Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 10 / Windows 10 v1809 et v1803, Microsoft confirme le bug « audio »
Windows 10 v1809
Windows 10 v1809

Windows 10 v1809 et v1803, Microsoft confirme le bug « audio »

Après avoir confirmé un bug causant une erreur BSOD avec les versions 1803 et 1809 de Windows 10, Microsoft confirme un autre problème. Il concerne l’audio avec la disparition du son.

Dans une intervention publiée sur ses forums communautaires, un modérateur de chez Microsoft a confirmé une nouvelle défaillance de Windows 10. Il révèle qu’une mauvaise mise à jour d’Intel a été proposée à un certain nombre de système. Elle a occasionné la disparition du son.

Windows 10 v1809 et KB4464330, défaillance avec certaines pilotes audio

Ce problème ne concerne pas seulement Windows 10 v1809 mais également April 2018 Update alias April 2018 Update.

Il explique

« Plus tôt cette semaine, Intel a accidentellement publié la version 9.21.00.3755 de son pilote ISST (Intel Smart Sound Technology) via Windows Update, Il a été proposé par erreur à une gamme de périphériques exécutant Windows 10 v 1803 ou v1809. Si votre périphérique contenait une carte son compatible avec ce pilote, son installation a entraîné l’arrêt de l’audio. »

Windows 10 et la disparation du son, un mauvais pilote Intel

Le modérateur poursuit en expliquant que Microsoft a bloqué la mise à jour en question dans son service Windows Update. Il recommande aux utilisateurs de supprimer manuellement le pilote audio afin de restaurer le son dans Windows 10.

« Dès que nous avons eu connaissance du problème le 11 octobre, nous nous sommes assurés que le pilote disparaisse de Windows Update. S’il est présent sur votre ordinateur vous devez le désinstaller »

Sa désinstallation ne semble cependant pas résoudre le problème pour tous les utilisateurs. Nous ne savons pas combien de système ont été victime de ce bug. Ceux sous Windows 10 v1809 est surement faible  mais Windows 10 v1803 est actuellement la version la plus utilisée au monde…

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. Cet série de souci mettent en avant un problème plus important a l’avenir, le fait que les utilisateur des Windows 10 Home ne peuvent pas réellement choisir de ne pas mettre a jour, ou tout est quand même fait pour que ce soit plus ou moins forcé et cela ne permet pas de décidé si on souhaite mettre a jour et cela devrait etre legitime.

    Je me souviens du passage de Windows 95 a 98 ou Millenium, j’avais pas fait la bascule sur Millenium et pour cause il me semblait qu’elle etait bcp trop instable et la suite m’a donné raison, et donc a l’époque deja il etait préférable de ne pas suivre les mise a jour de versions a l’aveugle.

    Je prendrais l’exemple des DAB (distributeur de billets) qui fonctionne sous Windows 2000 car pour l’utilisation c’est robuste, fiable et eprouvé imaginez que l’on appliquerai la meme methode d’obligation de mise a jour au DAB, ca aurait ete funky non ?

    Voilà, au final Microsoft force la main, parle meme d’abonnement avec bureau dans le cloud, ca devient de plus en plus un retrait de possession de son propre ordinateur.

    Et tout cela va au final avoir un effet inverse, et cela commence deja, ils est possible de pouvoir totalement bloquer les mises a jour de nouvelle version sans bloquer celle de correctif, et le tout jusqu’a bien 1 an, et les personnes vont juste toutes modifier les clé registre sur la version home pour le faire (ce qui est peut etre préférable au vu des actualités)

    • Je pense que l’idée de forcer les gens à faire les mises à jour s’est imposée comme un pré-requis pour faire un windows « as a service ».
      Pas possible de laisser s »installer une fragmentation avec des windows 10 de 2016/2017/2018…, qui daterait en gros de l’installation initiale pour la plupart des gens et c’est tout.

      La ou cela peche c’est sur la réalisation :
      – probleme de pilote encore à notre epoque? comment des pilotes daubés d’intel ou d’HP (pour les derniers trucs a probleme) arrivent sur le pc des gens via windows update
      – qui a eu l’idée de faire des installations aussi impactantes/complexes/risquées tous les 6 mois pour des améliorations aussi minables? faire de grosse retouche tous les 1.5 ou 2 ans aurait suffit à mon avis

      s’ils veulent un rythme plus elevé faut qu’ils arrivent à un windows articulé autour d’un petit noyau et pilotes fixes, entouré de satellites/briques/modules qu’ils peuvent changer en live sans même un arret du pc, la méthode actuelle, trop basique/brutale(/préhistorique?) n’est pas viable. (linux en est proche je crois)

  2. dans les services ( services/msc ) arrêter puis désactiver windows update service ….. et voilà ….

  3. J’ai fais partie des premiers à tester cette version de Windows 10 en ayant constaté le bug, j’ai envoyé le rapport à Microsoft.

    Toutefois en installant un pilote Realtek, le problème été résolu.

  4. …Microsoft confirme le bug « audio ».

    Effectivement cela longtemps que Microsoft fait la sourde oreille devant les réclamation de ses bêta testeur…pardon, utilisateur, de Windows 10.

  5. Le correctif tarde à venir pour les utilisateurs condamnés à désinstallés le pilote défectueux…..qui est automatiquement réinstallé !Windows s’avère être une version de piètre qualité bien que chère,en un mot une usine à gaz….

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Steam

PC Gaming, le trio GTX 1060, Windows 10 et CPU Intel est toujours numéro 1

Comme tous les mois Steam vient de mettre à jour ses statistiques ...

AMD

Ventes de processeur, AMD domine Intel chez Mindfactory

Les ventes de processeurs AMD se sont nettement accélérées depuis quelques mois. ...

Processeur Intel Core i9-9900K

Coffee Lake Refresh, un mystérieux Core i9-9900KF fait parler de lui

Intel prépare une nouvelle famille « KF » de processeur Coffee Lake Refresh. Ces ...