Accueil / Actualités / Logiciels / Windows / Windows 7 et sa fin de vie, le compte à rebours est lancé !
Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft
Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft

Windows 7 et sa fin de vie, le compte à rebours est lancé !

Cette fois nous y sommes dans exactement 365 jours, Windows 7 sera officiellement abandonné par Microsoft. Sa toute dernière maintenance est programmée pour le 14 janvier 2020 à l’occasion du premier Patch Tuesday de cette nouvelle année.

Le rendez-vous est donc fixé.  Microsoft cessera de prendre en charge son système d’exploitation de 2009 dans exactement un an. Les actuels utilisateurs ont 365 jours pour se préparer. Les derniers correctifs de sécurité seront proposés le 14 janvier 2020. Passé cette date, l’OS sera livré à lui-même marquant ainsi la fin d’une époque.

Windows 7 a été l’une des versions de Windows les plus appréciées en raison de sa stabilité et de ses performances.  Aujourd’hui il reste une plateforme populaire avec une part de marché mondiale aux alentours des 36 %. Ce succès ne va pas arranger les affaires de Microsoft qui souhaite surtout sa disparition. Il y a peu de chance que cela se produise dans les prochains mois. Windows 7 prend le chemin d’un nouveau Windows XP. En clair il ne va pas s’éclipser du paysage informatique PC malgré les risques évidents de sécurité qui s’annoncent.

Windows 7 et sa fin de vie

Windows 7

Windows 7 de Microsoft

Après le 14 janvier 2020, Windows 7 Service Pack 1 ne bénéficiera plus d’un support étendu de la part de Microsoft. Cela veut dire qu’il ne sera plus concerné par des mises à jour de sécurité.  L’OS cessera d’être « patché » même si de nouvelles vulnérabilités sont découvertes.

Pour Microsoft, cet abandon de Windows 7 va permettre à ses équipes de se concentrer presque entièrement sur Windows 10. Windows 7 ne va pas cesser de fonctionner mais de nombreux utilisateurs, organisations et entreprises vont devoir envisager son abandon. L’urgence n’est cependant pas encore là car les applications continueront de fonctionner encore longtemps après cette date. Il y a de grandes chances que la majorité d’entre elles continue de profiter de mises à jour comme si de rien n’était.

Microsoft recommande de passer à Windows 10 dans les prochains mois.  Les entreprises doivent commencer à planifier les choses. L’opération n’est pas anodine. Elle ne va pas augmenter la productivité mais sera à l’origine de ressources et de temps.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

9 plusieurs commentaires

  1. abandonner une mercedes pour une lada-ben voyons,c’est une bonne idée ça
    XP existe encore et fonctionne parfaitement sur beaucoup de PC (y compris dans l’administration-je parle en connaissance de cause)-alors,le fameux W10 et son paquet de problèmes…

    • Sans compter qu’en théorie ils sont censé vendre un produit sans bogue ou faille de sécurité donc la correction de bogue ou de faille de sécurité n’est que l’obligation de la partie légale du contrat qui lie le vendeur de logiciel à ses acheteurs ! Mais que fait le législateur…trop occupé à faire fructifier l’argent versé par les lobbyistes à Bruxelles peut-être ?

    • Windows 10 est un très bon OS. Mis à part les problèmes rencontrés lors de la mise à jour d’octobre dernier, il fonctionne parfaitement et plante rarement.
      La plupart des personnes n’aiment pas W10 parce que Microsoft a décidé de remanier pas mal de choses, comme la « disparition » du Panneau de configuration par exemple. En gros, les gens n’aiment pas le changement et râlent dès qu’on touche à leurs habitudes. Sauf qu’il faut vivre avec son temps, Windows XP est totalement dépassé et Windows 7 suit ce chemin. De là à dire que W10 est nul ? Non, il est juste différent mais il reste à mon sens le meilleur OS de Microsoft.

      • Non ce n’est pas la remise en question qui passe mal, c’est l’outrepasse-ment du concept même de système.
        Jusqu’à Seven Microsoft M$ fournissait un système de base avec 2 ou trois softs tiers sans aucune valeur ni intérêt genre cartes, édit, paint.. charge à l’utilisateur de se forger son outil de travail ou de jeu en l’agrémentant des outils nécessaires.
        Aujourd’hui Win10 est livré avec un paquet de junk, de malwares et de pourriciels souhaités par personne mais installés par défaut même avec la version « Pro »
        Ensuite M$ a pris l’habitude de se reposer sur la frange la plus chevronnée de ses utilisateurs pour pallier ses défections mais à l’époque les mises à jour majeur se faisaient à un rythme tel qu’on avait le temps de résorber toutes les erreurs maintenant c’est des centaines de bugs tous les 6 mois… ça n’est plus possible d’autant que mine de rien toute le monde paye pour ça!

  2. L’occasion de passer au libre.

  3. Mais bien sûr… En entreprise, vous allez dire à Mme Michu qu’elle va devoir aller travailler sur un poste qui tourne sous Linux… Déjà elle ne sait même pas ce que c’est, mais en plus elle ne saurait pas s’en servir, ou alors cela nécessiterait des heures de formation qu’elle n’aura pas envie de faire.

    D’autant plus que beaucoup d’outils d’entreprise ne fonctionneront pas sous Linux, il faudrait repenser totalement le système et la façon de travailler.

    Pour dire ça, on voit bien que vous n’avez aucune idée de comment fonctionne le monde de l’entreprise. Vous êtes restés ancré dans les années 90/2000, l’époque où Microsoft était fermé à toute évolution autre que la sienne. Les temps ont changé, faudrait ouvrir les yeux, non seulement Microsoft s’ouvre au monde du logiciel libre, mais il ne faut pas oublier que Linux n’est pas à la portée du premier venu et qu’il est impossible de l’imposer dans une entreprise.

    • Discours débile Mme Michu se fait très bien à Linux, dans les entreprises ce sont les DI qui freinent des quatre fers pour éviter la transition, c’est eux qui ne tiennent pas à se remettre en question.

  4. Non ce n’est pas la remise en question qui passe mal, c’est l’outrepasse-ment du concept même de système.
    Jusqu’à Seven Microsoft M$ fournissait un système de base avec 2 ou trois softs tiers sans aucune valeur ni intérêt genre cartes, édit, paint.. charge à l’utilisateur de se forger son outil de travail ou de jeu en l’agrémentant des outils nécessaires.
    Aujourd’hui Win10 est livré avec un paquet de junk, de malwares et de pourriciels souhaités par personne mais installés par défaut même avec la version « Pro »
    Ensuite M$ a pris l’habitude de se reposer sur la frange la plus chevronnée de ses utilisateurs pour pallier ses défections mais à l’époque les mises à jour majeur se faisaient à un rythme tel qu’on avait le temps de résorber toutes les erreurs maintenant c’est des centaines de bugs tous les 6 mois… ça n’est plus possible d’autant que mine de rien toute le monde paye pour ça!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 10 de Microsoft

Windows 10, les PC Windows 7 âgés de plus de 3 ans sont obsolètes selon Microsoft !?

Microsoft a débuté son opération « Notification » pour informer les utilisateurs de Windows ...

Windows 7, son support touche à sa fin

Windows 7, voici en détail la notification EOL

Microsoft met en place un système de notification sous Windows 7 pour ...

Windows 7 et la notification EOL

Windows 7 et la notification EOL, comment s’en débarrasser ?

A l’approche de la fin de vie de Windows 7, Microsoft met ...