Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 11 / Windows 11 et les PC non pris en charge, +52% de plantage BSOD
Windows 11
Windows 11

Windows 11 et les PC non pris en charge, +52% de plantage BSOD

Windows 11 ne sera pas compatible avec l’ensemble des PC Windows 10. Ses exigences matérielles restrictives rendent de nombreux ordinateurs relativement récent non éligibles à une mise à niveau gratuite.

Cette posture est à l’origine de vives critiques. Récemment la liste des processeurs pris en charge a été complétée par quelques nouvelles références considérées comme anciennes mais pas de quoi annoncer de révolution. Windows 11 reste un système d’exploitation exigeant considérant des configurations de quatre ans et plus comme obsolètes (Ryzen 1000 series par exemple).

Selon Microsoft les processeurs anciens présenteraient une probabilité accrue de plantages avec Windows 11. La raison concernerait le support de pilote. Il est expliqué

« Le maintien de la fiabilité au fil du temps est fortement corrélé avec la prise en charge des pilotes OEM et IHV. Les processeurs pris en charge par Windows 11 sont supportés par OEM et IHV et utilisent des pilotes modernes (DCH). Ces derniers permettent aux pilotes et aux logiciels associés d’être installés et entretenus de manière coordonnée via Windows Update et ainsi fournir de meilleurs mécanismes pour suivre l’état des pilotes.»

Windows 11 et les plantages (BSOD)

Les données collectées à partir des PC exécutant les builds Windows 11 publiées au travers du programme Windows Insider mettent en évidence un risque majeur de BSOD.

Le rapport indique

«À partir des machines Windows Insider, celles qui ne répondaient pas à la configuration minimale requise avaient 52 % plus de plantages en mode noyau (écrans bleus) que celles qui répondaient à la configuration requise. Les machines qui répondaient aux exigences ont fourni une expérience sans incident de 99,8 % qui est gérée efficacement par les OEM et les IHV grâce à une gestion moderne des mises à jour des pilotes.”

Windows 11 est normalement dans sa dernière étape de développement. La version finale est attendue dans les prochaines semaines tandis qu’un début de déploiement grand public est susceptible de se produire à partir d’octobre.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

6 plusieurs commentaires

  1. “relativement ressent”

    “Récemment la liste…”

    Entre boire ou écrire il faut choisir… 😉

  2. “Selon Microsoft les processeurs anciens présenteraient une probabilité
    accrue de plantages avec Windows 11. La raison concernerait le support
    de pilote.”

    Depuis quand il faut un pilote pour faire fonctionner un processeur?

    Seuls les périphériques ont réellement besoin d’un pilote privatif
    pour accéder au matériel.

    Jusqu’à preuve du contraire les processeurs sont gérés par le chipset
    dont le “pilote” réside dans le microcode (aka BIOS ou UEFI).

    Microsoft est de plus en plus ridicule à avancer des excuses bidons
    pour justifier l’obsolescence programmée…

    Cela en étonne beaucoup que la compatibilité des pilotes de
    périphériques intégrés (e.g. PHY réseau) avec les processeurs
    discriminés par Microsoft pour son système d’exploitation en phase de
    développement ne soient pas testés convenablement par les assembleurs?

    Manifestement Microsoft aime enfoncer les portes de saloon.

    • Totalement raison
      Mon pc dit “non compatible” exécute Windows 10 , Windows 11 utilisé pourtant le même noyau et beaucoup de code du 10 donc pourquoi elle est plus exigeante ils ont cassé la compatibilité qui c’était mise en place , même passer de Windows 95 à Windows XP ou 7 était moins compliqué

  3. 99,8 => 0,2% +52% = 0,3% => pris pour des cons

    • Bien vu! 😉

      Microsoft ou l’art des hyperboles commerciales…

      Cela fait écho aux financiers de Wall Street dont les indices
      explosent à la hausse suite à un “gain” sur une séance de +0,02 %.

  4. >>>>> ” À partir des machines Windows Insider, celles qui ne répondaient pas à la configuration minimale requise avaient 52 % plus de plantages en mode noyau (écrans bleus) … ”

    Bonjour,

    Sous W11 le BSOD n’est plus Bleu … Il faut tout de même suivre un peu !

    Dell Vostro 3550 avec i5-2430M Aucun BSOD … Dell Vostro 3750 avec i7-2630QM Aucun BSOD

    De toutes façons Microsoft est bien trop content qu’on utilise leur produit … et ils laisseront W11 s’installer n’importe ou ! Ou alors Wufuc viendra à la rescousse pour empêcher la lecture du Processeur.
    C’est déjà lui qui permet d’utiliser un W7 ou W8.1 sur une machine récente …

    Salutations

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*