Windows 11

Windows 11 22H2, faut-il installer cette mise à jour majeure dès sa sortie ?

Microsoft n’a pas encore annoncé la date de sortie de la première mise à jour des fonctionnalités de Windows 11 alias 22H2. Plusieurs indices suggèrent que le rendez-vous est fixé au 20 septembre prochain.

La question de savoir s’il faut se précipiter pour l’installer dès sa sortie se pose. Pourquoi ? Il s’agit d’une importante mise à jour du système d’exploitation. Elle introduit des nouveautés et améliorations qui touchent tous les domaines clés. Nous pouvons citer le Menu Démarrer, la barre des tâches, l’explorateur de fichiers et le gestionnaire des tâches.

Ceci souligne qu’elle va toucher à la colonne vertébrale du PC. Nous l’avons souvent souligné, la maintenance et les évolutions de Windows sont délicates car un bug majeur peut rendre inutilisable le PC. Pire une défaillance importante peut supprimer des données. Cela s’est déjà produit.

Fiasco de Windows 10 v1809, Microsoft a appris trois choses

Microsoft est conscient de ce problème. Désormais le déploiement se fait par étape. Doucement mais surement le système d’exploitation est proposé à de plus en plus de machines.

Mise à jour de Windows 11, prudence car c’est un système d’exploitation

S’il est tentant d’installer immédiatement une nouvelle version de Windows 11 nous ne pouvons que vous conseilliez de la prudence. La précipitation n’a jamais été de bon conseil surtout en informatique. Il est cependant utile de souligner que Microsoft teste cette mise à jour des fonctionnalités depuis plusieurs mois maintenant. De nombreux bugs et défaillances ont été corrigés.

Le principal risque de mettre à jour son PC dès le coup d’envoi est de devoir faire face à des bugs. Il est probable que certains sont passés entre les mailles du filet du programme “Windows Insider”. Si les bugs mineurs ne sont pas problématiques, le risque est la défaillance majeure, celle capable de rendre le PC inutilisable. L’histoire de Windows 10 a montrer qu’une défaillance majeure ne peut pas être écartée.

Si l’impatience est trop importante il y a une solution. La meilleure approche est de faire une sauvegarde de son système. Le plus percutant est de créer une image « clone » de son disque système. C’est l’approche la plus efficace en cas de plantage. Elle permet de réinitialiser le PC à son état précédent avec son ancien Windows, tous ses logiciels et tous ses paramètres. En quelques dizaines de minutes le PC redevient exploitable sans aucune perte de données.

Le déploiement par vague s’appuie sur des restrictions interdisant l’installation sur des configurations problématiques. Cela donne du temps pour trouver une solution tout en poursuivant le déploiement sur les appareils éligibles. Les entreprises bénéficient d’une protection supplémentaire. Microsoft bloque la mise à jour sur les systèmes présentant des « problèmes probables ».

Au final il n’est pas conseillé d’installer manuellement Windows 11 22H2 dès sa sortie. Si l’OS est proposé via le service Windows Update, les risques sont moins importants mais prudence tout de même. Dans tous les cas une sauvegarde complète de son disque système est conseillée. Le plus efficace est de procéder à un clonage. En cas de défaillance il permet de tout restaurer sans se préoccuper de reconfigurer son paramétrage, ses comptes et ses mots de passe.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

9 commentaires

    1. Ouais : machine moderne, pas de composants exotiques, no problémo… 😉
      Comme d’hab, un OS, on backup avant toute manip bas niveau, ça évite les embrouilles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page