Windows

WannaCrypt, Windows XP est abandonné en masse

Malgré son âge et son abandon par Microsoft depuis trois ans maintenant, Windows XP fait toujours partie du « paysage PC ». La virulente attaque mondiale à l’aide du ransomware WannaCrypt vient d’accélérer sa chute.  Bien que Windows 7 ait été le système d’exploitation le plus touché, XP enregistre une très forte baisse de sa popularité.

Depuis l’arrêt total de sa maintenance en avril 2014, Microsoft a multiplié les messages. Ses experts en sécurité ont expliqué que Windows CP ne proposait plus un environnement sécurisé. Ce discourt a eu un effet mitigé. Le message a cependant était mieux compris avec Wannacrypt. De récentes statistiques montrent que la part de marché de l’OS s’est littéralement effondrée en l’espace d’un mois. Sa présence a chuté de 7,04% à 5,66%.

Windows XP, sa plus importe baisse depuis une année

Ce chiffre est d’importance puisqu’il représente le plus important recul de cette version depuis presque une année. En juillet 2016, Windows XP décrochait une part de marché de 10,34% au niveau mondiale. Ceci montre qu’il a perdu environ 3% de sa communauté en 10 mois. Avec l’épisode WannaCrypt, le recul est de 1,38% sur 30 jours. Rappelons que Microsoft a exceptionnellement publié un patch de sécurité contre ce ransomware.

NetMarkerShare - Part de marché de Windows XP

A cette occasion, la firme a rappelé que ce correctif ne permettait absolument pas de renforcer la sécurité de Windows XP. Toutes ses autres vulnérabilités découvertes depuis son abandon sont toujours là. En clair l’unique option est d’envisager une mise à niveau du système d’exploitation. Face à l’Age de Windows XP ceci se concrétise le plus souvent par un changement de matériel et donc de PC.

A l’heure d’aujourd’hui, Microsoft propose une maintenance officielle pour trois version de Windows, Windows 7 (jusqu’en 2020), Windows 8.1 et bien sur Windows 10.

 

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page