Logiciels

Servo, le nouveau moteur de Mozilla arrive, la fin de Firefox ?

Servo était à la base un projet expérimental. Ce nouveau moteur de rendu de Mozilla sera bientôt testable. Il est programmé pour débarquer en juin 2016. Va-t-il donner naissance à un nouveau navigateur ou s’introduire dans Firefox ?

 Navigateur Mozilla Firefox

Servo, un projet expérimental qui se concrétise

Servo est issu du travail de l’équipe Mozilla Research. Ce projet vise l’élaboration d’un nouveau moteur de rendu de page Web afin d’accélérer la vitesse et augmenter la stabilité. Cette alternative au moteur Gecko de Firefox s’appuie sur un langage de programmation différent. Nommé Rust, il est le fruit des besoins de Mozilla. Son objectif est d’augmenter les performances et la stabilité au travers d’un langage de programmation « maison ». Il profite pour cela d’une conception par « composant » ayant chacun sa propre tâche et ses propres ressources.

Servo a véritablement pris son envol lorsque Samsung a prêté main-forte en 2013 pour le développement de la version Android. Désormais, il vise plusieurs environnements comme Windows, Linux, Android ou encore Mac OS. Servo est prévu pour être testable en juin prochain mais pas au travers de Firefox. Un navigateur autonome est prévu comme le souligne Paul Rouget de Mozilla

“Pour être clair, ce sera une libération très précoce (nightly builds) de Servo avec une interface utilisateur HTML (de browser.html) […] Vous ne serez pas en mesure de remplacer votre navigateur actuel avec Servo pour l’instant 🙂 … il y a encore un long chemin à parcourir. »

Mozilla souhaite un second navigateur ?

Il semble que Mozilla n’a jamais souhaité exploité « browser.html » dans son navigateur Firefox, du moins pas encore. Il est décrit  comme «un projet de recherche visant à construire un navigateur Servo expérimental en HTML. » La grande question est donc de savoir si Servo remplacera à termes Gecko.

Pour certains ce n’est pas certain car la politique de développement atour de ce projet à des similitudes avec celles observées chez Microsoft à l’origine du navigateur Edge. Du coup, est-ce que Servo est à Firefox ce qu’Edge est à Internet Explorer ? La question reste posée.

Il semble en tout cas que la direction prise par Mozilla indique l’arrivé d’un navigateur Mozilla « léger »  aux coté de Firefox, à l’image du déploiement de Edge aux côtés d’Internet Explorer 11.

Il s’agit ici de remarques et non de certitudes. Mozilla n’a jamais déclaré officiellement son intention de remplacer Firefox. Firefox est toujours prévu pour évoluer avec prochainement la prise en charge de nouvelles API, la signature obligatoires des « add-ons » ou encore le « multiprocessus » Il n’est donc pas impossible que si Servo se montre performant et stable, qu’une fusion progressive avec Firefox ait lieu.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page