face à la concurrence. En trois ans sa part de marché n’a pas décollé. Son abandon est surement la meilleure chose à faire mais est-ce une démarche bien vue par tout le monde ?

Microsoft Edge, Microsoft confirme que c’est la fin

Pour Google a première vue, c’est une bonne nouvelle. Le géant n’a à priori aucune raison de ne pas se réjouir de l’abandon de Microsoft et sur de l’adoption du moteur Chromium. A son sujet, un parte parole du groupe a déclaré

« Chrome est un champion du Web ouvert depuis sa création et nous souhaitons la bienvenue à Microsoft dans la communauté des contributeurs à Chromium. Nous sommes impatients de travailler avec Microsoft et la communauté des standards du Web pour faire progresser le Web ouvert, soutenir le choix des utilisateurs et offrir des expériences de navigation exceptionnelles. »

En effet Microsoft a officiellement annoncé que des contributions substantielles sont prévues au moteur Chromium.  Il est donc probable que cette décision profitera à l’ensemble du secteur, y compris aux navigateurs qui utilisent la même technologie, comme Google Chrome et Vivaldi.

Microsoft Edge, son abandon ne réjouit pas Mozilla

Mozilla

Mozilla

Aux yeux de Mozilla ce n’est malheureusement pas le même son de cloche. Il n’y a pas forcement matière à se réjouir de l’arrivée de Microsoft dans le projet Chromium. Mozilla rappelle son attachement profond à l’Open Web et à proposer une alternative intéressante à Chrome. Un porte-parole de Mozilla a expliqué à VentureBeat.

«Cela ne fait que renforcer l’importance du rôle de Mozilla en tant que seul choix indépendant. Nous n’allons pas admettre que la mise en œuvre du Web par Google est la seule option que les consommateurs devraient avoir. C’est la raison pour laquelle nous avons initialement construit Firefox et pourquoi nous allons toujours nous battre pour un Web véritablement ouvert.»

Microsoft promet que son nouveau navigateur Microsoft Edge sous Chromium sera testable dès le début de l’année 2019.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

6 plusieurs commentaires

  1. Effectivement, Mozilla peut se plaindre. Firefox Quantum est un excellent navigateur indépendant et pour l’utiliser tous les jours sur Windows et Linux, on est bien loin des défauts d’un Chrome ou Chromium, pourtant très avancés et bons navigateurs eux aussi.

    Mais ça pose surtout problème pour le bon développement du web. Je ne sais pas si vous vous souvenez il y a 15 ans de ça, quand Internet Explorer 6 était dominant sur le marché, avec un Netscape de chez AOL qui était de moins en moins fiable? Résultat, nous n’avions plus qu’Internet Explorer 6 à proposer aux gens, et des intégrateurs web qui ne s’embêtaient même plus à prévoir la compatibilité du navigateur. Et vu qu’IE6 était une vraie bouse, au fur et à mesure de mises à jour infructueuses notamment par les services packs, et qu’IE7 était un gouffre en ressources, on a fini par en avoir marre et on a cherché des alternatives : Maxtor, Opera, et bien évidemment Firefox.

    Si Windows baisse les armes et rejoint Chromium, on court le risque d’avoir de nouveau un seul navigateur possédant le monopole, et les intégrateurs web vont de moins en moins chercher la compatibilité avec les autres navigateurs internet.

    En fait, on risque pendant quelques années d’avoir un code dont tout le monde profite, mais qui va devenir globuleux et lourd, puis on va avoir un navigateur indépendant qui va finir par repercer dans quelques années. Mais la transition va être lourde…

  2. mozilla plaide pour un web libre et indépendant-très bien mais un OS comme W10 (même avec l’excellent firefox) comment peut-on être libre et indépendant ?
    -alors à quand un OS open simple,ouvert et à la portée de tous (ubuntu et les autres distributions étant trop pointues et inégales)
    quant à edge se basant sur chromium-pas d’inquiétude=échec assuré,chrome conservera sa position de leader.

    • Linux MINT offre une alternative parfaitement crédible à l’énorme veau qu’est W10 avec deux énormes avantages: l’open source (donc la gratuité) et la stabilité. Le tout en restant très accessible pour un windower, en tout cas bien plus que W10 par rapport à XP ou W7.

      Après reste le secret de toutes les grandes arnaques commerciales: plus on a payé pour avoir un produit ou un service, plus on s’en fait l’ardent défenseur, exemple les produits Apple.

  3. Traduction, moteur de recherche, stockage en ligne, feuille de calcul… Google a intégré bon nombre d’outils à son navigateur qui est devenu incontournable. Je l’utilise pour la traduction de manière récurrente alors que je cherche systématiquement une alternative, avec les produits de Google.
    Sinon, Mozilla est mon navigateur par défaut, je ne supporte pas le ciblage et l’écoute systématique de ma navigation par Google inc.

  4. En même temps pour Microsoft le choix était binaire : soit aller vers le plus « commun » soit vers son outsider mais Firefox aurait-il accepté l’ingérence de Microsoft?

    Ceci dît attendez-vous à d’autres surprises du même genre de la part de Microsoft dans un avenir plus ou moins proche.

  5. Normal Firefox risque de devenir donc le navigateur le plus merdique derrière edge

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Qwant vs Google

Qwant donne une leçon à Google en matière de consommation d’énergie ?

C’est la conclusion d’une étude menée par la startup Greenspector. Spécialisée dans ...

Navigateur Firefox de Mozilla

Firefox 64 débarque sous Windows, Linux et MacOS, quoi de neuf ?

Mozilla vient de publier une nouvelle version de son navigateur, Firefox 64. ...

Mozilla

La fin de EdgeHTML : réaction de Mozilla

Communiqué de presse Chris Beard, Directeur Général de la Mozilla Corporation Microsoft ...