Windows 11

Windows 11, Windows Update prend conscience de son empreinte carbone de fonctionnement

Le service Windows Update permet à Microsoft de faire évoluer son système d’exploitation Windows. Que nous parlions de Windows 11 ou Windows 10, il assure la distribution de mises à jour de sécurité, de mises à jour de qualité ou encore de mise à jour de fonctionnalités.

Windows Update est une partie essentielle de l’expérience moderne de Windows. Ceci explique en grande partie tous les efforts mis en place pour l’améliorer et l’optimiser. L’un des grands chantiers a été de résoudre ou du moins de limiter au maximum les problèmes d’installation. Désormais la firme travaille sur d’autres approches pour rendre ce processus d’évolution de Windows toujours plus moderne.

L’une des dernières avancées concerne l’impact environnemental. Redmond propose de prendre en considération l’empreinte carbone de fonctionnement.

Windows 11 22H2, Windows Update devient plus “propre”

Chaque fois que vous installez des mises à jour, votre PC consomme plus d’énergie ce qui augmente son empreinte carbone de fonctionnement. Du coup Windows Update est un service qui contribue à l’empreinte carbone globale générée par un ordinateur.

La dernière version de Windows 11, 22H2 actuellement en cours de déploiement propose une avancée à ce sujet. Windows Update est devenu plus sensible à cette question. Il est capable de la réduire son empreinte carbone de fonctionnement.

Pour s’assurer que cette fonction est active il faut se rendre à cette adresse :

Paramètres > Windows Update.

Enfin de vérifier que sur le côté inférieure de l’écran le message « Windows Update s’engage à réduire les émissions de carbone » est présent.

Windows 11 22H2, Windows Update et son empreinte carbone de fonctionnemnet
Windows 11 22H2, Windows Update et son empreinte carbone de fonctionnement

Si c’est le cas, le service prend en compte un calendrier utilisé par le réseau électrique pour installer les mises à jour aux heures les moins « impactantes » c’est-à-dire au moment où une plus grande partie de l’électricité disponible est issue de sources vertes. Désormais Windows Update ne commencera plus à installer les mises à jour immédiatement, mais attendra le bon moment afin de consommer un maximum d’énergie « verte ».

Malheureusement cette fonctionnalité n’est disponible qu’aux Etats Unis pour le moment. Microsoft ajoute

À partir de Windows 11 22H2, Windows Update est désormais conscient du carbone, ce qui permet à vos appareils de réduire plus facilement les émissions de carbone. Lorsque les appareils sont branchés, allumés, connectés à Internet et que des données régionales sur l’intensité carbone sont disponibles, Windows Update planifie les installations à des moments précis de la journée (Cela peut entraîner une réduction des émissions de carbone car une proportion plus élevée d’électricité provient de sources à faible émission de carbone sur le réseau électrique). Nous avons également apporté quelques modifications aux paramètres d’alimentation par défaut pour l’écran et le mode veille afin de réduire les émissions de carbone lorsque les ordinateurs sont inactifs.

Bien qu’il s’agisse d’un nouveau comportement automatique il est toujours possible de le contourner pour procéder aux téléchargements et à l’installation de mises à jour à tout moment. Il faut se rendre dans Windows Update pour forcer processus manuellement.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

4 commentaires

  1. Le Greenwashing ne connait pas de limites, au point de sombrer dans le ridicule.

    Mais peut-être que ça fonctionne, car je sens déjà les températures refroidir…

  2. Comment on dit déjà ?… Ha oui : LOOOOLLL !!!!

    Sérieusement, vouloir se prétendre “vert” alors que d’ici moins de 3 ans des millions (milliards ?) de PC détenus par les entreprises et particuliers seront rendus obsolètes parce que incompatibles Windows 11. L’immense majorité finira à la déchetterie, car très peu de gens iront sous Linux (méconnaissance de cette alternative par les gens) ou utiliseront un moyen de contournement (idem, et faut savoir/oser le faire).

    Microsoft et son coté “vert”, c’est comme utiliser un cendrier portable pour ne pas jeter son mégot dans la rue, mais chez soi ne pas faire le tri sélectif et balancer ses gravats dans les petits chemins forestiers.

  3. Il y a quelques mois Microsoft nous disait qu’il fallait laisser son PC allumé au moins 8h d’affilées pour qu’il puisse être mis à jour. Si les PC s’amusent à se mettre à jour que quand il y a du vent ou du soleil, ça risque d’être un peu plus compliqué à se mettre à jour. :/
    Heureusement qu’en France on a une énergie principalement d’origine nucléaire, donc décarbonée, au moins on ne sera pas embêté par leur greenwashing.

    1. Le coq français toujours heureux de chanter les 2 pieds dans la m***
      avec ses cocottes radiactives prétendues défaillantes à l’arrêt au
      point de relancer ses centrales à charbon tandis que le prix du
      minerai d’uranium russe et africain a explosé.

      Par ailleurs, la colonisation africaine de l’hexagone tend à gonfler
      l’empreinte carbone française.

      Bref, je vais bien tout va bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page