Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 10 / Windows Defender, Pourquoi Microsoft rend sa désactivation plus difficile ?
Windows 10 et la sécurité
Windows 10 et la sécurité

Windows Defender, Pourquoi Microsoft rend sa désactivation plus difficile ?

Microsoft a procédé à une modification autour de l’antivirus natif de Windows 10, Windows Defender. Il a été découvert que la méthode via le registre pour le désactiver ne fonctionnait plus.

Les réactions ont été rapides cependant le géant du logiciel est resté silencieux. Aucune explication n’a été donnée. Les choses viennent de changer. Microsoft a pris la décision de proposer quelques explications autour de ce changement. Pourquoi a-t-il eu lieu ?

Windows Defender, un changement de Microsoft rend sa désactivation plus difficile

Nous apprenons que l’objectif de la clé de registre « DisableAntiSpyware » est de permettre aux professionnels et aux administrateurs informatiques de désactiver le moteur antivirus. La manœuvre vise naturellement à le remplacer par un produit de sécurité tiers. Cependant cette méthode n’aurait plus lieu d’étre. Elle n’aurait plus de sens aujourd’hui.

Windows 10 et Windows Defender

Windows Defender dispose d’une fonction lui permettant de se désactiver automatiquement si un produit de sécurité autre est installé. Du coup l’utilisation de  la clé de registre « DisableAntiSpyware » fait redondance et n’a plus de pertinence.

Le géant ajoute

« Ce paramètre n’est pas destiné aux appareils grand public, et nous avons décidé de supprimer cette clé de registre. Cette modification est incluse dans les versions de la plate-forme AntiMalware Microsoft Defender versions 4.18.2007.8 et plus. »

Windows Defender est un antivirus performant. Les dernières études à son sujet montrent qu’il s’agit d’une solution de sécurité qui n’a rien à envier aux solutions concurrentes.

Cela signifie qu’il n’est plus nécessaire de le remplacer dans Windows 10. Il offre un niveau élevé de protection tout en disposant de fonctions évoluées. Nous retrouvons par exemple des analyses dans le Cloud, une surveillance en temps réel ou encore un service de mise à jour de la définition des virus assurée par Windows Update.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. Windows Defender n’est pas safe… Et est très peu performant avec des botnets. Vaut mieux acheter ESET Internet Security sur des sites de clé pour 12 EUR soit un abo Netflix d’un mois… Et là vous êtes quand même bien mieux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 10 November 2019 Update

Windows 10 v1909 est en fin de vie, plus de 110 millions de PC doivent l’abandonner

Le Patch Tuesday du mois de mai 2021 va donner naissance à ...

Windows 10 et l’écran bleu de la mort alias le BSOD

Windows 10, un nouveau pilote est à l’origine d’un plantage des PC AMD (BSOD).

Le service Windows Update de Windows 10 installe un pilote à l’origine ...

Windows 10 de Microsoft

Sun Valley, la plus importante mise à jour de l’histoire de Windows 10

Les plans autour de Windows 10 évoluent sans arrêt. Microsoft semble avoir ...