Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 11 / Windows 11 et KB5013943, quoi de neuf ? Tous les détails
Windows 11 de Microsoft
Windows 11 de Microsoft

Windows 11 et KB5013943, quoi de neuf ? Tous les détails

Le Patch Tuesday du mois de mai 2022 donne naissance à la mise à jour cumulative Windows 11 KB5013943. Elle colmate des dizaines de failles de sécurité et corrige des bugs. Nous avons également une petite nouveauté.

KB5013943 vise les PC sous Windows 11. Elle est proposée au travers du service Windows Update. Vous pouvez également la récupérer manuellement via le portail Microsoft Update Catalog.

Son installation permet à l’OS d’évoluer en version 22000.675. Ce nombre est important car c’est un moyen simple et rapide de s’assurer que le processus s’est déroulé correctement. Pour le dénicher il suffit de lancer « winver.exe » dans « Exécuter » (WIN+R).

KB5013943 et Windows 11, quoi de neuf ?

Etant dans le cadre du Patch Tuesday l’un des focus est la sécurité. Nous retrouvons la correction de 44 vulnérabilités dont 6 sont jugées critiques. CVE-2022-21972 et CVE-2022-23270 permettent l’exécution de code à distance liée au protocole “‘Point-to-Point Tunneling” tandis que CVE-2022-26931 autorise une élévation de privilège dans Windows Kerberos. De son coté CVE-2022-26923 est également une vulnérabilité d’élévation de privilège. Elle affecte le services de domaine Active Directory.  CVE-2022-26937 est une vulnérabilité d’exécution de code à distance dans le système de fichiers réseau Windows et CVE-2022-22017 est une faille permettant l’exécution de code à distance dans le client Bureau à distance.

Nous avons une petite nouveauté. La température s’affiche désormais au-dessus de l’icône météo dans la barre des tâches.

Plusieurs problèmes autour des sous-titres vidéo ont été corrigés (coupure partielle et alignement problématique) tout comme un bug empêchant d’utiliser les boutons de réduction, d’agrandissement et de fermeture des fenêtres d’applications agrandies. Parmi les nombreux autres correctifs nous pouvons noter la résolution d’un problème de fuite de mémoire qui affecte les systèmes Windows utilisés 24 heures sur 24 chaque jour de la semaine. Microsoft explique avoir aussi corrigé un bug problématique mais heureusement très rare. Il est à l’origine d’un blocage de Windows 11. Le démarrage se stoppe au niveau de l’écran de démarrage durant des dizaines de minutes.

Enfin nous avons la résolution de défaillances liés aux fonctionnalités du module de plateforme sécurisée (TPM) et de soucis avec le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) et un bug à l’origine d’un échec de l’authentification Kerberos.

Par contre attention. Durant sa phase de test, plusieurs problèmes sont apparus.

Windows 11 et KB5012643, les problèmes se multiplient

Il est possible que le problème entrainant une défaillance de certaines applications .NET Framework 3.5 perdure. Les logiciels concernés utilisent des composants facultatifs .NET Framework 3.5, tels que les composants Windows Communication Foundation (WCF) et Windows Workflow (WWF). Le second correctif attendu s’attaque à un bug avec le mode sans échec pouvant entrainer des problèmes d’affichage. Ils concernent des éléments comme l’Explorateur de fichiers, le menu Démarrer ou encore la barre des tâches

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*