Accueil / Actualités / Logiciels / Navigateur Chrome, Google abandonne Windows XP et Vista
Navigateur Google Chrome - GPU Nvidia

Navigateur Chrome, Google abandonne Windows XP et Vista

Google vient de mettre en ligne une nouvelle version de son navigateur, Chrome 50. Un focus sur la sécurité est proposé, comme nous vous l’expliquons dans cette actualité, Chrome 50 est disponible, focus sur la sécurité.. Il y a cependant un autre aspect important. Le navigateur passe un cap, une étape importante de son évolution.

Google Chrome

Chrome, les vieux systèmes d’exploitation, c’est terminé.

A partir de maintenant, le navigateur de Google ne prendra plus en charge les anciens systèmes d’exploitation. Il continue d’être exploitable mais il n’y aura plus de mise à jour et de correctif de sécurité. Cette décision est importante car cela signifie que si des vulnérabilités sont découvertes, les utilisateurs sous ces OS ne doivent plus compter sur Google pour apporter des solutions. Aucun patch ou update ne verra le jour.

Google stoppe officiellement la prise en charge des environnements Windows XP, Windows Vista et Mac OS X 10.6, 10.7 et 10.8.

Chrome vise l’avenir, pourquoi ?

Le géant justifie ce choix en soulignant que tout ce petit monde n’est désormais plus dans les objectifs de Microsoft et Apple. Le géant indique à ce sujet

“Ces anciennes plates-formes manquent des mises à jour de sécurité dites critiques et ont un plus grand potentiel d’être infectées par des virus et des logiciels malveillants […] Chrome continuera à fonctionner sur ces plates-formes, mais il ne recevra plus les mises à jour et des correctifs de sécurité. Si vous êtes toujours sur une de ces plates-formes, nous vous encourageons à passer à un nouveau système d’exploitation pour profiter des prochaines versions de Chrome”

L’étau de resserre pour les utilisateurs de Windows XP, le troisième système d’exploitation PC le plus utilisé au monde (Windows XP est le 3ème système d’exploitation PC le plus utilisé au monde !) car la liste des navigateurs encore pris en charge diminue. Chrome rejoint Internet Explorer. Il ne reste plus que Firefox et Opéra.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*