GinjFo

Windows 10, pourquoi Windows 7 est désormais un problème ?

Système d'exploitation Windows 10 de Microsoft

NetMarketShare propose chaque mois un bilan sur les différentes parts de marché de Windows dont celles de Windows 10. Microsoft a un problème car Windows 7 ne décroche pas de sa première place. Malgré le lancement d’une nouvelle version de Windows 10, cet environnement n’arrive pas à progresser.

Microsoft ne cache pas ses efforts pour convaincre les utilisateurs d’adopter Windows 10. A cette fin de nombreuses solutions ont été déployées jusqu’à des pratiques ou des tactiques jugées inacceptables. Nous parlons ici des différents épisodes des mises à jour forcées.

Malheureusement pour le géant, Windows 10 stagne et n’arrive toujours pas à convaincre. Selon les derniers chiffres de NetMarketShare l’OS ne progresse que d’un tout petit 0,18% en juin. Nous insistons sur l’aspect « petit » car en parallèle Microsoft est à l’origine d’une nouvelle version (April 2018 Update) censée renforcer sa pertinence.

De son coté, Windows 7 ne se contente pas de conserver sa position de leader. Il bondit de 41,79% à 43,03% durant la même période.

Statcounter – parts de marché des différentes versions de Windows en juin 2018

Si nous regardons du côté de StatCounter nous avons la même situation. Ne visant pas le même marché, ces statistiques placent Windows 10 en tête mais révèlent par contre un recul. Sa part de marché chute de 47,21 % à 46,75% au profit de Windows 7. Ce dernier regagne un peu de terrain en passant de 39,44% à 39,63%.

Dans les deux cas, Microsoft a un souci car le potentiel de Windows 10 ne peut pas s’exprimer. Un mur se dresse, Windows 7. Des centaines de millions d’utilisateurs ne sont pas intéressés pour une mise à niveau leurs machines. Les raisons sont multiples.

Face à cette situation, une échéance se dessine. Windows 7 se rapproche de sa fin de vie. Son abandon par Microsoft est prévu pour le mois de janvier 2020. A cette date, sa maintenance sera normalement stoppée. En clair il est prévu un arrêt des mises à jour de sécurité.

Windows 10, Windows 7 n’est pas prêt de disparaitre

Nous ne savons pas si Redmond pourra tenir son calendrier. Par contre il est certain que Windows 7 n’est pas prêt de disparaitre du paysage informatique. Il sera là encore pendant de nombreuses années.

Windows 7 est un système d’exploitation ayant fait ses preuves. Il profite d’une moteur solide, d’une grande stabilité et d’une grande popularité auprès de développeurs. Windows 10 a des atouts mais souffre de problèmes divers. En mettant de côté la présence d’outils de collectes de données et d’identification publicitaire, il se dévoile surtout avec une nature différente. Il n’est pas un OS indépendant mais un service évoluant deux fois par an. Ce choix apporte des incertitudes et des risques à chaque mise à niveau. Dans un tel contexte et face à une multitude de problèmes, beaucoup de professionnels prennent peut-être du recul.

Il s’ajoute aussi la question du coût. Est-ce que le prix d’une licence Windows 10 permet de rendre un PC Windows 7 plus productif ?

Attention Windows 10 est loin d’être un flop, mais il s’accompagne de changements radicaux poussant à la prudence.  Pour beaucoup, Windows 7 propose un environnement simple et rassurant. Son interface accuse de l’age mais est-elle pour autant inefficace ? Sur la question de la sécurité Windows 10 est sans doute aussi si ce n’est plus sécurisé mais la différence est-elle suffisante pour justifier une mise à niveau ?

En attendant Microsoft va devoir retrousser ses manches pour convaincre les PCtistes d’adopter Windows 10. Le chronomètre a été mis en route. Il reste normalement 560 jours à Windows 7 avant qu’il devienne obsolète.