Windows

Windows 11 et 12, l’avenir va passer par l’IA

L'intelligence artificielle va tout transformer

L’avenir de Windows va passer par l’intelligence artificielles. L’IA alimente déjà certaines de ses fonctionnalités mais il ne s’agit que de prémisses. Ce sont là les promesses de Microsoft concernant l’avenir.

Lors du CES 2023, Panos Panay de Microsoft a évoqué l’intégration de l’IA dans l’expérience Windows. Il a expliqué qu’il faut se préparer à d’importants changements. Concrètement tout ce que nous faisons avec ce système d’exploitation sera réinventé à mesure que l’intelligence artificielle prendra le relais. A cela s’ajoute une frontière toujours plus mince entre le local et le connecté. Le cloud va poursuivre sa croissance en étant de plus en plus présent.

Nous ne savons pas si le géant évoque l’avenir immédiat de Windows 11 au travers du Windows 12 ou d’une version qui sera lancée durant la prochaine décennie.

Panos Panay a précisé

L’IA va réinventer la façon dont vous faites tout sur Windows, littéralement. Comme ces grands modèles génératifs, pensez modèles de langage, modèles de génération de code, modèles d’image ; Ces modèles sont si puissants, si charmants, si utiles. Mais ils sont également très gourmands en calcul, et nous n’avons pas été en mesure de le faire auparavant. Nous n’avons jamais vu ces charges de travail intenses à cette échelle auparavant, et elles le sont ici. Il va falloir un système d’exploitation qui brouille la frontière entre le cloud et la périphérie, et c’est ce que nous faisons en ce moment.

Concernant Windows 12 les rumeurs évoquent une sortie en 2024 ou 2025. Le travail sur ce système d’exploitation aurait déjà commencé mais de manière interne et en toute discrétion. Ce serait un dossier brulant et confidentiel.

Nous savons par contre que Microsoft continue de travailler sur Windows 11. De plus Windows 10 est toujours d’actualité. Sachant que sa mise à la retraite est prévue en octobre 2025, cette date semble plus appropriée pour un lancement. Microsoft continuerait de cette manière d’assurer la maintenance de deux OS.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

4 commentaires

  1. Le tube de vaseline sera aussi fournit avec Windows 12 ?

    Non ? Parce que cela sent vraiment très fort l’OS dans le Cloud, avec un forfait annuel, et une collecte sans aucune barrière des données personnelles.
    Quand on voit que le Pack Office 365 coûte à l’année 69 €, on imagine bien ce que un OS entier, avec son espace de stockage réservé, va donner en tarif. Et il y aura naturellement diverses offres avec des options (+ d’espace de stockage, + grosse carte graphique, accès à des fonctionnalités/logiciels, etc…), pas trop chères au tout début, et quand le gogo sera bien hameçonné, hop ! augmentation des prix…

    1. Quand tu parles de plus d’espace de stockage et d’une plus grosse carte graphique, je pense que tu parles plus de Windows 365 que de Windows 12. Windows 365 c’est un Windows qui tourne entièrement sur les serveurs de Microsoft, dans une machine virtuelle, Windows 12 sera potentiellement (on n’a aucune info officielle sur son existence) l’OS qui tournera sur la machine qui sera physiquement chez toi, c’est donc toi qui choisira la carte graphique que tu choisiras de mettre dedans, ainsi que la taille du disque dur.

      Ce que dit l’article, je vois ça comme une imbrication encore plus profonde et obscure de Office 365 dans Windows, avec de l’IA qui va scanner tout ce que tu y mets comme document pour te proposer encore plus de pub pour de nouveaux services.

      1. Bonjour seb,

        C’est bien vrai : on n’a encore aucune info officielle sur Windows 12, et comme tu le dis, ce sera certainement un OS “dans la machine”.
        Ce que je voulais dire, et je me suis mal exprimé il est vrai, c’est que W12 commencera à nous mettre un pied supplémentaire dans le Cloud, additionné d’une touche d’IA intrusive. C’est la technique du “passage en douceur”, qui petit à petit rendra “acceptable” le fait que l’on ne soit plus le seul maître à bord.
        S’en viendra ensuite l’OS qui sera entièrement dans le Cloud. Je vois bien le remplaçant de W12, car d’ici là un travail de fond dans les habitudes et l’acceptabilité aura été fait.
        Je ne pense pas que ce futur OS portera le chiffre “13” (superstition, etc.) ; peut-être “Windows Cloud” ou autre, mais c’est le bon moyen pour Microsoft pour capter définitivement les gens et reprendre des parts de, quel que soit le moyen de s’y connecter, vu que le marché des PC portables et fixes est à minima en stagnation et que celui des tablettes et smartphones est passé devant.

        Wait and see…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page