Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 11 / Windows 11 et les PC AMD, l’activation du fTPM pose des problèmes de performance
Windows 11 de Microsoft
Windows 11 de Microsoft

Windows 11 et les PC AMD, l’activation du fTPM pose des problèmes de performance

Windows 11 a des exigences. Un grand nombre de processeurs ne sont pas pris en charge tandis que la configuration doit disposer du TPM 2.0. TPM est la contraction de Trusted Platform Module.

Contrairement aux exigences « controversées » en matière de processeur, le TPM 2.0 n’est en fait pas vraiment un problème. Dans la grande majorité des cas les PC relativement jeunes disposent de cette fonctionnalité en sortie de carton. Le plus délicat est parfois le besoin de l’activer manuellement dans le BIOS.

Sur les plateformes AMD, le TPM est également nommé « fTPM ». Il s’agit du module de sécurité implémenté dans le micrologiciel du système au lieu d’être une puce dédiée. Ce fTPM est facile à activer mais pour certaines configurations tout ne se passe pas comme prévu. Depuis quelques temps les rapports se multiplient évoquant des problèmes de performance. Cela va de soucis audio à un impact sur le framerate en pleine partie de jeu vidéo.

Windows 11, le fTPM pose problème ?

Windows 11, activation de la fonction fTPM dans le BIOS UEFI (carte mère ASRock AMD)

Windows 11, activation de la fonction fTPM dans le BIOS UEFI (carte mère ASRock AMD)

Il n’est pas certain qu’il s’agisse d’un bug au niveau du fTPM. Le problème peut toucher la compatibilité avec Windows 11. Les retours évoquent une chute des performances en jeu vidéo sur certains PC Windows 11 mais aussi Windows 10.

Un utilisateur explique

« Je peux confirmer que j’ai le même problème ici aussi – Ryzen 3900X sur un MSI MEG X570 ACE utilisant le fTPM. Comme d’autres l’ont mentionné, je ne remarque généralement pas les « bégaiements » à moins que de la musique soit en route. […] Je suis sur le dernier BIOS pour ma carte, les pilotes et autres sont tous entièrement à jour. Windows 11 Pro est entièrement à jour. »

Tous les PC AMD ne sont pas concernés tandis que le bug est observé sur des appareils ayant installé Windows 11 à partir de Windows 10.

Pour le moment aucun correctif n’est disponible. Plusieurs solutions sont proposées mais elles sont radicales. Il est conseillé de désinstaller Windows 11, adopter Windows 10 puis désactiver fTPM. L’opération n’est donc pas anecdotique et demande du temps et de la prudence. Il faut au préalable faire une sauvegarde de toutes ses données puis préparer une liste des logiciels utilisés pour les installer par la suite.

Enfin il est possible qu’une défaillance de Windows 11 soit à l’origine de cette situation. Dans ce cas un correctif de Microsoft est possible mais nous n’avons aucune information à ce sujet pour le moment.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*