Accueil / Actualités / Logiciels / Windows / Windows, pourquoi Microsoft a proposé le Solitaire ?
Système d'exploitation Windows 3.0, le jeu le Solitaire
Système d'exploitation Windows 3.0, le jeu le Solitaire

Windows, pourquoi Microsoft a proposé le Solitaire ?

L’un des jeux vidéo le plus populaire au monde est surement le Solitaire de Windows. Digne outil dédié à la productivité sur PC J, il accompagne depuis plusieurs générations le système d’exploitation Windows. Pourquoi Microsoft propose ce jeu ? Quel est son objectif ? Son but ?

Solitaire Windows 3.0

A première vue il semble évident que le solitaire n’a pas été proposé pour limiter le travail sur PC. Si cela était le cas, se serait catastrophique pour Microsoft dont la communication est justement axée sur des outils pour produire, créer et concevoir.

Solitaire, une mission secrète

Le Solitaire a fait son apparition en 1990 lors du lancement de Windows 3.0. Il s’agissait à l’époque de la version numérique le plus populaire du célèbre jeu de carte. Son arrivée n’a pas été un hasard. Il faisait mème partie d’un plan bien précis avec une grande mission.

Windows 3.0, le Solitaire

Il faut se souvenir qu’à l’époque un certain périphérique, désormais très banal, a fait son apparition. Son usage a soudainement fait un bond en avant. Vous voyez de quoi je veux parler ? De la souris naturellement.

Le Solitaire a été un outil parfait pour apprendre aux consommateurs à utiliser le mulot, à se familiariser avec les déplacements, les clics, le « double clic » et le célèbre glisser/déposer. Cela peut surprendre mais à cette époque la souris était une sorte d’OVNI dans l’écosystème du PC pour « monsieur tout le monde ». Nous étions en plein dans les lignes de commande classiques au travers du DOS. Le Solitaire a donc permis de rendre l’usage de la souris familier.

Minesweeper et Hearts, des missions de même nature

Il y a eu d’autres jeux dans Windows dont le but était d’enseigner des fonctions informatiques “modernes”. « Minesweeper » par exemple, apparu avec Windows 3.1, se devait de démocratiser l’usage des clics droits et gauches. De son coté, “Hearts” avait la mission sécrète d’aider l’utilisateur à comprendre comment la mise en réseau fonctionne sous Windows tandis que “FreeCell” a été un test pour la compatibilité entre les applications 32 bits et les systèmes 16 bits.

Au final, ces titres et en particulier le Solitaire ne sont pas si improductifs que cela.

Un commentaire

  1. Huuummm … moi j’avais une autre explication : comment occuper les millions de salariés qui s’embêtent devant leur écran.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*