Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 11 / Windows 11, comment créer une clé USB d’installation ?
Windows 11 - Création d'une clé USB d'installation
Windows 11 - Création d'une clé USB d'installation

Windows 11, comment créer une clé USB d’installation ?

Windows 11 est désormais disponible en téléchargement. Attention il ne s’agit pas d’une version officielle mais d’une fuite.

Cette version « beta » permet de découvrir les grandes nouveautés prévues par Microsoft. La fuite prend la forme d’un fichier ISO de 4.4 Go téléchargeable. Il est très facile de le dénicher avec le moteur Google. Une fois récupérer ce fichier ISO permet de créer une clé USB d’installation. Nous allons utiliser un petit utilitaire pour cela. Gratuit il se nomme Rufus. Vous pouvez le télécharger à cette adresse

Rufus

Windows 11, merci Rufus

Rufus est une application qui permet de créer un support de démarrage pour différents systèmes d’exploitation, y compris Windows. L’utilitaire utilise une image ISO stockée en local. A son lancement, vous devez sélectionner le périphérique utilisé pour la création d’une clé USB d’installation. Dans notre cas il s’agit d’une clé nommée NO_LABEL.

Windows 11 - Création d'une clé USB d'installation

N’importe quel lecteur flash USB fait l’affaire, il faut seulement s’assurer qu’une capacité de 8 Go est disponible. Attention l’ensemble de son contenu sera effacé.

Windows 11 - Création d'une clé USB d'installation

Il faut donc bien s’assurer que rien n’est présent avant de lancer l’opération.

Ensuite dans Type de démarrage, vous devez sélectionner l’ISO de Windows 11 que vous venez de télécharger. Il ne reste plus qu’à s’assurer que Schéma de partition est sur « MBR » que “Système de destination” est paramétré sur « BIOS (ou UEFI-CSM) ». Pour lancer l’opération il suffit de cliquer sur démarrer.

Windows 11 - Création d'une clé USB d'installation

Une fois le processus terminé vous pouvez procéder à une installation propre de Windows 11.

Attention il s’agit d’une fuite, le système d’exploitation ne peut pas être considéré comme stable, performance et sur. La source ne peut pas être authentifiée et son téléchargement n’est pas assuré par les serveurs de Microsoft.

Il est impératif de rester prudent. Une installation sur un PC secondaire ou une machine virtuelle à des fins de tests uniquement est fortement conseillé. Il ne doit par être utilisé sur une machine principale accueillant des activités sensibles comme des achats en ligne et la consultation de comptes bancaires. Nous ne pouvons pas vous garantir qu’il ne s’accompagne pas de logiciels malveillants et d’autres mauvaises surprises.

9 plusieurs commentaires

  1. Rufus est pas mal mais je sais plus si il y a possibilité de mettre plusieurs Iso dessus.
    car sur Ventoy on peut

    • L’avantage de Rufus, a condition d’utiliser les version 2.x, est son mode DD qui copie un ISO ou autre fichier IMG secteur par secteur sans rien toucher. Le fait de mettre plusieurs images ajoute un logiciel de boot qui fait que, souvent, le résultat n’est pas reconnu par le système qu’on veut installer après le boot sur ce dernier . Personnellement je n’utilise pas les dernières versions, trop de problèmes avec.

      Pour faire cours, le mieux c’est Rufus 2.x en mode DD 😉

  2. Avec la gueule des rançongiciel ( ransomware ) qui trainent sur le net aucune garantie qu’un sandbox ou une machine virtuelle suffise .Même sur un pc secondaire c’est risqué .
    Le mieux c’est de ne pas l’utiliser .
    Je tiens à rappeler que les rançongiciel de type revil sont prévu pour se mettre partout dans un pc ( bios , ram etc… ) de façon à être persistant .
    C’est le meilleur moyen de serrer un pc .
    Ca aurait été mieux de vérifier si il tourne sur le dernier raspberry vu qu’il y a des ordi portable en version arm qui le supporte maintenant ( là y a pas de grosse perte avec un raspberry ) .

    • Tu es u courant qu’un ransomware profite d’une vulnérabilité dans ton système ou application ? Il est déjà rare que les antivirus ne les arrête pas avant de tout chiffrer (Sauf si tu les mets pas à jour). Mais imaginons que c’est le cas et que l’on est infecté, comment il peut chiffrer ton BIOS si il est en binaire ? je sais que l’ordinateur fait une conversion d’un langage de prog au binaire, mais ce “traducteur” est géré par ton système d’exploitation, donc le BIOS n’intervient pas. Où on peut dire dans ce cas là que les menu intégré de l’écran (luminosité, contraste, …) peuvent être chiffré

      Et un Windows pour RASP, c’est pas une bonne idée. Il te faut min 8GB de RAM pour bien le faire tourner, et les rasp qui ont ces perf sont de 80 à 100 balles (en francs suisse car je connais pas son prix en euros) en fonction du pack acheté.

      Je ne suis pas un hater, je te donne juste les bonnes informations. Après oui il est possible qu’il vole les mot de passe ou autres infos. Mais au pire, tu mets un nouveau compte random créer en 10 seconde et tu test.

      Je ne te critique pas, ça arrive de se tromper. Désolé de t’embêter et bonne continuation

      • Je ne connais pas les précos de Windows 11 mais je l’ai testé rapidement sur une VM avec 4 cœurs, 4Go de RAM et ça me semble suffisant pour le moment. Si tu fais tourner plein d’applis dessus c’est différent mais comme ce n’est pas une version finale ou même une version de test officielle, je ne pense pas que quelqu’un va s’amuser à l’installer sur un vrai PC pour faire tourner des vrais applis bien gourmandes etc.

    • Sur mon Mac avec Parallels aucun risque, j’en ai testé des choses… 😉 jamais rien eu.
      Peur de personne !!!!

  3. Tu es u courant qu’un ransomware profite d’une vulnérabilité dans ton système ou application ? Il est déjà rare que les antivirus ne les arrête pas avant de tout chiffrer (Sauf si tu les mets pas à jour). Mais imaginons que c’est le cas et que l’on est infecté, comment il peut chiffrer ton BIOS si il est en binaire ? je sais que l’ordinateur fait une conversion d’un langage de prog au binaire, mais ce “traducteur” est géré par ton système d’exploitation, donc le BIOS n’intervient pas. Où on peut dire dans ce cas là que les menu intégré de l’écran (luminosité, contraste, …) peuvent être chiffré

    Et un Windows pour RASP, c’est pas une bonne idée. Il te faut min 8GB de RAM pour bien le faire tourner, et les rasp qui ont ces perf sont de 80 à 100 balles (en francs suisse car je connais pas son prix en euros) en fonction du pack acheté.

    Je ne suis pas un hater, je te donne juste les bonnes informations. Après oui il est possible qu’il vole les mot de passe ou autres infos. Mais au pire, tu mets un nouveau compte random créer en 10 seconde et tu test.

    Je ne te critique pas, ça arrive de se tromper. Désolé de t’embêter et bonne continuation

  4. Un air de déjà vu (pour les vieux) : les bétas de seven qui circulaient… puis devenaient stériles (pas de Maj / mauvais/absences de drivers)

    La migration ‘gratuite’ qui plus tard vous envoyait un message licence expirée…

    On a la mémoire courte !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*