Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 11 / Windows 11, la RTM serait déjà là !
Windows 11 de Microsoft
Windows 11 de Microsoft

Windows 11, la RTM serait déjà là !

La première « Preview » de Windows 11 publiée au travers du programme Windows Insider serait déjà la RTM. En clair la base du système d’exploitation serait terminée.

Microsoft a annoncé Windows 11 le 24 juin dernier puis a publié il y a quelques jours la première Preview. Cette version est disponible en téléchargement pour les utilisateurs inscrits sur le canal DEV du programme Windows Insider. Ce nouveau système d’exploitation est attendu à l’automne et les PC Windows 10 éligibles vont profiter d’une mise à jour gratuite.

En théorie, étant donné que les tests « externes » viennent de débuter Windows 11 est censé n’être qu’à ses débuts. Il n’est donc pas illogique de le considérer comme une « preview » nécessitant des correctifs et des améliorations. En réalité il n’en serait rien. Selon le développeur Steve Troughton-Smith cette première version préliminaire proposée par Microsoft est en fait une version RTM du système d’exploitation. Si cela peut paraitre étrange face au fonctionnement traditionnel du programme Windows Insider, Microsoft tenterait d’utiliser une approche différente.

Windows 11, la notion de RTM évolue.

L’histoire de Windows 10 montre que la RTM d’une nouvelle version est obtenue un mois avant le coup d’envoi du déploiement « grand public ». Les choses seraient différentes pour Windows 11. Le titre de RTM signifierait désormais le moment où le système d’exploitation de base a atteint l’étape finale de son développement. Ce titre permettrait de le proposer aux partenaires « matériels » tandis que le développement se concentrerait sur l’expérience utilisateur.

Ainsi Windows 11 va continuer d’évoluer au travers du programme Windows Insider tout comme Windows 10 le fait. Redmond va continuer à lui ajouter de nouvelles fonctionnalités à l’occasion de la sortie de nouvelles versions.

Pour résumer le système d’exploitation de base serait prêt cependant de nouvelles fonctionnalités seraient prévues dans les prochains mois. Elles seront seulement ajoutées au code de base qui a été finalisé.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. Microsoft peut sortir toutes les versions préliminaires qu’ils veulent, tant qu’ils resteront coincé pour la version définitive à l’utilisation d’un compte Microsoft, une liste restreinte de processeurs (pourquoi le Celeron N4100 c’est ok et pas un Core i7-4600 ?) voire l’utilisation de la TPM 2.0 à l’intérêt douteux (la TPM ne remplacera jamais un antivirus et un pare-feu), Windows 11 restera voué à l’échec.

  2. je suis en insider et j’ai eu la “joie” de voire windows 11 sur mon pc après une maj chose bizarre mon pc a une puce de 4eme gen i54990k na pas de tpm ni sécure boot ma cg gère juste directx12

    donc loin des spécifications demandé pour que cette version tourne, donc la version insider ne les demande pas. et je me demande si a terme Microsoft va pas faire marche arrière concernant les spécifications

    j’ai désinstaller je m’attendais pas avoirs win11 sur mon pc je n’était pas prêts

  3. rouillon (rammant )

    s il vous plait pour nouveau windows 11 sur pc et merci !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 11

Windows 11 et les machines virtuelles, le TPM 2.0 est désormais obligatoire

Désormais pour tester Windows 11 via une machine virtuelle il est nécessaire qu’un module TMP 2.0 soit présent.

Windows 11 de Microsoft

Windows 11 et “Tips”, Microsoft annonce plus de 100 nouveaux conseils

Microsoft met à jour son utilitaire Tips avec plus de 100 nouveaux conseils afin de tirer avantage des nouvelles fonctionnalités de Windows 11

Windows 11 de Microsoft

Windows 11 build 22000.194 débarque, quoi de neuf ?

Windows 11 build 22000.194 déploie un tas de mises à jour visant des applications natives, la correction de bugs et des améliorations de performance.