Accueil / Actualités / Logiciels / Windows / Windows 7 doit disparaitre en 2019, une mission impossible pour Microsoft ?
Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft
Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft

Windows 7 doit disparaitre en 2019, une mission impossible pour Microsoft ?

Si Windows 10 est la priorité de Microsoft, Windows 7 sera également au cœur d’un objectif. Microsoft va devoir tout faire pour assurer son abandon au niveau mondial. Un tel changement est-il réalisable en 2019 ?

Microsoft propose des logiciels accompagnés d’une espérance de vie. Selon son calendrier, Windows 7 ne déroge pas à cette règle. L’échéance est même proche. Ce système d’exploitation sera abandonné en janvier 2020. A cette date il est prévu un arrêt définitif de sa maintenance. Il n’y aura plus de mise à jour de sécurité.

Cette date a sur le papier des points positifs. Elle va permettre à Redmond de concentrer tous ses efforts sur Windows 10 sachant qu’il n’est plus nécessaire d’allouer des ressources à l’un de ses OS les plus réussis. Cette échéance est aussi un moyen de pression afin d’obliger un maximum d’ordinateurs d’adopter Windows 10. Dans le cas contraire, ils seront automatiquement confrontés à une sécurité de plus en plus fragile. Microsoft a un prétexte important pour valoriser Windows 10.

Windows 10 - Surface book

Windows 10 – Surface book

D’un point de vue économique une adoption massive de Windows 10 aura surement un impact. Elle a des chances de stimuler les ventes de nouveaux appareils et de matériel afin de garantir performance et compatibilité.

Il se dit que Microsoft est pleinement conscient de la situation. Selon les rumeurs l’un de ses plans pour 2019 est de « tuer » Windows 7. L’entreprise aurait déjà pris contact avec ses partenaires pour les informer de la situation. L’argument 2019 est la fin de Windows 7 et la nécessité d’adopter Windows 10.

Nous devrions assister l’année prochaine à une poussée plus agressive de Windows 10.

Windows 7 doit disparaitre, l’objectif est-il réalisable en une année ?

A la question de savoir si Microsoft va réussir, la réponse est peut-être déjà connue. Il est difficile d’imaginer un effondrement à quelques pourcents de la part de marché de Windows 7  d’ici le mois de janvier 2020. La firme américaine va devoir se préparer au fait qu’un grand nombre d’utilisateurs et d’entreprises l’exploiteront toujours.

Les raisons ne manquent pas. La fin de son support principal en janvier 2015 n’a pas généré une chute de sa présence. Ce changement a pourtant eu des conséquences. Microsoft a officiellement arrêté le développement de nouvelles fonctionnalités et évolutions. Il faut tout de même souligner que le contexte a été favorable.  Microsoft n’avait à l’époque rien de concluant à proposer. Windows 8.1 n’a pas été le système d’exploitation le plus populaire de son histoire.

Windows 7 a aussi survécu à l’arrivée de Windows 10. Il a fait face à la campagne la plus agressive de l’histoire du géant. Il faut se rappeler que Microsoft est allé jusqu’à offrir gratuitement Windows 10 aux utilisateurs de Windows 7. Par la suite des tactiques très controversées ont été mises en place. Elles sont passées par des mises à niveau forcées. Cette affaire a fait beaucoup de bruit.

Windows 7 est actuellement le systèmes d’exploitation le plus utilisé au monde sur PC. Windows 10 progresse mais pas de manière assez rapide.

« Selon les données de NetMarketShare pour le mois de juin 2018, Windows 7 reste la version de Windows la plus utilisée au monde. Mieux, l’OS de 2009 gagne des parts de marché.  En l’espace de 30 jours, sa présence grimpe de 41,79%  à 43,03%. De son côté Windows 10 est passé de 34,74% à 34,92% soit une légère croissance de +0,18% contre +1,24% pour son grand frère. »

En l’état, Windows 7 est un gros problème pour Microsoft. Il prend le chemin d’un second Windows XP mais avec un poids bien plus important.

Windows 7, Windows 10 n’est toujours pas une menace

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

8 plusieurs commentaires

  1. Un jour peut-être Microsoft réalisera que beaucoup de sophistications visibles ou invisibles arrivées avec Win10 sont incompatibles avec les besoins de nombre d’utilisateurs, si la société avait présenté un nouveau système à la carte en assurant de l’innocuité de certaines versions en laissant libre l’utilisateur d’activer ou non certaines fonctionnalités, et surtout en offrant une base stable (3 ans déjà et on a de trop nombreuses dératées) nous en serions déjà peut-être au milliard d’installations.
    Comment maintenant faire confiance à une société qui force certaines mises à jour de leur ancien système et arrivent à le faire planter contre toute attente ?

  2. Perso je suis sur W10 depuis les premières beta et jamais aucun plantage.
    Suffit d’avoir un bon pc…

    Très satisfait de l’OS

    • Je possède 3 licences Win10, 2 qui tournent sur des architectures différentes et évolutives 1 virtualisée; la seule qui ne m’a jamais créé de souci c’est la virtuelle.
      Bon PC cela ne veut rien dire. Tous les miens sont excellents.

      • RUSH™ love Britney Spears

        @Foxraph
        Bon ben voyez vous si s’était un contre argument de votre part c’est un peu fade. Windows 7 ne justifiait pas l’achat d’un nouveau PC. Je vous invite a tester la version mise a jour d’un Windows 7 sur un pc de 7 ans. C’est sur c’est moins dans la mouvance de la pseudo modernité des gens a la philo du « attention chui au top de l’innov' » mais c’est d’une stabilité hallucinante et au final ça fait le taf (ou le game^^) sans broncher, quand on le demande, si on le demande.

  3. C’est pourtant simple, s’ils veulent « tuer » Windows 7, ils ont qu’à sortir un vrai Windows au lieu de forcer les gens à migrer vers un spyware lourd à l’interface immonde.

  4. La SEULE SOLUTION est de revenir à un os de type windows 7 abandonner tout le concept mobile qui s’est incrusté dans les derniers OS de PC ! On retire les tuiles, les affichages icones façon mobile, le store machin-chose totalement inutile pour la plupart des utilisateur d’un PC (c’est un outil qui, une fois de plus appartient au monde de l’os mobile pas PC !).

    Microsoft aurait du payer chèrement ses actions intrusives et abusives totalitaires dont il s’est servi pour obliger les gens à installer W10 sur leur PC ! Il a dépassé de très loin des normes et valeurs d’éthique. (boutons de fenêtre modifiés pour forcer l’utilisateur à accepter le téléchargement et l’installation de cette merdasse de Win10 !, le trafic imposé de Microsoft avec les organismes de production des composants de PC afin également de forcer les gens à migrer sur Windows 10 !, etc , etc…
    L’équipe actuelle, qui a construit les merdes de Win 8 et Win 10 aurait, au moins, dû être totalement renvoyée et discréditée !
    Et remplacée par une autre !

    Microsoft est une entreprise qui est allée beaucoup trop loin au delà de son cercle d’action, un peu comme Google ou Facebook ou encore Apple. Il est vraiment temps de les mettre en laisse avec toutes les autres entreprises afin de contrôler leurs actions et de les ramener dans leur cercle d’action de base : Produire et rien d’autre.

  5. Le problème de win10, c’est qu’en dehors des gamers bien obligé de suivre les évolutions de directX et les nouvelles machines avec un matériel plus supporté sous 7 (les drivers des nouveaux matériels peuvent manquer, n’étant dispo que pour 10), ce qui force aussi le monde pro à upgrader, pas grand monde n’en veut.
    Microsoft voit la fin de support comme le bâton qui va forcer à réinvestir dans le matériel… mais rappelons nous d’une époque ou une évolution positive de l’OS était alors la carotte qui provoquait ces investissements dès la sortie.
    La carotte n’a pas fonctionné, ce qui en soit valait bien des sondages. On tente le bâton.

    AMHA, il ne va pas se passer grand chose car je doute que Microsoft ose récidiver et pousser l’évolution de force. L’Armagedon de la fin de XP n’a jamais eu lieu et beaucoup de monde ne veut pas de 10 dont l’interface est vraiment moins agréable que l’aéro de win7: On en revient aux fenêtres carrées de quand on avait des parties graphiques qui peinaient à animer le moindre arrondi, sans compter les évolutions tactiles hors de propos. Une souris/touchpad reste + productive sur PC et je ne connais personne qui aime patouiller son écran ; On observera qu’Apple, qui a toujours bien senti les tendances, s’est abstenu de ce type d’évolution d’ailleurs.

    L’autre problème, c’est la perte de confiance devant un OS mouchard… et dont le mode « rolling release » affecte la stabilité: De manière occasionnelle pour ceux qui n’ont que Windows 10, quasi systématique pour ceux qui ont un double boot (Linux ou autre). En fait, Microsoft gère de façon déplorable les évolutions de son loader et dégage le chaînage à un grub ou autre de manière systématique sur chaque MAJ majeure… dans certains cas, la MAJ semble avoir provoqué le reformatage des partitions d’OS alternatifs que Microsoft se réapproprie ensuite.

    Ou comment perdre les utilisateurs qui faisaient encore l’effort de conserver un windows 10 préinstallé alors qu’ils sont passé à autre chose. Le plus souvent pour juste mettre à jour le GPS de la bagnole ou le firmware de l’appareil photo, dont les utilitaires ne sont pas dispo sous Linux ou autre.

    La place de windows 10 est dans une machine virtuelle pour ces besoins annexes. Pas ailleurs. Personnellement, je migre si Microsoft autorise à réinstaller une licence OEM dans une VM. Je n’ai plus confiance dans leur bouse.

  6. Bonjour

    Pour ma part j’ai les deux. Avec W10 j’ai pas mal d’incompatibilité sur mes jeux, même mon volant (Logitec G27 c’est pas n’importe quoi) sur certains jeux ne va pas ou fait n’importe quoi. Sur W7 aucun problème.

    Microsoft n’a pas à forcer et à arrêter la maintenance de W7 tant qu’il y’aura autant d’utilisateur niveau mondial qui l’utilise. C’est dégueulasse de leur part.

    Au contraire il faut absolument que Microsoft continue à fournir cette maintenance, sinon c’est carrément du vol.

    Il peuvent très bien faire continuer W7 en parallèle à W10,chacun choisira l’OS qu’il veut. Mais non connaissant leur façon de faire, à obliger, forcer et scruter espionner tout le monde, ma vision est idéaliste.

    Par la suite quand W7 sera mort et je le regretterais beaucoup, je verrais pour aller voir Linux ou peut être Apple mais Microsoft négatif terminé si c’est ça.

    Espérons que nos commentaires leur seront remontés, mais là pareil faut pas rêver, ou ils en auront rien à foutre.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Patch Tuesday de Microsoft

Patch Tuesday de décembre 2018, 39 failles corrigées dont 9 sont jugées comme critiques

Le dernier Patch Tuesday de 2018 est l’occasion pour Microsoft de corriger ...

Système d'exploitation Windows 10

Comment vérifier si Windows 10 recueille l’historique de vos activités sans votre autorisation ?

Microsoft doit-il se préparer à un nouveau scandale ?  En matière de protection ...

Windows 10 - Patch Tuesday

Windows 10, KB4471332, KB4471324 et KB4471329 débarquent

Le Patch Tuesday de décembre 2018 donne naissance à plusieurs mises à ...