Accueil / Actualités / Logiciels / Windows / Windows 7, la compatibilité des applications avec Windows 10 n’est pas un problème
Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft
Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft

Windows 7, la compatibilité des applications avec Windows 10 n’est pas un problème

Windows 7 vient d’entrer dans sa dernière année de maintenance. Il sera officiellement abandonné en janvier 2020. De plus en plus de sociétés et d’utilisateurs commencent à planifier la mise à niveau vers Windows 10 mais des craintes sont là. Elles concernent très souvent les problèmes de compatibilité.

Conscient que ces questions peuvent ralentir pour ne pas dire stopper l’adoption de Windows 10, Microsoft vient de prendre la parole. A ses yeux, la compatibilité des applications ne devrait pas être un problème. Pour justifier ses dires et répondre aux inquiétudes, le groupe est à l’origine du programme Desktop App Assure.

Il a été annoncé l’année dernière et il est désormais disponible. En gros il permet de déposer une demande et de contacter un ingénieur Microsoft afin d’avoir un support pour résoudre des problèmes de compatibilité.

Windows 10 et la compatibilité Windows 7, Desktop App Assure

Le géant du logiciel affirme que la plupart des applications Windows 7 devraient entièrement prend en charge Windows 10. Selon ses propres statistiques, la probabilité d’un problème de compatibilité est très faible.

Microsoft explique avoir testé pas moins de 41000 applications au total dans le cadre de la Preview de son programme. Seulement 7 000 d’entre elles ont demandé une inspection plus approfondie pour détecter d’éventuels problèmes de compatibilité. Seules 49 applications auraient nécessité une assistance.

Brad Anderson, vice-président Microsoft 365 ajoute

« Une autre façon de voir les choses est que seulement 0,1% de toutes les applications évaluées par les clients ayant travaillé avec l’équipe de Desktop App Assure ont eu un problème de compatibilité. » 

Windows 7 atteindra sera officiellement abandonné le 14 janvier 2020. En attendant Microsoft recommande le passage à Windows 10.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. 41000 testée sur des millions existantes…

    Une autre façon de voir est que des milliers d’ utilisateurs vont se retrouver sans solution avec des appli développées spécifiquement pour leurs entreprises il y’a des années de ça, ce qui leurs vaudra de migrer vers des solutions 10 fois plus onéreuse quand ils pourront les trouver, voir par système d’abonnement plus coûteux à l’année qu’une license à vie. A terme microsoft planifie de faire fonctionner ces applications via leur cloud, ce qui ne laissera plus aucune emprise à l’utilisateurs sur son environnement logiciel qui sera détenu entièrement par microsoft.

    L’utilisateur se retrouvera donc dépendant du bon vouloir de microsoft sans la moindre alternative. Bien que linux et wine sont parfois bien meilleurs que microsoft en ce qui concerne la compatibilité d’anciens logiciels, cela n’est malheuresement pas toujours le cas, et il faudra bien peser le pour et le contre entre la liberté ou l’asservissement.
    Par exemple microsoft se sert déjà d’au minimum 5% de la bande passante des utilisateurs pour le déploiement de leur mise à jour via p2p.

    En gros à terme ni vos données, ni le hardware ni le software ne seront votre propriété (bien que vous le payerez au prix fort). Quand on connait la mauvaise foi de microsoft, je pense qu’envisager d’avoir des outils moins puissant dans un premier temps en basculant sur linux sera une bien meilleure opération pour le long terme (microsoft a prévu de rendre certaine fonctionnalités de windows 10 payante, avant le passage à un abonnement complet). Il restera sinon les machines virtuelles faisant tourner d’ancienne version de windows, mais la légalité ne sera pas forcément au rendez vous puisque les licenses ne sont plus vendues…

  2. Pour les applis, il ne devrait pas y avoir trop de problèmes, mais pour les *drivers* !!!!
    Beaucoup de machines plus ou moins industrielles ou de mesure sont contiennent des cartes spécifiques, avec des drivers qui ne seront pas mis à jour.
    Mon garagiste à un banc de mesure qui est resté sous Windows 95 car les drivers XP n’ont jamais été codés. Un nouveau banc coûte 20000 ou 30000 Euros. On va encore retrouver ce problème.
    J’ai aussi vu des distributeurs de tickets de métro qui sont restés sous Windows 2000 jusqu’à récemment, pour le même problème.

  3. C’est pas les apps le soucis, c’est les drivers. Installé win10 day one et tout marchait. Depuis les 15xx aucune de mes cartes tp-link ou asus *compatibles win10* ne marchent ! Y a des millers de commentaires sur les « connected, no internet » ou « no internet, secured » et zéro solution. La seule qui marche c’est de revenir sous 7. J’ai une cm Skylake et tous mes composants compatibles win10, un comble.

  4. Sérieusement, c’est une pub pour Microsoft ? Une vaste majorité d’apps dans les entreprises sont des applications métiers, spécifiques, parfois sur des domaines pointus, parfois aussi avec de la « dette technique » (x86, droits administrateur pour s’exécuter, …). Mais admettons que des applications passent la « migration » vers Windows 10 (qui aujourd’hui s’effectue sous forme de remplacement de PC ou de réinstallation, davantage qu’en mode Upgrade), comment on s’assure que le passage d’une build Windows 10 vers une nouvelle build se passe correctement ? Comment est-on sûr que l’application va passer le process d’upgrade ? Ben c’est pas Upgrade Readiness (super en première approche, mais qui ne fait pas tout…) ni Desktop App Assure qui vont franchement aider. Le monde réel n’est pas franchement bien décrit dans les slides et vidéos marketing de Microsoft…

  5. Le problème de Windows 10 c’est qu’il n’apporte rien, mis à part les problèmes signalés dans les remarques précédentes. J’ai Windows7 depuis plusieurs années et franchement, pas grand chose pourrait m’en détourner.
    Quand on rajoute la nouvelle interface « tuile » (héritée de Windows 8) dont la prise en main est… rebutante pour qui a connu celle de Win7 qui a progressé pendant plus de 15 ans.
    Ne parlons pas des mises à jours catastrophiques qui ont planté des millier (millions ?) d’ordinateurs de part le monde… Quelle solution a une entreprise face à ce type de problématiques ? Désactiver les MAJ ? Et se retrouver encore pire qu’avec Win7 ? Des personnes autour de moi ont perdu toutes leurs données suite à une opération de ce type… Et comme signalé précédemment, Micro$oft squatte vos ressources à loisir (espace disque, bande passante, processeur…), ne parlons pas des données personnelles qui sont envoyées en permanence chez eux (sur win7 aussi, mais les services « Rapport sur l’expérience utilisateur » peuvent être désactivés).
    Pour finir, Windows10 est clairement un pas avant une migration vers le cloud ou Micro$oft pourra contrôler et taxer. Cela présente peut être des avantages pour certains, mais je n’arrive pas à y trouver d’intérêt.
    Autant j’ai quitté rapidement windowsXP, autant là, vu l’alternative, je garderais encore longtemps Windows7… Ou tenterait une incursion dans le monde Linux 😛

  6. Cela me rebute, je suis toujours équipé sous windows 7 car j’utilise du matériel spécifique (pilotage de matériel radio amateur), et les drivers n’existent tout simplement pas.

    Quand à windows 10 de mes machines « récentes », rien à faire, cette interface destinée au matériel tactile me déplait. Je la trouve pénible à utiliser en bureautique professionnelle.

  7. Il faut quand même préciser que le « Desktop App Assure » est destiné gratuitement qu’aux utilisateurs des versions « Entreprise » et « Éducation ».

    Je connais pas mal de TPE/PME ayant des applications verticales incompatibles avec Windows 10. Et bien entendu elles n’ont que des versions « Professionnel » de Windows 7, la petitesse de leur structure n’ayant nulle besoin d’un support payant et autre contrat à l’année avec Microsoft.

    Seuls les très gros groupes en bénéficieront.

    Après les chiffres annoncés par Microsoft, l’expérience me fait dire qu’il faut prendre tout cela avec des pincettes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Filtre Windows Defender SmartScreen de Windows 10

Windows 10, comment débloquer un fichier bloqué par le filtre Windows Defender SmartScreen ?

Windows 10 s’accompagne de tout arsenal de sécurité. La plupart de ces ...

Navigateur Microsoft Edge

Windows 10, comment définir Edge Chromium ou Firefox comme navigateur par défaut ?

Microsoft propose depuis quelques jours une première Preview de son nouveau navigateur ...

Système d'exploitation Windows 7

Windows et KB4493472, comment résoudre le problème de plantage si Avast est installé ?

Le dernier Patch Tuesday d’avril 2019 n’est pas de tout repos pour ...