Windows 10

Windows 10 21H2 : Fin de support et les options qui s’offrent à vous

La date de fin de support tant redoutée se rapproche doucement mais surement

Depuis le 13 juin 2023, les éditions Home et Pro de Windows 10 21H2 ont atteint leur fin de vie. En clair depuis cette date Microsoft n’assure plus leur maintenance.  Ces systèmes d’exploitation ont été rejoint le 11 juin 2024 par les éditions Entreprise et Éducation (21H2).

Si vous êtes concernés vous devez migrer vers une version plus récente soit Windows 10 22H2. C’est l’unique solution pour rester en sécurité en profitant des prochains Patch Tuesday. A noter que l’édition Education demande une intervention manuelle pour cette mise à niveau tandis qu’elle sera automatique dans le cas de l’édition Enterprise (non gérée par des administrateurs).

Il est important de souligner que toutes ces démarches ne sont que temporaires. Elles ne font que retarder l’inévitable. Windows 10 22H2 sera officiellement abandonné le 14 octobre 2025.

Néanmoins, certaines éditions vont continuer à bénéficier d’une maintenance jusqu’en 2027.  Cela concerne par exemple Windows 10 Enterprise LTSC 2021 et Windows 10 IoT Enterprise LTSC 2021.

Windows 10, la fin est proche, que faut-il s’avoir ?

Microsoft a prévu de proposer une alternative pour repousser de 3 ans au maximum cette date fatidique. Elle passe par un support étendu (programme ESU) proposant uniquement des mises à jour de sécurité. Il sera payant pour le grand public et nous n’avons pas de détails pour le moment.

Microsoft conseille de son coté d’adopter le plus rapidement possible Windows 11. Malheureusement, l’opération n’est pas facile pour tout le monde. Pourquoi ? Dans de nombreux cas le problème concerne la compatibilité de l’ordinateur. Souvent l’absence de mise à niveau s’explique par une configuration matérielle ne répondant pas au minimum requis. Windows 11 a par exemple besoin de l’UEFI, du Secure Boot et d’un module TPM 2.0.

Cet OS interroge également en tant que nouveau système d’exploitation car Microsoft dévoile une publicité grandissante et de plus en plus d’éléments d’IA.

Lorsque la date de fin de support tant redoutée arrivera, les utilisateurs de PCs non pris en charge devront soit acheter un nouveau PC, soit passer à Linux (ce qui n’est pas facile pour tout le monde) soit continuer à utiliser Windows 10 avec tous les risques que cela implique.

Jerome G

Issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

4 commentaires

  1. Soit passer à Windows 11 en utilisant les contournements qui vont bien (Petit tips, regardez du coté du script power shell : WinUtil par ChrisTitusTech, dispo sur GitHub, et son option MicroWin pour faire un ISO épuré de W11. Pour mon dernier test en machine virtuelle je n’ai aucunement eu besoin d’un TPM 2.0 ou d’une connexion internet, la création d’un compte utilisateur est en local, point)

  2. C’est absolument inacceptable que Microsoft abandonne les utilisateurs de Windows 10, mettant ainsi en péril la sécurité de millions de PCs. Les obstacles à la migration vers Windows 11, comme les exigences matérielles strictes, rendent cette transition de plus coûteuse, une honte

  3. j’ai tranquillement passer mon PC HP en linuxmint xfce sans problèmes donc une bonne alternative à tous ceux qui n’ont pas besoin d’un pc pro avec des logiciels windows .(pas mis la majuscule exprès…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page