Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 10 / Windows 10, faut-il installer la mise à jour KB5001391 ?
Windows 10 et le service Windows Update
Windows 10 et le service Windows Update

Windows 10, faut-il installer la mise à jour KB5001391 ?

Microsoft propose depuis quelques jours une nouvelle mise à jour Windows 10, KB5001391. Elle est disponible en tant que mise à jour facultative depuis le 28 avril dernier. Elle s’adresse aux PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2.

KB5001391 ne vise pas la sécurité. Son contenu corrige plusieurs problèmes tout en apportant une nouveauté. Si Windows Update l’affiche, son téléchargement et son installation demande une intervention manuelle.

Elle corrige un certain nombre de problèmes plus ou moins importants. Par exemple le souci d’utilisation importante de la mémoire par lsass.exe est corrigé. Nous avons des correctifs pour le problème d’utilisation importante du processeur et une défaillance autour du NTFS. Le contenu apporte également une nouveauté. Le Widget « Météo et actualité » fait son apparition dans la barre des tâches.  Cette fonctionnalité est déployée de manière progressive.

KB5001391 est cependant une mise à jour facultative. Sa publication est un moyen pour Microsoft de récolter des données de télémétrie. Elles permettent de vérifier qu’aucun bug ou problème n’est présent. La publication « grand public » définitive est programmée pour le prochain Patch Tuesday (11 mai 2021).

Windows 10, KB5001391 est une MAJ bêta

Windows 10 et l'installation de la mise à jour cumulative KB5001391

Généralement il n’est pas conseillé d’installer une mise à jour facultative sur un PC de production. Ce type de mises à jour doit être considéré comme une version « bêta ». En clair il est possible que des problèmes apparaissent suite à l’installation. L’histoire montre que parfois la situation peut être critique. Le PC peut planter avec un écran bleu de la mort (BSOD).

Actuellement KB5001391 s’accompagne de trois problèmes connus et sans solution. Ils sont décrits dans sa note de version. La version finale attendue pour le prochain Patch Tuesday devrait se montrer plus « sure » sachant que Microsoft travaille à l’optimiser. Cela ne veut pas dire qu’aucun problème ne sera de la partie mais le risque est normalement plus faible.

Une mise à jour facultative permet par contre aux administrateurs système de s’assurer que toute fonctionne bien avant la publication de la version définitive. Des tests de compatibilité peuvent être lancés et des solutions développées en cas de problème. Un blocage de l’installation peut aussi être mis en place tant que la situation n’est pas résolue. Enfin il est possible que dans certains cas l’installation soit nécessaires. Elle peut apporter des correctifs vitaux permettant au PC de retrouver ses performances, sa stabilité et tout son potentiel.

Pour résumer une mise à jour facultative propose un « aperçu » des correctifs qui seront déployés lors du prochain Patch Tuesday. Elle est donc importante pour les administrateurs système afin de procéder à des tests. La majorité des utilisateurs doivent l’ignorer en raison d’une nature « bêta » pouvant introduire des défaillances.

Cette règle n’est cependant pas absolue si la mise à jour en question apporte des correctifs critiques permettant de reprendre la main sur son PC.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

10 plusieurs commentaires

  1. Un petit bonjour aux adminSys qui ont du windows dans leur parc. Je me marre bien tous les mois, il y a toujours un article “faut-il installer la KB*”… Comme si on avait pas assez de boulot comme ça, il faut en plus que vous vous occupiez des errements des fabricants…
    Et en plus vous payez cher… Cool.

    Sincères condoléances de la part d’un linuxien exclusif..

  2. Un petit bonjour au “linuxien exclusif” seul dans son monde sans logiciel a la pointe 😉 Nous, on a 99% de ce qui existe et toi 1%. Ps: j’ai aussi des linux que j’utilise quand il le faut… Les positions extrêmes n’ont jamais été signe de grande réflexion.

  3. @Albert
    J’ai du Windows pour la boulot et du Linux pour du perso donc je ne pense pas faire parti des positions extrêmes, ni dans un sens, ni dans l’autre ^^
    Par contre, je ne suis pas d’accord sur le 99% de ce qui existe est chez Windows. Si tu regardes bien autour de toi, Windows, ça ne représente que ce qui est vu par Mr et Mme Tout le monde, le reste, c’est du 100% Linux (ou dérivé comme BSD ^^). Le Top 500 des supercalculateurs? 100% Linux. Ton téléphone? 100% Linux. Ton autoradio? 100% Linux. Ta TV? Linux. Ta box internet? Linux. Un NAS? Linux. Les Mac/iPhone? Linux (bon OK, BSD). La majorité des instances Azure, le cloud de Microsoft? Linux. Et je ne prend pas beaucoup de risque en disant que le serveur web qui héberge ce site est en Linux.

    Pour moi, la bataille Linux/Windows c’est du même ordre que PC/Mac, ou jeux PC/Console, Firefox/Chrome, etc, il y a du bien comme du moins bien dans les deux mondes, ils ont chacun leurs spécificités, et c’est bien dommage de se limiter à un seul des deux.

    • Salut !
      PC/Mac, ça ne se dit plus vraiment de nos jours, puisque MAC est considéré comme un PC. Il faudrait plutôt dire Win/Mac ou encore PC Win/ PC Mac mais c’est plus long à écrire. ^^

      Il est difficile de “quitter” Windows complètement, surtout quand on est ‘presque’ né dedans ; ayant connu DOS pour commencer, il y a tellement longtemps ! Personnellement, je ne réussis pas à trouver la distribution Linux qui me conviendrait réellement pour du ‘tous les jours’ (web / doc / musique et vidéos), mais je continue à chercher. Enfin, je vais prochainement m’essayer à MacOS. Je pense que le temps d’adaptation sera un peu long, mais vu qu’au taff il y a de plus en plus de personnes qui l’utilisent et qui demandent de l’aide, ça devient compliqué de ne pas pouvoir les aider.

      Enfin bref, tout ça pour ne rien dire peut-être, mais simplement expliquer que Windows est tout de même majoritairement dans tous les foyers et que s’essayer à autre-chose n’est si simple ; les logiciels étant différents d’utilisation sous Linux (par ex.: The GiMP afin de remplacer Photoshop. Certes le logiciel est vraiment bon, mais un peu difficile à appréhender, on perd ses repères… mais ce n’est pas impossible). Ce que je veux dire c’est que le changement rebute souvent à cause de situations comme celle-ci ; alors les gens restent sur le système qu’ils connaissent et je les comprends.

      Pour le reste, je suis relativement d’accord : Linux est partout, insidieux 🙂

      Allez, que chacun trouve son bonheur sur l’O.S. qu’il veut utiliser au quotidien ! ++

  4. Lol à chaque fois l’auteur indique qu’il faut installer la mise à jour en y faisant l’éloge après il se pose la question de savoir si il faut l’installer ou pas ??? Personnellement sur mon PC Windows 10 20H2 je n’ai aucun problème. J’ai un PC HP est tous va bien…. Bien sur par moment je bloque les mises à jour et les reprends plus tard. J’ai Windows 10 famille X64.

  5. De toute façon Windows 10 Pro 20H2 m’indique que cette màj est facultative… Pourquoi l’installer ? Autant attendre sa màj définitive, n’est-ce pas ? D’après Microsoft, cette màj n’est qu’un aperçu de celle qui va nous arriver plus tard…

  6. Bonjour.
    Personnellement j’avais installé le KB5001391… et mes fichiers en JPG (photos et images) ne s’affichaient plus. Donc j’ai rétrogradé mon Windows antérieurement.
    En espérant que pour la MAJ de juin, ce bug aura disparu.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 10 - Insider Preview Build

Windows 10 build 21382 débarque, quoi de neuf ?

Microsoft propose une nouvelle construction de Windows 10, la build 21382. Elle ...

Windows 10 et le Gestionnaire de périphériques

Windows 10, Microsoft améliore la gestion des pilotes

Microsoft tente d’améliorer la gestion des pilotes de Windows 10. Cette tâche ...

Windows 10 et le Bug Bash

Windows 10 21H1, Microsoft lance un nouveau Bug Bash

Microsoft a officiellement lancé un nouveau « Bug bash » autour de la prochaine ...