Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 11 / Windows 11, Microsoft bloque le retour au Menu démarrer de Windows 10
Windows 11
Windows 11

Windows 11, Microsoft bloque le retour au Menu démarrer de Windows 10

La dernière version « Preview » de Windows 11 s’accompagne d’un changement important concernant le menu démarrer. Microsoft décide de ne plus autoriser un retour à l’ancienne version via une modification dans le registre.

La dernière version Preview de Windows 11 ne permet plus aux utilisateurs de restaurer le menu Démarrer de Windows 10. Ce changement via un « piratage » du registre n’est plus possible. En clair si vous avez utilisé une modification du registre pour restaurer la conception classique du menu Démarrer dans Windows 11, elle ne fonctionne plus après l’installation de la Preview 22000.65.

Microsoft prend ainsi la décision de forcer les utilisateurs à s’en tenir à la nouvelle approche de son système d’exploitation. Elle est le fruit d’un important travail dont de nombreux éléments ont été empruntés à Windows 10X.

Windows 11, le menu démarrer accueille une zone de recherche

Windows 11, le menu démarrer accueille une zone de recherche

Désormais Windows propose des icônes centrées sur la barre des tâches. En particulier le menu démarrer n’est plus situé dans le coin inférieur gauche. Il se retrouve centré à côté du reste des icônes épinglées.

Windows 11, un environnement plus “productif” ?

Le mois dernier le géant a expliqué

“Nous avons simplifié la conception et l’expérience utilisateur pour renforcer votre productivité et inspirer votre créativité. C’est moderne, frais, propre et beau. Du nouveau bouton Démarrer et de la barre des tâches à chaque son, police et icône, tout a été fait intentionnellement pour vous mettre au contrôle et apporter un sentiment de calme et de facilité.

Nous avons positionné le Menu Démarrer au centre et nous avons facilité la recherche rapide des éléments que vous avez besoin. Le Menu démarrer utilise la puissance du cloud et de Microsoft 365 pour vous montrer vos fichiers récents, quelle que soit la plate-forme ou l’appareil sur lequel vous les avez visualisé précédemment, même s’il s’agissait d’un appareil Android ou iOS.”

Dans la première version Preview de Windows 11, une modification du registre permettait de restaurer l’ancienne version du Menu Démarrer. Nous parlons de celle utilisée par Windows 10 qui pour le moment offre un environnement plus familier. Cette astuce n’est désormais plus disponible.

Ce changement peut indiquer que Microsoft souhaite imposer sa nouvelle vision de la barre des tâches. Il peut également s’agir que d’une modification temporaire nécessaire pour effectuer un maximum de tests avant la sortie de Windows 11.

20 plusieurs commentaires

  1. Bonjour , personnellement, j’aurai mis le bouton démarrer au millieu de la barre des tâches, cela aurait été plus cohérent non?

  2. Microsoft a probablement vendu son menu comme espace publicitaire sinon quelle raison auraient-ils de se mettre a dos 90% des powers users ? (Qui sont par ailleurs ceux qui produisent pour leur système). Je commence a me dire que Linux destop a maintenant une chance et ce malgré l’ouverture sur pas mal de point de Microsoft à l’Open source. C’est fou comme un petit détail peut vous gâcher toute votre expérience sur un système d’exploitation. (Avec un peut de chance Kde sous windows ?)

    • Encore l’année de Linux sur desktop… c’est un gag?

      Malgré une possible déconvenue des utilisateurs historiques de Windows,
      je ne vois vraiment pas comment l’anarchie libre pourrait damer le pion
      à l’autorité de Microsoft sur des machines assemblées en masse…

      De plus, la communauté des libristes est élitiste et plutôt toxique
      pour les néophytes.

      • « De plus, la communauté des libristes est élitiste et plutôt toxique
        pour les néophytes. »
        Cette phrase est fausse. Les “libristes” sont serviables. Par exemple notre groupe récupère des ordinateurs (administrations, entreprises) en réforme. Nous les réparons matériellement si besoin, nous installons Linux par clonage (guère plus de 5 minutes), puis ces machines complètes sont données (associations, particuliers).
        Nous organisons aussi du SAV matériel et des entretiens, plus que des cours, de formation.

        • Merci d’avoir confirmé votre élitisme car vous avez votre business
          associatif subventionné pour le bien de tous…

          • Je commence à avoir plein l cul du cloud! Tout pour mieux nous espionner et avoir des attaché et se faire voler notre identité! Quand mon PC est fermé encore plus safe!

  3. Par contre il est tout à fait possible de choisir où placer le menu Démarrer sur la barre de tâche. C’est dans les paramètres de Windows 11.
    Pour ceux ont l’habitude de l’avoir tout à gauche, c’est possible, sans modification du registre.

    • La vraie révolution sera le jour où Microsoft sera compatible avec Microsoft.
      Mais ce jour n’est prêt d’arriver. Il faudrait déjà que leurs développeurs apprennent la définition du mot ‘compatible’
      Chaque groupe de travail travaille dans son coin, sans communiquer avec les autres équipes.
      Résultats, des incohérences de développement, des rétropédalages, des changements incompressibles entre les updates….

  4. Moi j’ai essayé de me mettre sur Linux dernièrement mais j’ai vite abandonné. C’est très vite limité en matière de programmes gratuits et franchement quand on à démarré avec Windows1 jusqu’à Windows 10 c’est franchement pas possible. On à l’impression de repartir 20 ans en arrière. Microsoft sait ce qu’il fait il ne craint rien c’est pour cela qu’il le fait.

  5. Mon avis : Le bouton démarrer doit être à une position fixe, c’est un point d’entrée important qu’on doit trouver mécaniquement, presque les yeux fermés. Donc soit au milieu avec les icones à droite et à gauche qu’on place à souhait, soit à gauche comme c’est fait depuis des années, mais pas “à gauche du bloc d’icones du milieu”

  6. Sans vouloir être donneur de leçons, je pense que la stratégie de mettre en place des spés techniques particulières qui vont mettre une bonne partie du parc informatique actuel sur le carreau est une mauvaise décision à deux titres:
    -Pollution par levier de renouvellement obligatoire du matériel pour nombre de possesseurs de machines
    -Incompatibilité des machines qui va poser un énorme problème de sécurité

  7. ils font ce qu’ils veulent et ils imposent leur suprématie-et quand on monopolise 90% des PC,c’est d’autant plus facile-c’est comme ça !!!!
    (un mot sur linux-ce système n’a et n’aura jamais réussi à s’implanter
    sur les PC grand public du fait de sa conception-c’est inadapté et compliqué pour une utilisation quotidienne………..)

    • @gabelou36, quand on voit le succès des Chromebook, on se dit que Linux est de plus en plus adapté à une utilisation quotidienne du grand publique.

      • j’attendais les commentaires………..ils sont arrivés sans délais et avec les mêmes arguments très judicieux.

        • Tu peux peut-être trouver des arguments très judicieux pour développer ton idée de la mauvaise conception de Linux, et ce qu’il y a de compliqué dans son utilisation?

          J’utilise Windows au quotidien au travail et Linux depuis 2 ou 3 ans au quotidien à la maison. Je ne vois pas en quoi Linux est moins adapté que Windows dans le quotidien. J’imagine que tu utilises des logiciels supers spécifiques et sans équivalant dispo sous Linux pour dire ça, mais dans ce cas, le problème ne vient pas de Linux en lui même.

          • Ce n’est pas bien compliqué de comprendre qu’un serveur X représente
            une grosse faille de sécurité par conception tandis que 99 % des
            utilisateurs de systèmes Linux n’accèdent pas à leur machine en réseau.

          • @Purizuna
            Comme je le disais plus haut, ça ne fait pas longtemps que j’utilise Linux. Est ce que tu peux développer, ou donner des liens, pour que je puisse comprendre en quoi une interface graphique est une grosse faille de sécurité stp?

            Concernant l’accès à une machine en réseau, ça concerne un peu tout le monde quand même, pas uniquement les utilisateurs Linux. 🙂
            A quel moment est ce que tu as besoin d’accéder à distance à une machine (Windows, Linux, MacOS, peut importe)?
            – Pour dépanner l’utilisateur? Teamviewer ou Anydesk sont compatible avec les principaux systèmes
            – Pour travailler dessus si c’est un serveur? SSH/Telnet fonctionne très bien, RDP pour du Windows graphique aussi (j’ai cru voir il n’y a pas longtemps que RDP existait également sur Linux)
            – Pour récupérer des fichiers via un partage réseau? Windows comme Linux savent faire des partages avec gestion des droits etc. Je ne connais pas MacOS mais je serais surpris qu’il ne sache pas faire un truc aussi basique.
            En dehors de ça, à quel moment un utilisateur a besoin d’accéder à sa machine en réseau?

          • Je te laisse faire l’effort de te renseigner plus amplement sur le
            fonctionnement du système de fenêtrage X basé sur un modèle
            client/serveur réseau.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/X_Window_System

            C’est bien plus qu’une simple bibliothèque graphique pour afficher
            une fenêtre sur une machine locale car les applications graphiques
            des systèmes Linux sont des clients envoyant des requêtes pour
            accéder au serveur graphique généralement installé sur la machine
            disposant du matériel (e.g. clavier, écran, souris).

            Utiliser un toolkit GTK ou un framework QT ne fait que déguiser un
            client graphique derrière une interface de programmation…

            Ainsi même si vous n’utilisez pas de client X (e.g. émulateur de
            terminal) en réseau vous devez utiliser un serveur X qui est capable
            de recevoir des requêtes réseau.

            Le système de fenêtrage X n’est plus activement développé mais son
            alternative Wayland basé sur une communication inter-processus est plus
            active et commence lentement à être adoptée par les distributions
            majeures.

    • Linux compliqué ? Erreur couramment répandue ! TOUS les systèmes d’exploitation actuels sont graphiques, avec leurs particularités, auxquelles il faut s’habituer, ou dans le cas où vous oseriez quitter Microsoft, vous déshabituer.
      Le problème véritable est : avez-vous un programme sans équivalent hors de Microsoft ?

      le système de Linux est plus accessible que celui de Microsoft, mieux pensé, plus agréable. Tout au moins si vous avez envie de sortir de la bureautique bête et simple, pour comprendre ce que vous avez dans la machine.

      • Tout à fait d’accord! J’ai utilisé sur différents pc: Mandriva, Fedora, Open suse, Magéia et maintenant LinuxMint, parfois en double boot. Aujourd’hui ayant ras le bol des mises à jour de Windaube, je n’ai conservé que Linux…et aucun problème. Evidemment pour celui qui se contente de jouer c’est un peu galère avec Wine; en revanche pour travailler ou retoucher des photos par exemple, c’est bien plus rapide tout comme l’OS.
        Je suis en train d’installer un raspberry avec ubuntu-mate pour la 3D et c’est plus facile à prendre en main par rapport à Raspbian où il faut tout “faire à la main” Quand je dépanne un Pc et suivant l’usage que les gens en font, je leur propose un OS Linux et je n’en entends plus parler! Alors Windows 11 n’est pas une révolution pour l’utilisateur lambda, simplement une mise à jour supplémentaire!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*