Windows 11

Windows 11 22H2 et la protection Smart App Control, que faut-il savoir ?

La première mise à jour des fonctionnalités de Windows 11, 22H2 introduit plusieurs nouveautés. Nous retrouvons par exemple un explorateur de fichiers épaulé d’onglets, le support des applications Android via l’Amazon Appstore ou encore le Smart App Control.

Cette technologie est censée renforcer la sécurité de Windows 11. Son objectif est d’empêcher les applications malveillantes de s’exécuter sur le PC afin de protéger les données. Ce n’est pas une fonction « antivirus » mais un outil de protection, une sorte de bouclier protecteur proposé avec Windows 11 22H2 et fonctionnant avec Microsoft Defender.  En fait, Microsoft recommande d’exécuter Smart App Control aux côtés de Microsoft Defender.+

Windows 11 22H2 et la protection Smart App Control
Windows 11 22H2 et la protection Smart App Control

Le géant explique

Le Smart App Control ajoute une protection significative contre les nouvelles menaces et les risques émergents en bloquant les applications malveillantes ou non fiables. Le Smart App Control aide également à bloquer les applications potentiellement indésirables, qui sont des applications qui peuvent ralentir votre appareil, afficher des publicités inattendues, offrir des logiciels supplémentaires que vous ne vouliez pas ou faire d’autres choses auxquelles vous ne vous attendez pas. Le Smart App Control fonctionne avec vos autres logiciels de sécurité, tels que Microsoft Defender ou les outils antivirus non-Microsoft, pour une protection accrue.

Le Smart App Control fonctionne de manière assez simple. Une fois activée une surveillance est mise en place. Dès qu’une application est exécutée, une vérification automatique se lance. Elle passe par une connexion aux serveurs de Microsoft et une vérification de signature est faite. Le système indique alors au Smart App Control si l’application est considérée comme sûre ou non. Si tout est opérationnel, Windows est autorisé à l’exécuter normalement. Si une doute surgit l’opération est bloquée.

Microsoft ajoute

Si le service de sécurité n’est pas en mesure de faire une prédiction fiable sur l’application, le Smart App Control vérifie si l’application a une signature valide. Si l’application possède une signature valide, le Smart App Control la laisse s’exécuter. Si l’application n’est pas signée ou si la signature n’est pas valide, le Smart App Control la considère comme non fiable et la bloque pour votre protection.

Cette avancée est désormais proposée avec Windows 11 22H2. Par contre elle est activée que sur les nouvelles installations. Redmond propose différents états (Actif, désactivé et Evaluation). L’un d’eux est le mode d’évaluation. Le Smart App Control essaie d’apprendre comment l’appareil est utilisé pour tenter de le protéger sans devenir trop intrusif. La majeure partie de l’analyse est effectuée en arrière-plan.

Pour le moment, le Smart App Control ne prend pas en charge les exclusions. En clair si une application est bloquée, il n’y a aucun moyen de la laisser s’exécuter tant que vous ne l’avez pas complètement désactivée.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page