Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 10 / Windows 10, Microsoft se met à dos l’industrie de l’antivirus
Windows 10
Système d'exploitation Windows 10 de Microsoft

Windows 10, Microsoft se met à dos l’industrie de l’antivirus

Microsoft profite-t-il de sa position dominante pour convaincre les utilisateurs de Windows 10 à adopter Windows Defender ? Selon Kaspersk cela ne fait aucun doute. La firme demande à la Russie et à l’Union européenne d’enquêter sur les pratiques du géant du logiciel. Kaspersky explique que ce point de vue serait partagé  par de nombreuses autres entreprises du secteur.

Windows 10 - Windows Defender

 

Antivirus, Microsoft abuserait de sa position dominante

Selon SecurityWeek, certaines firmes ont déjà exprimé leur soutien à Kaspersky, citons Panda Labs, F-Secure et Avira. Tous estimeraient que le géant du logiciel utilise des manœuvres discutables pour pousser les utilisateurs à utiliser Windows Defender. Il est avancé que Microsoft doit permettre aux sociétés de sécurité tierces d’avoir leur chance. Pour ce faire, Redmond doit modifier sa politique antivirus de Windows 10.

Luis Corrons, directeur technique chez Panda Labs, explique que plusieurs entreprises européennes de sécurité partagent cette même inquiétude. Selon lui Kaspersky va continuer de recevoir le soutien d’autres acteurs afin de mieux lutter contre le géant du logiciel.

Mika Stahlberg de chez F-Secure enfonce le clou avec une approche plus brutale. Il affirme que la pratique utilisée par Microsoft « n’autorise pas la meilleure protection pour le client final ».

Microsoft ne semble pas inquiet

Microsoft ne semble pas inquiet de tout ce remue-ménage. La firme a simplement annoncé qu’elle est toujours ouverte aux dialogues avec les autorités russes et souhaite se conformer aux lois locales. En même temps, elle affirme ne pas être au courant qu’une enquête serait ouverte.

De son côté, la Commission européenne doit encore confirmer l’ouverture ou non d’une enquête sur cette affaire. Cependant aux regards du soutien important apporté à Kaspersky, il y a des chances que le dossier soit regardé de très près.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. Il est ou le fond de l’article là exactement?
    On peut savoir en quoi Microsoft pose problème vis a vis de Kaspersky & co?
    Un bloquage technique, une politique quelqonque?
    Quelque chose je sais pas, donnez moi au moins une info!

  2. Ils sont gonflés Microsoft avec leurs Windows Defender, c’est une vraie passoire.

  3. Ils sont gonflés Microsoft avec leurs Windows Defender, c’est une vraie passoire.

  4. je rejoins le commentaire de Supermaz.
    Et alors? Opposer les 2 entreprises ne sert à rien.
    L’utilisateur est lui intéressé par la capacité, l’efficacité des logiciels de protection qui sont proposés. Ce qu’il attend c’est un comparatif basé sur des tests sérieux. Le reste est foutaise.

  5. Il y a en effet un vrai problème et c’est assez grave.

    Les faits :
    Depuis quelque temps, Windows 10 impose en force l’usage de Windows Defender.
    Un utilisateur sous Windows 10 qui dispose d’un antivirus tiers (récent, compatible windows 10, à jour),
    reçoit des messages de Windows lui disant qu’aucun antivirus n’est détecté et propose d’activer Windows Defender.
    Parfois, Windows Defender est réactivé automatiquement sans que l’utilisateur soit averti.

    Il ne s’agit évidemment pas d’un bug mais d’une manœuvre malhonnête de Microsoft pour imposer en force Windows Defender.

    ça c’est le problème principal.

    Le problème secondaire, c’est qu’en plus de cela, Windows Defender n’est pas un produit efficace.
    De manière tout à fait objective, il est indiscutable que Windows Defender n’est pas en mesure de protéger correctement l’utilisateur des menaces actuelles.

    Le fait est que le message trompeur incite l’utilisateur à utiliser Windows Defender à la place de tout autre produit antivirus. L’utilisateur se croit alors encore protégé alors qu’il ne l’est plus.

    C’est donc très grave à la fois sur la démarche qui est malhonnête
    et sur les conséquences pour les utilisateurs

  6. Faite comme moi désactiver windows defender . c’est la meilleur solution

    • J’ai pas fais de recherche, mais il me semble qu’il n’est désactivable que temporairement, et se réctive au redémarrage de la machine…
      A voir, comme je l’ai dit je suis pas sûr ^^

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 10 - Insider Preview Build

Windows 10 et KB4526447, Microsoft corrige un bug de redémarrage du PC

Microsoft vient de publier une nouvelle mise à jour cumulative Windows 10. ...

Windows 10 / Android

Surface Duo, selon Microsoft Android est le meilleur système d’exploitation mobile

Le 2 octobre dernier, Microsoft a créé la surprise en annonçant le ...

Windows 10 - Application Météo de Microsoft

Windows 10, la météo doit-elle débarquer dans la barre des tâches ?

Windows 10 s’accompagne de plusieurs applications et services en natif dont la ...