Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 11 / PC non pris en charge et Preview de Windows 11, que va-t-il se passer ?
Windows 11 de Microsoft
Windows 11 de Microsoft

PC non pris en charge et Preview de Windows 11, que va-t-il se passer ?

Windows 11 va débuter son déploiement le 5 octobre prochain. Ce n’est désormais qu’une question de jour avant que la version définitive soit actée par Microsoft. Le choix va se dérouler au travers du programme Windows Insider.

Ce nouveau Windows est attendu avec impatience car il va introduire de nombreuses nouveautés. L’un des faits les plus marquants est probablement son interface avec d’importantes évolutions et transformations face à Windows 10. Tout n’est cependant pas parfait car ses besoins sont fortement critiqués. La configuration minimale requise est restrictive au point que certains PC âgés de quatre ans ne seront pas compatibles.

Ce dossier est « brulant » car Microsoft laisse sur le bord de la route des millions d’ordinateurs dont la majeure partie sont capables d’exécuter des logiciels d’aujourd’hui. Certains d’entre eux sont même  inscrits au programme Windows Insider. Ils ont ainsi profité d’une mise à niveau vers une version Preview de Windows 11. Cela a permis de vérifier qu’en effet ils sont capables de faire fonctionner ce système d’exploitation.

Windows 11 et ses besoins matériels

Devant cette situation un peu loufoque, Microsoft a pris la décision de modifier sa politique du programme Insider. Il a été découvert que les PC considérés comme « non pris en charge » par Windows 11 ont été supprimés du programme. Devant la polémique qui s’en est suivi Redmond a confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un bug mais d’un choix tout en tentant de calmer les esprits.

Brandon LeBlanc revient sur l’affaire en expliquant ce que vont devenir ces ordinateurs. Ils n’obtiendront plus de nouvelles améliorations au travers du canal Dev. Par contre ils seront toujours concernés par des mises à jour cumulatives Windows 11. Cette maintenance est prévue jusqu’à la disponibilité générale du système d’exploitation. Par la suite il est probable que Microsoft insiste pour que ces PC adoptent Windows 10. A première vue ils n’auront pas d’autre choix car chaque version Preview de Windows 11 s’accompagne d’une date d’expiration.

Microsoft promet des informations supplémentaires  à ce sujet au cours des prochaines semaines.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. Comment comprendre le forcing de Microsoft pour faire adopter Windows 10 et laisser la plus grande partie sur le carreau ?

  2. Très franchement, je teste Windows 11 depuis sa disponibilité. Il n’apporte rien d’essentiel au particulier que je suis ni à la majorité des utilisateurs de Windows 10. Plus crument, c’est une machine à cash qui permettra à Microsoft, et au vendeur de pc, d’engranger des bénéfices à l’heure où l’on prêche la fin de l’obsolescence programmée et les vertus de l’écologie. Or, c’est bien de cela qu’il s’agit, Microsoft par la mise à mort de Windows 10 va entrainer la mise au rebut de millions d’ordinateurs.

  3. perso je suis passé à Linux en dual boit avec W10 et dès que celui-ci n’est plus mis à jour je resterai sur Linux

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 11 fonctionne sur un PC équipé d'un Pentium 4 661

Windows 11 fonctionne sur un PC équipé d’un Pentium 4 de 2006 !

Windows 11 s’accompagne de recommandations matérielles “restrictives”. Depuis leur annonce la polémique ...

Windows 11 de Microsoft

Windows 11, le % de batterie devrait s’afficher dans la barre des tâches !

Microsoft est sollicité pour que l’icone de batterie de Windows 11 se transforme en un indicateur en pourcentage.

Windows 11

Windows 11 et KB5006746, les processeur Ryzen retrouvent-ils leurs performances ?

Les premiers tests confirment que la mise à jour cumulative Windows 11 KB5006746 corrige le bug affectant les performances des processeurs Ryzen.