Accueil / Actualités / Logiciels / Windows / Windows 10, la mort de Windows 7 va dynamiser les ventes de PC selon Microsoft
Windows 7
Windows 7 de Microsoft

Windows 10, la mort de Windows 7 va dynamiser les ventes de PC selon Microsoft

Windows 7 atteindra sa fin de vue en janvier 2020. En attendant Microsoft prépare un monde sans ce système d’exploitation en expliquant que sa disparation va être bénéfique.

La fin du support de Windows 7 approche. Dans une année, cette version sera abandonnée officiellement par Microsoft. La transition ne va pas être simple pour beaucoup d’utilisateurs mais Redmond se déclare optimiste. Pourquoi ? La disparition de Windows 7 va déclencher une importante vague de mises à niveau vers Windows 10.

Windows 7, une fin de vie profitable au marché du PC

C’est le point de vue exprimé par Mark Linton, directeur général du portefeuille OEM et de la gestion des produits chez Microsoft lors du CES 2019.  Selon lui ce serait l’un des facteurs expliquant l’important dynamise sur le segment des ordinateurs portables. Le salon a été l’occasion de découvrir plus de 150 nouveautés et au minium 80 modèles « gaming ». Il explique

 « Il y a plusieurs facteurs. L’innovation dans le silicium, l’innovation dans le « graphique »  (RTX) et la dynamique de Windows 10 en termes de base d’installation. Windows 7 ne sera plus pris en charge dans une année et les clients envisagent de passer à autre chose […]  Je fais souvent une comparaison entre une machine Windows 7 de six ou sept ans, et ce que vous obtenez aujourd’hui. Cela est étonnant. Souvent un client Windows 7 effectue une mise à niveau vers Windows 10 afin de pouvoir obtenir les mises à jour mais ensuite l’enthousiasme est de retour avec le nouveau PC ».

Il ne fait aucun doute que l’abandon de Windows 7 va entrainer une accélération de l’adoption des Windows 10. Il ne faut cependant par confondre « abandon » et « disparation ». Windows 7 n’est pas prêt à disparaitre du paysage informatique. Tous les indicateurs sont là pour penser qu’il va se transformer en un nouveau Windows XP.

Avec une part de marché à 35%, il est actuellement le deuxième système d’exploitation le plus utilisé au monde sur PC. Son déclin va se poursuivre lentement d’ici le mois de janvier 2020.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

9 plusieurs commentaires

  1. que ne feraient-ils pas pour que leur satané et merdique windows 10 soit adopté (déjà en juillet 2015,en l’imposant quasiment de force) et en voulant supprimer le toujours très apprécié W7-
    il faut vraiment se poser la question=pourquoi vouloir (à tout prix) que tous les PC tournent avec cet OS que les utilisateurs n’apprécient pas du tout ?

  2. « OS que les utilisateurs n’apprécient pas du tout »

    Ah, personnellement, entre 7 et 10, je ne vois pas de différences importantes, juste quelques habitudes à prendre.
    Une fois Cortona matée et le drive désinstallé, je n’ai vraiment pas eu à redire.

    D’ailleurs ma mère pas du tout dans l’informatique est passée de XP à 10 sans aucun soucis l’été dernier. Elle a 80 ans.

    Je ne capte pas cette haine de Windows 10. Si encore il plantait comme Vista mais même pas.

    • Le problème de W10 c’est que les problèmes c’est comme la roulette russe. Autant tu es chanceux et tu ne rencontre aucun soucis et autant tu n’es pas chanceux et tu en vois de toutes les couleurs.

      J’ai adopté winodws 10 depuis ses débuts, au début aucun problème, j’en étais super content. Mais depuis quelques mois, avec les mises à jours qui s’installent de force… et pourtant j’ai tout essayé pour l’en empêcher. J’avais réussie à désactiver le service update et bien au bout de quelques jours w10 a trouvé le moyen de le réactiver… donc impossible d’empêcher les mises à jour chez moi à moins d’avoir la volonté de checker chaque jours tous les paramétrages que j’ai fait pour éviter que se soit remis par défaut par l’os lui même…

      Et puis maintenant j’ai tous les 2-3 jours le pc qui ne boot pas correctement et quand j’éteins parfois ça coupe la souris/clavier et écran mais le pc ne s’éteint pas même en patientant 30 minutes.

      Au début je m’étais habitué mais à chaque nouvelle mise à jour rebelote les problèmes devient de plus en plus persistant. J’ai même réinstallé l’OS une dizaine de fois au total, mais rien à faire, comme l’os se met à jour que tu le veuilles ou non les problèmes reviennent.

      Et à force ça me fatigue mais bon je suis obligé de garder w10 car mes logiciels ne fonctionnent pas ou pas correctement sur linux, sinon depuis longtemps j’y serais passé dessus.

    • Si votre mère est passée de XP (une autre référence avec W7) à cette merde de W10,c’est qu’elle avait déjà les bases de MS,mais le problème n’est pas là,c’est cette mainmise de MS sur nos PC qu’ils ont mis délibérément en place,et c’est une des raisons,une fois W10 installé sur tous les PC,pour récupérer avec leur télémétrie nos informations personnelles qu’ils pourront ainsi revendre.
      Une autre raison,c’est aussi l’arrivée prochaine de fushia (OS de google) qui sera aussi bien pour les phones que pour les PC (et si le succès est comme je le souhaite le même que les chromebook,alors W10=poubelle) attendons,c’est prévu pour 2020.

    • Je t’assure qu’il y a pleine de différence…Windows 7 lui plante pas tes jeux en cours(Sans sauvegarder la dernière parti) pour t’afficher que la mise a jours « KBxxxxxx » n’as pas eu lieu lui!

  3. Vieux routier de Microsoft (j’ai commencé sous Windows 3.1), je considère que pour l’usage que j’en fais (surf internet, création musicale, texte) W7 est le plus abouti de leurs OS. Stable, souple, esthétiquement agréable (le grain de folie d’Aero), peu gourmand en mémoire, libre contrôle de l’utilisateur sur sa bécane. J’ai essayé W10 quelques mois avant de rétrograder vers W7. Fonctions imposées dont je n’ai pas l’utilité (Cortana, Windows Store…), une esthétique dont je n’apprécie pas la sobriété (chacun son truc, mais pour moi, autant avoir en face de soi une interface qu’on trouve jolie à regarder), des tonnes de réglages à faire et à refaire pour limiter le flicage, des MAJ problématiques, bref ! J’avais retrouvé sur W10 ce qui m’avait détourné d’Ubuntu après tout de même deux ans d’utilisation (en parallèle avec W7) : l’impression d’avoir à gérer une usine à gaz.
    W10 m’aurait sans doute séduit sous une version « light finie » proposant le Store et Cortana en options, et un libre choix d’interfaces incluant Aero, avec des mises à jour également optionnelles qui tous les six mois ne bouleversent pas l’ensemble. Le côté évolutif de l’OS, qui se rapproche du modèle diversement apprécié que proposent les distros Linux, peut être séduisant pour un usage « geekiforme ». Pour l’utilisateur courant, c’est plus discutable, et pour ceux qui n’ont pas un bagage technique évident, ça risque de vite devenir un repoussoir.

  4. Au lieu de cracher sur Windows 10 à tout va, commencez à ouvrir vos œillères. On dirait des sectaires qui accusent et montrent du doigt en prétextant « Satan » en s’appuyant uniquement que sur ce qui déconne et sur ce que disent les autres et surtout qui croient que tout le monde pense comme eux.

    Windows depuis sa création n’a absolument rien apporté au monde de l’informatique et ça reste un banal fichier excel bardé de quelques macros. Donc très facile à développer, ce qui fait qu’on ne devrait jamais avoir le moindre bug. Et quand ça déconne, Microsoft ne fait jamais rien pour régler les soucis.

    Quand je lis qu’il est impossible de contrôler SON ordinateur, j’attends des exemples… Quelle blague.

    Et quand je vois Apple ou Google (Adulés par tellement de monde dont une partie des râleurs) qui bloquent la migration de leur OS dès lors que la machine atteint un certain âge (alors qu’elle est tout à fait capable de le supporter), ça me fait bien rigoler… Du coup, si les applications évoluent, on se retrouve bloqué car impossible à mettre à jour tant qu’on a pas une version plus récente de l’OS… On peut donc pas les actualiser pour l’évolution ni pour le débogage et certains refusent de fonctionner tant qu’ils auront pas été mis à jour… Tu la sens la poignée de gravier ? C’est pas de la vente et du recyclage forcés ça ?
    Avec Windows, pas de limitation de ce genre. Si je veux foutre Windows 10 sur un pc de 2005 avec un Athlon ou un Pentium 4 et 2GB de RAM, je peux. Ca tournera pas vite, mais on peut. Va faire ça avec Androïd ou MacOS… Rappelez-moi qui empêche le contrôle de SON ordinateur ?

    Quant à Linux, c’est un chouette système sauf qu’il est décliné en 30 millions de distributions et que ça ne fonctionne pas sur n’importe quel ordinateur et que tel éléments est incompatible avec telle distri, etc.
    Aujourd’hui ça va beaucoup, beaucoup mieux mais fallait voir avant et personne ne va se plaindre d’avoir passé des nuits à faire des lignes de commande… C’était tellement fun.

    Quant aux bugs des autres OS, c’est le même combat, sauf que quand ça arrive, bizarrement on en parle pas. 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 7

Windows 7 et 8.1, Microsoft publie les mises à jour KB4486563 et KB4487000, quoi de neuf ?

Le Patch Tuesday de février 2019 a donné naissance à deux mises ...

Système d'exploitation Windows 7

Windows 7 et la sécurité, faudra-t-il vraiment payer en 2020 ?

La prise en charge de Windows 7 va prendre fin en janvier ...

Windows 7 et l’Extended Security Updates, les prix.

Windows 7 en 2020, combien vont coûter les mises à jour ?

Windows 7 sera officiellement abandonné par Microsoft en janvier 2020. Après cette ...