Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 10 / Windows 10 et les mises à jour, Microsoft a un problème
Windows 10 et Windows Update
Windows 10 et Windows Update

Windows 10 et les mises à jour, Microsoft a un problème

Le système de mise à niveau proposé par Windows 10 n’est pas un processus fiable. Le récent déploiement de Windows 10 v1809 est une preuve « flagrante » qu’il est nécessaire d’être prudent.

De manière plus générale, les mises à jour proposées par Microsoft sont loin d’être parfaites. Leur installation peut échouer ou causer divers problèmes. Il n’est donc pas surprenant que certains utilisateurs deviennent méfiants. Le plus souvent il est conseillé d’attendre plusieurs jours afin de s’assurer que tout fonctionne parfaitement. Les mises à jour de Windows 10 à l’origine de problèmes ne sont pas forcement nouvelles. Ce souci existe depuis le lancement de Windows 10 en juillet 2015.

Windows 10 et les mises à jour, bug et lenteur

Ce souci n’est malheureusement pas le seul. Windows 10 souffre d’un autre symptôme. Au cours des derniers mois, le nombre de retours négatifs concernant le temps nécessaire à l’installation de certaines mises à jour a explosé. Dans les cas les plus extrêmes l’installation peut prendre plusieurs dizaines heures.

Le plus souvent, ce comportement « étrange » se produit lors du déploiement d’une nouvelle version de Windows 10. Le téléchargement et l’installation peuvent prendre du temps, beaucoup de temps si bien que l’ordinateur devient inexploitable trop longtemps. Les plaints à ce sujet ne manquent pas. Un rapide tour sur le Feedback Hub dévoile des publications datant parfois de plusieurs années.  Les dernières parlent des récentes « build » en évoquant quelques heures à une dizaines heures. Microsoft a apporté des modifications et des optimisations à son système de mise à jour mais le problème persiste.

Windows 10 et les mises à jour, vers la fin des redémarrages intempestifs

Windows 10 Redstone 5, Microsoft va s’attaquer aux mises à jour cumulatives

Beaucoup d’utilisateurs se plaignent. Ils estiment que Microsoft doit trouver une solution avant le lancement de la prochaine version de Windows 10 (Windows 10 19H1) prévue pour le printemps 2019.

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

16 plusieurs commentaires

  1. FEHRENBACH Raymond

    Les fautes dans votre texte soit incroyablement nombreuses. Vous ne vous relisez même pas avant de publier… un manque de respect envers les lecteurs !!! Jamais je ne lirai plus un de vos articles, c’est trop écoeurant !!!!

    • Hannaé-Elisabeth

      ça va, il faut arrêter de crier au non respect dès qu’il y a quelques fautes, surtout que je n’en vois pas beaucoup. « c’est trop écoeurant », il vous en faut peu pour aller mal, dis donc, je pense que si vous ne pouvez pas supporter ça, alors que pouvez vous supporter dans la vie? Encore un problème futile, où les gens s’attachent à l’apparence plutôt qu’au contenu. Surtout que cet article nous ait proposé GRATUITEMENT, il faut arrêter de voir cela comme un dû,et en plus de ne pas être content, c’est le comble, comme si vous aviez payé pour avoir accès à ce site. ah oui, et vous vous avez écrit « soit incroyablement nombreuses », c’est « sont incroyablement nombreuses ». Je ne pense pas à un manque de respect de leur part, surtout qu’ils nous rendent bien service à nous informer.

  2. coté Windows 7 les mise a jours sont très fiable sur mon ryzen 2700x soit disant incompatible. je précise au passage pour les intéresser qu’il suffit d’Intégré le pilote usb3 et chipset a ISO de l’install win7 et utilisé le patch wufuc pour supprimé le message de escrosoft

  3. Que de fautes !!!!
    Pourquoi ne pas se relire quand on a des difficultés avec l’orthographe ?

    • Hannaé-Elisabeth

      Lol mon dieu c’est trop grave, il faut arrêter d’avoir un esprit limité et de hurler au sacrilège dès qu’il y a quelques fautes, mais bon c’est l’esprit carré et rationnel de l’humain qui ne sait pas se détacher de l’apparence et de l’égo. Vous ne pourriez pas remercie pour l’article au moins? non il faut juste crier sa colère contre des gens qui nous informent gratuitement en plus, alors vous pouvez peut-être donner votre leçon ailleurs, et nous dire aussi où sont VOS lacunes, les maths, le sport, la géo??? on aimerait bien savoir pour vous critiquer aussi, tiens

  4. Bonjour,
    Vous critiquez Microsoft de faire des erreurs dans ses MAJ, ce qui est légitime.
    Nous vous critiquons de rédiger un article bourré de fautes d’orthographes et d’oser signer « journaliste » en fin d’article. Il faut l’accepter c’est tout.
    Au delà de ça je suis d’accord avec vous sur les problématiques récurrentes des MAJ Windows…
    Cordialement,
    Olivier

  5. C’est dingue que la première chose que l’on critique c’est l’orthographe et non l’article en lui-même. Qu’est-ce qu’on s’en fout des fautes sans déconner. Quand vous faites réparer votre voiture vous préférez que le travail soit bien fait ou bien qu’il n’y ait pas de fautes sur la facture ?

    Pour en revenir à l’article, les mises à jour qui ne demandent pas de redémarrage semblent être impossibles à ce stade à cause de la dépendance des éléments les uns envers les autres, ce qui fait que ce qui affecte l’un découle sur l’autre donc il n’y a qu’en redémarrant que certaines maj peuvent se faire, à l’extinction ou à l’initialisation.

    La 1809 rappelle à Microsoft que les paliers de test ne doivent pas être sautés. Si elle était passée par la case Preview comme toutes les autres, certains défauts et notamment la première qui a fait tant de flan, auraient été découvertes. Sans oublier les végans numériques qui n’ont pas pu s’empêcher de venir nous tanner avec leur Linux.
    La 1809 fonctionne sans aucun problème sur des systèmes vierges mais je ne me risquerai pas en maj tant que je ne verrai pas les sources disponibles dans le Visual Studio, ce qui indiquera que la version est stable.

  6. le problème des mises à jour (entre autres) n’est pas nouveau avec W10,ce qui le serait,c’est que microsoft écoute (un peu) les critiques des utilisateurs,qui sont toujours les même depuis le début du lancement de cet OS (juillet 2015 !)
    alors bien sûr,ils font et imposent ce qu’ils veulent,leurs monopôles sur les PC les laissent indifférents-pour eux les utilisateurs qui sont surtout des acheteurs,ne sont que des cochons de payeurs,le reste,ils s’en foutent-et puis peut-être qu’un jour,il y aura une concurrence,une saine concurrence…
    (apple étant totalement à part,car complétement verrouillé,quant à linux c’est autre chose)

  7. Il y a 2 catégories de personnes, Les « diseurs » et le « faiseurs ». Je préfère la deuxième.

  8. Bonsoir,

    Je trouve que vous êtes très critique envers micro$oft alors que je m’y suis repris à cinq (j’ai la flemme d’augmenter le compteur donc considérez que vous pourrez doubler) fois pour écrire un commentaire que je voulais constructif à la base (maintenant je me suis un peu ennervé), mais votre vite rafraîchit automatiquement la page au bout de quelques minutes, ce qui efface complètement mon bout de commentaire (téléphone et ordinateur, ça ne vient pas d’un périphérique seul, je dois faire des C/C pour sauvegarder mon avancée).

    Pour le coup je serais bien tenté de vous écrire « Avant de balayer devant chez les autres, balayez devant votre porte »

    Et le système de màjs de microsoft n’est pas si mauvais en soi, ce qui est mal exploité c’est que le programme Windows Insider n’est pas (ou très peu utilisé) par des personnes formées au test logiciel. Quand un rapport de bug contient peu d’infos (voire rien) et n’est pas reproductible en interne, on finit par avancer en pensant que c’est une fausse manip, un faux positif ou encore un bug « déjà réglé par un fix ».

    Je suis testeur pour un éditeur de logiciel industriel, on a aussi des soucis, alors qu’on a moins d’utilisateurs (aussi moins de moyens), et pourtant on vend notre logiciel quelques milliers d’euros à nos clients (donc beaucoup plus cher).
    On en a pas rien à foutre de nos clients, c’est pour ça qu’on met en place un contrôle qualité, mais il y a toujours des bugs qui passent au travers du filet (des configurations non prévues, etc.), c’est pour ça qu’on met en place un programme de beta-testeurs (chez nous avec des revendeurs, des partenaires) mais c’est là que ça devient corsé, les retours des partenaires sont très rarement construits, impossible de reproduire certains bugs car il manque une donnée cruciale (Un client a mal configuré son Bios pour Debian, il ping pas une machine parce que la machine est pas branchée… Ça arrive je vous assure). À certains moment on décide que le bug n’est pas reproductible (sans en avoir trouvé la cause) et que la faute vient de notre contact qui a fait une fause manip… Et hop à la sortie on pète la prod de X clients qui ont la même config, et là on a client qui lui touche un peu en informatique qui nous donne la bonne info, on règle le problème et on balance un hotfix pour les clients impactés et une nouvelle build dans les deux semaines (après le test qualité) pour le reste de la terre.

    Attendre deux semaines avant d’installer, ça ne sert presque à rien, d’accord tu auras peut-être évité le bug parce que quelqu’un d’autre s’en sera rendu compte avant toi, mais si tout le monde fait ça, plus personne ne met à jour et deux semaines après quand tu installeras tu auras toujours ton bug, avec deux semaines de délai parce que personne ne l’aura vu avant.

    Le logiciel ça a toujours fonctionné comme ça, on est humains, on pas forcément des connards qui loupont les bugs par flemme ou process inexistant, c’est juste que plus l’échantillon d’utilisateurs est grand, plus de chance il y a que des bugs soient découverts (dans la plupart des softs il y a des milliers de bugs non découverts, c’est juste que l’échantillon d’utilisateurs n’est pas assez grand). Dans ce cas Windows c’est la poule aux oeufs d’or, ils sont presque dans tous les foyers…

    Et du coup je trouve l’OS plutôt stable et qu’ils s’en sortent plutôt bien…

    Cordialement, Arnaud

    • Nous sommes d’accord, les bugs sont inhérents à la conception de lgiciels, d’où l’existence de patches/maj/hotfixes, même si auparavant leur emploi était assez exceptionnel grace à des test éffectués en amont et que maintenant on tombe dans la facilité à balancer le bouzin tel quel, advienne que pourra, toute façon on a un gros cheptel de grobeta-testeurs-clients et on fait alors des économies sur une division « chasse-aux-bugs », un peu comme les jeux consoles qui maintenant qu’elles sont connectées ne se sentent plus obligés d’être fignolés, blindés, conçus professionnellement, je veux bien que ceux-ci soient bien plus évolués qu’à l’époque, mais les équipes de développement ne sont plus les mêmes non plus, c’est fini les Chahi qui bossent tout seuls tard le soir après le boulot…

      …d’accord, mais, là on parle d’une énoooooorme société aux ambitions démesurées (en gros rattraper son retard accumulé suite à des années de monopole où elle a fait un gros dodo, un peu comme intel, et au réveil difficile par les claques en travers de la gueule balancées par la concurrence) au-dessus des moyens qu’elle veut bien leur consacrer et pourtant ces moyens, on le sait, sont encore colossaux malgré les expériences/aventures/conneries passées (surface, kinect, vista…) la plupart dûes à une sous-estimation et un foutage de gueule indescents pour la dite concurrence et les clients de la part d’une société qui se prend pas pour de la merde, et pourtant…

      Donc, ce qui est à la rigueur excusable pour une petite société au budget ric-rac travaillant sur un tout nouveau produit ne l’est pas pour une mégacorporation internationale brassant des milliards de dollars et utilisateurs travaillant depuis trois longues années sur de faibles améliorations d’un produit issu normalement de dizaines d’années d’expérience et à l’attitude plus que discutable (google & cie aussi mais ils sont bien plus malins).

      • Analyse intéressante mais totalement à coté de la plaque comme beaucoup de tes commentaires sur Microsoft. Ils ont du écraser ton chient pour que tu les detestes vraiment autant.

        Le tant adulé Windows 7 c’est 95% de code Vista qui a lui-même essuyé les platres de « developpeurs » de pilotes qui ne suivent (toujours) pas les normes (le passage de XDDM a WDDM 1.0 a été très violent). Bref, ça fait tellement rire les gens qui chient sur Vista tout en encensant le suivant. Surtout quand ce même Vista était rempli de bloatware par les constructeurs, ce même bloatware souvent à moitié incompatibles et qu’une simple réinstallation de zéro le rendait déjà bien mieux. Mais là, j’avoue pas évident de faire ça simplement à l’époque. Ce qui a bien changé maintenant, les ISO étant officielment disponibles depuis Windows 8.

        Sinon, le foirrage en règle de WatchOS 5.1 sur les AppleWatch 4 (OS vérouillé sur Hardware vérouillé et récent), tu connais ou tu te cantones à cracher sur Microsoft ? Parce que dans le genre grosse boite qui se plante, c’est pas mal non ? On pourrait aussi parler d’Amazon sur avec leur super smartphone, etc. etc. Toutes les grosses boites ont leur ratés. Sinon dire que Windows 10 n’apporte rien, c’est fort : Rien que WSL c’est un gros apport, la bonne gestion des appareils mobiles, le gamer mode, etc. etc.

        Oui l’OS n’est pas parfait, mais apparement, toi qui a l’air de t’y connaitre en tests logiciel vu que tu considères que Microsoft est une chèvre à ce niveau, je me demande si tu pourrais nous sortir une converture de tests correct avec un programme offrant aussi peu de possibilités sur un nombre limité de machines.

        Bred, il faut changer de disque ou se renseigner un peu.

        • ça va mieux ton parkinson, parce qu’entre « converture » (ou alors c’est un labsus très révélateur te concernant…), « bred » at autres, calme toi et ça ira mieux mon petit branq, c’est pas parce que tu as entrevu vista que tu détiens une vérité.

  9. bonjour! au sujais des fautes vous avais raizon, si ca ne vous plés pas ben allez voir ailleur on ne vou a pas faurcer a venir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 10 v1903

Windows 10 v1903, la barre des 55% est dépassée, bilan

Windows 19 v1903 est désormais la version la plus utilisée au monde. ...

Windows 10 Build 19018 (20H1) – Module de recherche

Windows 10 Build 19018 (20H1) est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Microsoft vient de mettre en ligne une nouvelle construction de Windows 10 ...

Windows 10

Le déclin de Windows 7 profite à Windows 10

A l’approche de la fin de vie de Windows 7, Windows 10 ...